Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LBE - J9 Play-down

Mérignac ne lâche rien, les leaders rechutent

, par Sulc

Le suspense est à comble pour savoir qui va descendre en D2 féminine. Mérignac enchaîne une troisième victoire consécutive et revient à 2 points du premier non-relégable. Dijon se donne un peu d’air avec une victoire 25-23 tout comme Plan de Cuques avec une succès 30-23 face à Saint-Amand. La journée a commencée avec le match entre Toulon et Mérignac. Les premières minutes sont plutôt équilibrées, Ilona Kieffer permet aux Mérignacaises d’égaliser (4-4, 7’). Les Toulonnaises profitent d’erreurs adverses pour prendre réaliser un petit break suite au shoot réussi de Louna Benezeth (8-5, 13’). Les Néo-Aquitaines, en forme sur ces derniers matchs, reviennent bien. Elles inscrivent un 6-1 et reprennent l’avantage au score (9-11, 23’). Les débats s’équilibrent avant le retour aux vestiaires. Léa Lignières voit son tir arrêté sur le gong (13-13, M-T). La deuxième période démarre parfaitement pour Mérignac. L’équipe prend 3 longueurs d’avance suite à la réalisation de Sanne Van-Olphen (14-17, 36’). Toulon réduit l’écart mais les Girondines repartent de l’avant. Elles accroissent l’avantage à +5, plus gros écart de la rencontre (17-22, 47’). Les visiteuses peuvent compter sur une excellente Audrey Deroin dans ce match. Elle réussit un excellent 10/11 et assure quasiment le succès de son équipe (19-25, 22’). La fin de match est assurée par celles qui ont l’avantage dans ce match. Les varoises vont revenir mais cela ne suffit pas pour prendre des points (26-29, FDM).

Deux de suite pour Dijon

Après la victoire à Toulon 25-23, Dijon enchaîne une deuxième victoire à l’extérieur sur le même score, à Fleury. Le début de match est accroché. Les deux équipes se rendent coup pour coup. Claire Vautier permet à Dijon de revenir à égalité (3-3, 7’). Les bourguignonnes peuvent compter sur 3 joueuses dans ce début de rencontre : Claire Vautier, Céline Sivertsen, Elise Delorme. C’est notamment grâce à ces 3 joueuses qu’elles prennent l’avantage (5-8, 15’). Dijon connaît un peu de moins de réussite et Fleury en profite. Eyatne Rizo Gomez égalise (11-11, 24’). Comme le début de première, la fin de première est très équilibrée. Sivertsen a l’occasion de donner 2 buts sur jet de 7 mètres mais Gabriela Moreschi réalise l’arrêt. Sur l’attaque suivante, Isabel Guialo remet son équipe à égalité (14-14, M-T). Le retour des vestiaires est compliqué pour les Loirétaines. Elles tombent sur la très bonne entrée de Marie Lachat, auteure d’un 9/21 au niveau des arrêts. Les attaquantes bourguignonnes en profitent pour prendre un avantage important (15-20, 40’).  Dijon reste sur sa lancée. L’équipe visiteuse conserve cet écart de +5 en leur faveur suite à la réalisation de Sivertsen (18-23, 48’). Fleury se donne les moyens d’y croire. La jeune Sarah Bouktit fait trembler les filets pour un retard réduit à un seul but (22-23, 53’). Le score va peu bouger dans ces dernières minutes. La JDA va conserver ces deux points avec une victoire 25-23.

Plan de Cuques enchaîne

A Plan de Cuques, le début de confrontation est assez particulier avec 0 but sur ces 4 premières minutes. Manon Grimaud ouvre le score en faveur des locales (1-0, 4’). Les Bucchorhodaniennes conservent l’avantage avant que Saint-Amand renverse la marque. Celia Benlabed, arrivée en tant que joker médical, permet aux Nordistes de prendre l’avantage (6-7, 17’). L’avantage en faveur des visiteuses sera toutefois de courte durée. Dora Krsnik réussit son jet de 7 mètres, ce qui donne 3 buts d’avance aux locales. Série de 4-0 (10-7, 21’). Après son succès face à Fleury, les Plandecuquoises veulent enchaîner pour s’éloigner de la zone rouge. Elles le réussissent plutôt bien dans cette première période avec un score de 14-10. Saint-Amand n’a pas le score a son avantage mais peut compter sur sa gardienne Manuela Dos Reis. Elle comptabilise 20 arrêts sur l’ensemble de la rencontre. Elle ne peut toutefois pas empêcher la progression au score de Plan de Cuques (20-13, 39’). La suite est un peu meilleure pour l’équipe nordiste. Romane Frecon-Demouge redonne un peu d’espoir avec un écart réduit à 3 longueurs (23-20, 51’). Les Provençales réalisent dix dernières minutes convaincantes. Elles repartent de l’avant pour s’imposer finalement 30-23.

Alexandre Riotte

Prochain match TV

France

19:00

Jeu. 25 Juil.

Hongrie

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Yo-yo
Yo-yo
3 années il y a

En tant que supporter de cette équipe je serai évidemment ravi qu’elle se sauve
Mais de grâce le président Morganti doit se retirer et laisser les clés à un dirigeant avec plus de vision et d’ambition

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x