LBE – Besançon

Du changement sur les ailes à l’ESBF

Amanda Kolczynski (Besançon)

Besançon réoriente son effectif et se sépare de deux ailières historiques, et recrute l’internationale polonaise Aneta Labuda. L’objectif étant d’installer le club comme participant régulier à la Coupe d’Europe.

Besançon tourne une page de son histoire au niveau de ses ailières. Alors que, sur le côté gauche, son historique Marine Dupuis a signé à Toulon pour la saison prochaine, sur le côté droit, c’est Amanda Kolczynski qui pliera bagages à la fin de la saison. Elle aussi formée au club, la joueuse de 26 ans avait participé à la montée du club dans l’élite lors de la saison 2014-2015, et avait même goûté à l’équipe de France lors de la préparation du championnat du monde 2015, avant de participer à l’Euro 2016. Après 10 ans sous les couleurs de l’ESBF, le club lui a signifié qu’il ne la conserverait pas à l’issue de la saison. “Il est temps pour moi de tourner la page de Besançon, a réagi Kolczynski sur le site de son club. Je suis arrivée ici, toute jeune, sans ambition de haut niveau et je suis fière du parcours effectué. (…)  Ce n’est jamais facile de se faire virer du club ou l’on a passé toute sa carrière mais c’est le sport de haut niveau.” Désormais, Amanda Kolczynski est à l’écoute des différentes propositions qui lui seront soumises.

Labuda pour passer un cap

Pour la remplacer, Besançon a saisi l’opportunité de recruter l’internationale polonaise Aneta Labuda. Âgée de 25 ans, Labuda a déjà l’expérience de la Ligue des champions, qu’elle a disputé cette saison avec Lublin, tout en étant l’ailière titulaire en sélection nationale depuis 2015. “Aneta est une joueuse rapide, avec une bonne finition, et qui défend aussi très bien, explique la coach Raphaëlle Tervel sur le site du club. Malgré son âge, elle a déjà expérience en Coupe d’Europe, qu’elle va pouvoir apporter à toute l’équipe.” Labuda avait la volonté de quitter la Pologne pour évoluer en France ou en Allemagne, et rejoint un club qu’elle a déjà affronté en Coupe EHF en 2018. Besançon avait alors éliminé Lublin sur la double-confrontation. Ce recrutement s’inscrit dans uns stratégie de renforcement de l’effectif, qui doit permettre à l’ESBF de se maintenir dans le haut du tableau de la Ligue Butagaz Energie et de participer régulièrement à la Coupe d’Europe. “Son arrivée représente notre envie de continuer à jouer la Coupe d’Europe, et d’aller encore plus loin, confirme Tervel. Nous avons saisi une belle opportunité qui se présentait, Aneta est une très bonne joueuse.” D’après l’Est républicain, cette arrivée s’inscrit dans une stratégie d’avoir un groupe titulaire plus fort, et, dans le même temps, de réduire le nombre de contrats professionnels. Marine Dupuis ne devrait ainsi pas être prolongée.

Mickaël Georgeault

Pub Espace Pronos LFH

1 CommentairePoster un commentaire

  1. Cymes - le 15 février 2020 à 15h16

    De source sûre, les 2 ailières dont le club se séparent seraient positives au test de dosage de l’hormone Bêta HCG

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).