Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

CDM (F)

B. Edwige : "le Danemark va sans doute nous rendre l'impact physique"

, par Sterbik

Beatrice EDWIGE. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - (Espagne)
Au lendemain de leur belle victoire contre la Suède, le sélectionneur et quelques joueuses françaises sont revenues en déclarations sur le quart de finale et le futur match contre le Danemark. Olivier Krumbholz (sélectionneur) : "Super, gros match comme tous ceux contre la suède, Il a fallu patienter un p'tit peu. Après la puissance physique et la défense française ont permis de faire l'écart. Elles ont ensuite joué à 7... Bon, c'est le nouveau gadget dans handball mondial. Ça nous a fait souffrir mais pas suffisamment pour inverser le score. La défense a été héroïque. Il y a tout lieu d'être satisfait content heureux. Le retour des vestiaires a été très bien, on est resté très calme. On a très bien géré ce début de seconde mi-temps. Après c'était difficile pour eux de revenir car on les a jamais lâchées quand l'équipe de France mène comme ça, elle ne se relâche pas. Le physique et le mental permettent ça. La bravoure en défense, et le calme en attaque. On a un peu bafouillé sur la fin quand elles se sont étagées. Il faudra être un peu plus serein, si jamais ça donne des idées aux Danoises. Avec cette qualification, on s'enlève pas mal de pression. Donc là j'espère que tout le monde va se lâcher. Et les gardiennes, j'ai confiance en elles. Je sais qu’elles vont faire un très beau week-end. On accède aux demies, donc ça veut dire que le devoir est accompli et plus si affinité. De toute façon, une équipe qui a fait parler d'elle comme ça suscite de l'engouement et à partir de ce moment là, les Français veulent voir leur équipe gagner, ils aiment la voir gagner. Ca met une pression sur les joueuses, surtout sur l'encadrement. On est content de faire ce week-end, j'espère que l'on va tout donner. Surtout sur le premier car si on doit en gagner un c'est le premier, donc vaut mieux tout lâcher et pas avoir de regrets". Orlane Kanor (arrière gauche) : "C'est incroyable, c'est de la chance, j'ai beaucoup de chance d'être ici. Je n'ai rien à perdre, il faut que je m'amuse. Dès que je peux apporter à l'équipe moi je suis contente. Comme j'ai dit avant moi elles gagnaient déjà . Je veux juste les aider quoi. La différence ? Une belle défense clairement. Après l'attaque c'était plus compliqué. Mais elles ont eu beaucoup de bras levés, donc ça mine et derrière on a bien monté les balles quand il fallait. On a bien géré le match. On a aussi très bien replié. À l'heure actuelle, je pense que les filles sont bien physiquement. C'est difficile car il reste encore deux matchs, et elles en ont déjà 7 dans les pattes. Mais là, il n'y a pu d'histoire de fatigue c'est la demie et il faut aller en finale. Personnellement, je suis hyper fraiche. J'ai eu une semaine de vacances, une semaine de prépa avec Metz et là je suis ici. Je suis prête moi. J'essaie de faire la différence, c'est l'objectif, de pas me prendre la tête et faire ce que je sais faire. Louise (Burgaard) aura la rage. On les a battu la dernière fois à l'Euro, donc elles auront envie de revanche. Mais on aura plus d'envie qu'elles et on décrochera cette place en finale." Alicia Toublanc (ailière droite) : "Se retrouver en demie sur ma première compétition ? Trop fou, trop dingue, heureuse. On est dans le dernier carré, donc costaud, mais en arriver là c'est déjà un truc de fou. Notre entame de deuxième mi-temps a été très bonne. On a réussi à bien les contrer défensivement avec 2 buts en dix minutes. On a bien pris le pas là-dessus. Tout au long du match, notre défense a été hyper solide. Le 7 contre 6 on l'a plutôt bien contré. Ça a été un gros point. On a monté les ballons quand c'était possible. Pas de complexe même si là c'est les 1/4 de finale. J'essaie de pas me laisser happer par le contexte. Il manque peut-être un peu de public quand même, mais je me sens bien et ça devrait venir plus pour le week-end. Le duel face à Toft ? Ouais ça va être particulier. On se connait, mais il ne va pas falloir se poser trop de questions pour ne pas qu'elle rentre déjà dans ma tête. Elle est exceptionnelle mais pas infranchissable. Mais nos gardiennes peuvent aussi sortir des matchs incroyables donc on peut rivaliser. On joue un jeu propre, on a quand même moyen de tout j'ai l'impression. Je nous sens bien sur le terrain, à fond dans les actions. toutes vers le même objectif et sur le terrain ça se voit quoi. " Estelle Nze Minko (arrière gauche) : "Faire la différence après mon exclusion, c'est une histoire de karma. Comme c'était pas juste mon exclusion, il y a eu une gestion derrière qui était bonne et ça me va très bien comme ça (rires). Ça fait partie de nos qualités défensives quand on est une de moins de gérer. La demie, je l'aborde avec confiance sérénité." Béatrice Edwige (pivot) : "On récupère pas mal de ballons à 7 vs 6. Cléo (Darleux) fait les arrêts. On est bien en attaque. J'avais un mauvais pressentiment sur le match, mais pas sur Orlane. Je sentais que les peu de minutes qu'elle allait avoir ça allait être des minutes archi convaincantes. Avoir ce type de seconde mi-temps, c'est plutôt cool. En attaque ça a joué propre. Donc franchement cette équipe de France fait plaisir à voir et je suis très fière de faire partie de cette équipe. Ça monte en puissance, j'espère que ça va continuer parce que le Danemark va sans doute nous rendre l'impact physique qu'on est capable d'imposer aux autres. On est sur une grosse opposition défensive. Moi je suis la pragmatique donc pas objectif médaille, mais objectif victoire contre le Danemark. On a des joueuses qui n'avaient joué un quart de finale donc il va falloir les amener tout doucement sur cette demie et un match à enjeux. Et ça sera un match plus dur que contre la Suède. On a eu des messages de la famille hier (veille du match). Ça nous a mis une pression qui nous est arrivées en pleine face. A partir de ce moment, je me suis dit "OK, on a pas le le choix". On a toujours envie d'aller plus loin pour nos familles. On aime bien rendre fier tout le monde. C'est dans les tripes et au final on avance. "

