EL (M) – J5

Nîmes prend la première place, Toulouse se rassure

Ce mardi, les 4 clubs de Liquy Moly Starligue jouaient leur 5ème journée d’European League. Si cela s’est bien passé pour Nîmes et Toulouse avec 2 victoires, ce fut moins le cas pour Nantes et Aix avec un match nul et une défaite.

Poule A : Deuxième victoire pour Toulouse, 5/5 pour Fusche Berlin

Face au dernier du groupe, Toulouse n’a pas fait de cadeaux pour une victoire 34-20. Avec 7 arrêts en première période sur 16 tirs, Jef Lettens ferme la baraque toulousaine en défense. En attaque, les Occitans se montrent à leur avantage avec un écart qui prend rapidement de l’ampleur dans cette rencontre (9-1, 15′). Grâce au shoot de Tobias Wagner, le Fenix prend jusqu’à 11 longueurs d’avance. À la pause les locaux mènent 18-9 suite à un dernier but d‘Edouard Kempf.
En seconde période, Robin Cantegrel prend la place de Jef Lettens et lui-aussi réalise une très belle mi-temps avec 9 arrêts sur 20 tirs concédés. Comme en première période, le club français déroule son handball. Téo Jarry donne 14 buts d’avance à son équipe, plus gros écart du match jusque-là (27-13, 43′). Les Slovaques de Presov ne réussiront pas à recoller au tableau d’affichage. Le Fenix Toulouse prend les 2 points de la victoire avec un succès 34-20 !

Dans les autres matches de la poule, Fusche Berlin s’est imposé 35-29 face à Pfadi Winterthur. Comme la semaine dernière, le match de Bidasoa Irun à Wisla Plock a été reporté pour des cas de COVID.

Tobias Wagner (FENIX Toulouse HB)

Poule B : Le quatuor de tête toujours aussi serré

Les deux premiers de la poule B, GOG et le HBC Nantes s’affrontaient lors de cette 5ème journée, et le choc a tenu toutes ses promesses ! Ce sont les visiteurs qui débutent le mieux cette rencontre. 2 arrêts d’Emil Nielsen dans les premières minutes de ce match ainsi qu’un 3/3 au shoot permettent au H de prendre 3 longueurs d’avance (0-3, 4′). Les Nantais tiennent pendant plus de 10 minutes cet avantage avant de voir les Danois revenir dans leur antre. Simon Pytlick remet son équipe à égalité (9-9). Après un début compliqué, GOG Håndbold termine bien cette première période. L’équipe mène de deux buts à la pause (16-14, 30′).
Le changement de gardien pour Nantes à la pause fait du bien. Mickaël Robin est auteur de 12 arrêts sur cette seconde période. Cela se ressent avec un score de 9-3 en faveur des Ligériens en 12 minutes et un avantage de +4 au tableau d’affichage suite au but de Théo Monar (19-23, 43′). Cependant, comme sur la première période, les visiteurs ne conservent pas leur avantage. À 6 minutes de la fin, Emil Buhl Lærke inscrit le shoot pour revenir à égalité (25-25, 54′). Les locaux prennent même l’avantage mais Kiril Lazarov inscrit le dernier but de la rencontre avant que Robin fasse le dernier arrêt sur le gong (29-29, 60′).

Dans les autres rencontres de la poule, Benfica et Lemgo prennent les premières places du groupe grâce à leurs victoires respectives 37-23 et 30-23 face à Riihimäen Cocks et Chekhovskiye Medvedi.

Mickael Robin (HBC Nantes)

Poule C : Aix cale, Nexe conserve sa place de leader

En European League, le PAUC n’y arrive pas. Un seul point pris sur leurs 5 premières journées. Cette fois-ci, les Provençaux ont calé sur le terrain de Sävehof, en Suède.

Les locaux prennent rapidement les devants pour ne pas lâcher l’avantage au score. Ils inscrivent un 4-0 en 3 minutes pour s’offrir le premier break de la rencontre (11-6, 17′). Aix s’accroche avant de retourner aux vestiaires et revient à un but suite au tir réussi  de William Accambray (15-14, 29′). Cependant, les 80 dernières secondes vont être compliquées pour l’équipe française. Elle va encaisser un 3-0 et accuse un retard de 4 buts après les 30 premières minutes (18-14, M-T).
En deuxième période, Sävehof va bien gérer son avance. Après 8 minutes, les Suédois retrouvent leurs 5 longueurs d’avance avec Sebastien Karlsson qui trouve les filets. Aix aimerait bien accrocher sa première victoire de la compétition et peut y croire lorsque le portier Kalim Zahaf remet son équipe à un but (26-25, 45′). Nicolas Claire ne trouve pas la faille pour le 26-26 ni Inaki Pecina Tome pour le 32-32. C’est donc l’équipe suédoise qui en profite pour s’imposer finalement 33-31.

Dans les autres rencontres, Nexe s’impose face à Gorenje 31-23 et Magedburg prend le meilleur sur la Rioja 33-31.

CLAIRE Nicolas (Aix)

 

Poule D : Nîmes prend la première place, Sporting et Eurofam Pelister partagent les points

Nîmes enchaîne un 3ème match sans défaite. Après une victoire face au Sporting et un match nul à Kadetten 25-25, Nîmes Gard enchaîne à domicile avec une victoire face à Tatabanya 27-25.

En première période, les Gardois mènent grâce à un shoot défaillant de leur adversaire, seulement 39% de réussite au tir. Cependant, même avec cette faible réussite au tir, l’équipe française ne creuse pas l’écart. Il faut attendre la vingtième minute pour avoir un +4 au score suite au jet de 7 mètres de Mohamed Sanad. (9-5, 20′). Tatabanya reste dans le coup avec un but de Bence Zdolik juste avant la pause (11-9, 30′).
Le début de second acte est plutôt bon pour les locaux qui reprennent 4 longueurs d’avance mais ils vont vite se faire rattraper. En 4 minutes, les Hongrois refont leur retard et reviennent à hauteur (15-15, 40′). Ils vont même se faire très peur, deux buts consécutifs pour Ádám Juhász et 2 buts d’avance pour les visiteurs. Finalement, plus de peur que de mal, les néo-leaders du groupe vont revenir forts pour aller chercher la victoire. Mathieu Salou par 3 fois puis Mohamed Sanad parachèvent le succès local (24-22, 60′). Très bon match du gardien nîmois Téodor Paul, auteur de 14 arrêts, à 37%.

Dans les autres matchs, score de parité entre le Sporting et Eurofam Pelister 27-27 et Kadetten s’impose face à l’AEK Athènes 30-26.

Mohammad Sanad (USAM Nimes Gard)

Alexandre Riotte

7 CommentairesPoster un commentaire

  1. cochonne - le 1 décembre 2021 à 21h55

    Bonjour
    Une victoire de deux buts contre Tatabanya grâce à un Thėodor Paul qui rėalise 14 arrêts en seconde mi-temps n'inspire pas non plus une grande confiance, il va falloir bien hausser le niveau de jeu pour éxister ailleurs que dans les poules.
    Ceci dit, ca fait plaisir de voir que nos clubs gagnent en coupe d'europe… å part Aix qui pour moi est une ėnigme d1ns cette compėtition.

    • pulpompa - le 2 décembre 2021 à 00h09

      Aix fait le dos rond, je crois que pour eux dorénavant la priorité c'est de se qualifier pour l'année prochaine et faire mieux

      • Billou44 - le 2 décembre 2021 à 10h12

        Ca sera difficile de faire pire… Je suis dans le même état d'esprit que cochonne pour une fois!

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).