LBE – J2

Metz se reprend à Nantes, Paris réagit

Lea Serdarevic (Paris 92), auteure d’une grosse performance face à St-Amand

La deuxième journée de la Ligue Butagaz Energie s’est jouée hier. Metz remporte le choc à Nantes, pendant que Brest, Paris et Besançon ont largement dominé leurs adversaires. Nice l’emporte au bout du suspens contre Dijon.

Après la déconvenue européenne du week-end, Marion Maubon avait prévenu le Républicain Lorrain “Metz perd rarement 2 matchs de suite“. Les Messines l’ont encore prouvée en ne laissant aucune chance à Nantes. Si les joueuses de Guillaume SAURINA ont pu s’accrocher les premières minutes, Metz a creusé progressivement son écart. Emmenée par une Olga Perederyi (6/7) sur toutes les actions, elles ont d’abord accéléré avec un +3 (5-8, 10′). En fin de première période, les mosellanes n’ont pas relâché pour infliger un cinglant 8-1  (11-20, MT). Au retour des vestiaires, les Nantaises ont vu leur adversaires gérer le second acte. Sans leur capitaine Astride N’gouan, laissée au repos, les joueuses de Manu Mayonnade ont maitrisé la fin de match pour s’imposer 26-35. Elles enchaînent une deuxième victoire de suite en championnat.

Pas de surprise derrière

Brest n’a pas tremblé avec la réception de Chambray. Grâce à Ana Gros et Pauletta Foppa, toutes deux à 6/7, les Bretonnes ont rapidement pris le large dans la rencontre (22-11, MT). Jovana Stoiljkovic (6/11) a bien tenté de réagir, mais l’armada offensive du BBH était trop forte. Victoire finale 37-25, Brest passe aussi à 2 victoires en championnat.

Même constat au Palais des Sports Ghani Yalouz où Plan de Cuques n’a pas vu le jour. Les Bisontines, avec une Clarisse Mairot (8/8) en grande forme, ont pris les devants dès le début. Déjà largement en tête à la pause (19-11), la gardienne Florence Bonnet (10/17) a ensuite fermé la boutique pour assurer un gros succès à pour son équipe (42-23, SF). Besançon prend même la 1ère place avec un goal average plus que positif.

Fleury et Bourg-de-Péage aussi ont rejoint les leaders du championnat. Si Toulon St-Cyr a fait jeu égal dans un premier temps, Isabel Guialo (6/8) a pris les choses en main en fin de première période pour amener Fleury devant (12-9, MT). Une avance que les joueuses de Christophe Cassan ont pu gérer par la suite, accentuant même l’écart. Score final : 28-22.

Les Péagistes ont eu plus de difficultés à Mérignac. Pourtant derrière à la mi-temps (9-12, MT), Philippe Carrara et ses joueuses n’ont pas abdiqué. Elles sont restées à l’affût de Bourg-de-Péage, et même à une longueur à 1 minute du terme (22-23, 59′). Mais grâce à une dernière réalisation sur jet de 7m, Marta Mangue (3/3) permet à son équipe d’empocher les 2 points (22-24, SF).

Nice et Paris à la relance

Paris 92 a aussi participé à la fête. Après une première journée particulière, les Parisiennes ont d’abord lutté en première période face à Saint-Amand (13-11, MT). Yacine MESSAOUDI fait alors rentrer Léa SERDAREVIC dans les cages. Un choix payant puisque la gardienne des Lionnes a enterré les derniers espoirs adverses (10 arrêts/16). En encaissant seulement 6 buts après la pause, et avec des joueuses efficaces offensivement, Paris s’impose logiquement 32-17.

Enfin, Nice et Dijon se sont livrées à une grosse lutte. Les deux équipes se sont rendues coup pour coup dans le premier acte. Mais c’est bien les Niçoises qui ont asséné la dernière vague pour passer de 13-14 à 15-14 à la pause. La seconde période a été du même acabit entre les deux formations. La JDA, avec Carmen Campos (5/5) a réussi à reprendre l’avantage, jusqu’à 3 min de la fin (23-24, 58′). Cependant, Martina Skolkova (8/9) a fait un bis repetita de la première période. Deux buts à la suite en fin de période, et l’OGC Nice s’impose au bout du bout 25-24. Nice se relance pendant que Dijon ne concrétise pas le nul de la 1ère journée.

Téléchargez le calendrier de la saison 2020/2021 de la Ligue Butagaz Energie 

Pub Espace Pronos LFH

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).