Prochain match TV

Pologne

14:30

Mar. 16 Juil.

France

Voir le programme TV

Plus d’actualités

0 0 votes
Évaluation de l'article
8 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Soleidou
Soleidou
2 années il y a

De tout cœur avec vous les filles.

lamirabel29
lamirabel29
2 années il y a

un peu tôt 17h30, mais on va programmer l'enregistrement sur TMC, merci…..
Allez les filles , allez les bleues
Vive le sport, vive le hand

bdid
bdid
2 années il y a
Répondre à  lamirabel29

Attention pour la programmation, c'était sur TFX (canal 11) les quarts … je ne sais pas pour la demi.

Chabalabala
Chabalabala
2 années il y a

L'exclusion de Nze Minko, portnawak, sérieux… Les arbitres russes, en général plutôt bonnes, se sont plantées à quelques reprises, et la plupart du temps contre les Françaises… On souhaite à la petite Estelle de faire une belle demie, histoire d'effacer ses perf quand même moyennes jusqu'à maintenant… Fatigue ?..

T44
T44
2 années il y a
Répondre à  Chabalabala

Le handball a 7 est vraiment une horreur qui va tuer ce sport.
D’accord pour l’engagement rapide, d’accord pour les deux minutes automatiques pour le contacts en saut sur les ailieres ou pour le ballon et main au visage mais alors le jeu à 7 c’est toujours un gros non.

Encore quand on a une équipe avec une niveau défensif très proche de la perfection comme l’équipe de France féminine mais pour le reste des équipes ou sélections c’est ingérable regardez comment la grande Norvège a faillit y passer contre la Suède.

Que cette règle ait été inventée pour réduire l’impact des défenses c’est d’un ridicule et montre une incompréhension globale du sport car en fin de compte c’est encore plus un avantage pour les défenses physiques qui sont désormais les seules capables de contrer ce type de jeu alors qu’avant le déficit physique de certaines équipes pouvait se régler sur l’intelligence et les compensations rapides mais avec un joueur en moins c’est impossible.

Si vous voulez accélérer le jeu et voir plus de but mettez enfin une horloge des secondes avec un temps définitif pour chaque possession comme au basket au lieu d’avantager un tout attaque ridicule.

bdid
bdid
2 années il y a
Répondre à  Chabalabala

Je trouve aussi Estelle Nze Minko un peu décevante pour ce qui est de ses tirs. D'autant qu'avec Györ, elle avait mis la misère à Metz avec 7 réalisations. Là, elle est à 10 buts sur 23 tirs (43%), 10e marqueuse de l'EdF. C'est très loin de ses standards habituels. Sur ce match (ou celui contre la Russie), on l'a clairement vu chercher ses coéquipières plutôt que d'aller vers le but, Je pense qu'elle est un peu en manque de confiance sur ses tirs.

Mais, je trouve qu'elle participe énormément à l'attaque, dans la circulation de la balle, et en défense, même si on a peu vu la défense 1-5, elle est très active.
Elle est, malgré sa frilosité sur les tirs, d'après moi, un élément majeur des belles victoires françaises.

ericb
ericb
2 années il y a

Je ne connais pas bien l’équipe du Danemark, mais la réflexion que je me suis faite, c’est que la suède avait un jeu basé surtout sur les performances individuelles. Et à la mi-temps, je me suis dit que même si ce que faisaient les suèdoises étaient grandiose, cela ne pourrait durer tout le match. Ensemble on va plus loin !
Je leur souhaite un bon match ce soir (j’espère pouvoir le regarder en direct)

bdid
bdid
2 années il y a

Ce sera bien sur TMC à 17h30.

Le Danemark a battu l'Allemagne 32-16 … c'est énorme quand même. L'Allemagne, ce n'est pas la Norvège, mais ce n'est pas la Pologne non plus.
Après 35-23 contre la Corée du Sud, 30-19 contre la Hongrie, c'est pas mal non plus. Et encore dans les mémoires, Le match au Japon en 2019 qui a sorti la France de la compétition.

Le côté positif, il y a un an, chez elles, elles n'ont pas réussi à battre les françaises, elles n'ont pas réussi à battre les croates pour le bronze. La France, à mon avis, peut encore améliorer son jeu. Malgré les déchets en attaque (car même si ça s'améliore, on a encore eu mercredi, des contre-attaques stoppées par la gardienne), malgré un petit passage à vide de nos excellentes gardiennes, la France domine ses adversaires.

Que le meilleur gagne, j'espère que la France va passer ce cap pour accéder à la finale.

ALLEZ LES BLEUES !!!! ON EST TOUS DERRIÈRE VOUS !!!

Nos derniers articles

8
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x