Proligue

Dragan Mihailovic et Billère, pourquoi ça se finit

Il y a quelques semaines, le club de Billère annonçait que le contrat de son entraineur Dragan Mihailovic ne serait pas reconduit quand il arriverait à son terme, en juin prochain. Un peu étonnant quand on sait que le technicien arrivé il y a deux ans a permis au club béarnais de retrouver la Proligue l’été dernier et que le maintien dans l’antichambre de l’élite semble plus que sur la bonne voie. Billère compte ainsi dix points d’avance sur le premier relégable, Valence, à dix journées de la fin. Mais alors, pourquoi vouloir “partir sur un nouveau projet”, comme l’a souligné le club dans un communiqué ? Le problème est surtout administratif. Mihailovic, en disponibilité de son poste à la mairie de Tours depuis dix ans, arrive au terme de celle-ci. Il aurait bien aimé que la mairie de Pau lui offre une telle possibilité, afin de pouvoir continuer à entrainer à Billère. Un montage qui n’aurait rien couté à la collectivité, étant bien entendu rémunéré par le club. Mais malheureusement, cela n’est pas si facile. “Il n’y a aucun problème entre moi et le club, tout le monde s’entend très bien. Mais c’est compliqué d’obtenir un poste et de partir en disponibilité, même si cela ne couterait pas un centime à la mairie. La mairie de Pau n’était pas forcément partante” nous explique l’entraineur billérois. Qui espère bien retrouver un autre projet la saison prochaine, alors que même un poste d’adjoint pourrait lui convenir. “Billère restera, quoi qu’il arrive, une très bonne expérience. Même si cela n’a pas été simple de tout reconstruire l’été passé, nous avons su rapidement trouver l’amalgame et avoir des résultats. Et même si je dois partir, je vais continuer à travailler” termine Mihailovic.

Kevin Domas

Pub Espace Pronos Proligue

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).