LBE – J2

Brest, Metz et Paris s’imposent

En ouverture de la deuxième journée de championnat, Brest, Metz et Paris se sont tous largement imposés sans trop de sueur froide. Messines et Parisiennes sont co-leaders provisoires du championnat.

En déplacement à Chambray, Metz a mis un moment avant de trouver la bonne carburation mais s’est finalement imposé nettement (30-23). Au coude à coude pendant les vingt premières minutes (10-9, 20′), les filles de Manu Mayonnade ont d’abord infligé un premier écart à leur adversaire (16-10, 27′) en exploitant parfaitement leurs quelques erreurs et leur supériorité numérique. Le scénario s’est ensuite répété en seconde période. Porté par une Jovana Stoiljkovic (5 buts) au four et au moulin pendant l’ensemble du match, Chambray est revenu dans la course (21-19, 43′) avant de craquer à nouveau (26-21, 50′). Sur l’ensemble de la rencontre, le trio Astride N’Gouan – Camila Micijevic – Méline Nocandy aura fait beaucoup de mal aux locales (5 buts chacune). Metz empoche un deuxième succès d’affilé avant de s’envoler pour Odense afin d’y disputer ce week-end son premier match de Ligue des Champions.

Trois jours après leur retour d’une semaine marathon, les Brestoises ont engrangé leur premier succès de la saison contre Mérignac (33-24). Dominatrices en première période (15-8, MT), les filles de Pablo Morel ont gardé le contrôle du match même lors de leur seule baisse de régime (25-20, 48′) avant de filer sereinement vers la victoire. « L’équipe se cherche encore, c’est sûr, explique Pablo Morel, sur le site du BBH. Il y a eu beaucoup de changements dans les équilibres, dans le staff, avec la volonté de partir sur un nouveau cycle. Ça prend du temps mais on est contents de valider notre première victoire. Il y a encore un peu de déchet technique, c’est un début de saison et il y a la nécessité de digérer la charge de travail avec la volonté de concerner l’ensemble du groupe ». Grosse ombre au tableau tout de même pour Brest, la sortie de Djina Jaukovic en première période. Touchée au genou, elle passera des examens médicaux complémentaires pour connaître la nature de sa blessure.

Dans le troisième match de la soirée, Paris 92 s’est imposé à Fleury (26-21). En dépit des neuf buts de Julie Le Blevec, les Loiretaines auront couru derrière le score pendant 50 minutes sans jamais rejoindre leur adversaire (17-18, 40′). Côté parisien, c’est Lara Gonzalez et Nadia Ofendal qui se sont le plus illustrées avec 6 buts chacune.

Pub Espace Pronos LFH

1 CommentairePoster un commentaire

  1. bdid - le 16 septembre 2021 à 17h10

    Metz montre de belles choses. sur l'ensemble des 2 matchs, je suis assez content que Debbie Bont commence bien la saison. Elle avait été un peu en dessous l'année dernière. Bonne prestation aussi de la part d'Astride Ngouan, que j'avais déjà trouvé un peu plus décisive en fin de saison dernière (même combat pour Camila Micijevic).
    Pour le moment, De Paula ne marque pas, mais elle est un peu attendue, et l'effectif n'est pas le même qu'à Fleury ou Nantes. Elle montre quand même de belles choses dans la distribution de la balle.
    On attend avec impatience l'entrée en lice de Tamara Horacek. Je pense que ça va être un vrai atout pour Metz.
    Pour ce qui est du moins bien, Bouktit et Jacques, on sent que c'est encore un peu jeune, il faut qu'elles prennent un peu plus de confiance et d'expérience.
    Quid de la prochaine ailière droite encore.
    On attend de voir ce samedi comment va se passer le 1er match en LdC …. Allez Metz !!

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).