LBE

Paris 92 débute à domicile avec Bob de Butagaz !

Cette première rencontre face à Chambray sera un match très intéressant pour Paris 92. Un choc entre européens qui s’étaient affrontés au début de la préparation à l’occasion de la Panthera Cup avec une victoire pour le CTHB. Avec le recrutement réalisé (Lara Gonzalez, Gnonsiane Niombla, Marie-Hélène Sajka, Namizata Fofana & Joséphine Nkou) Paris 92 a l’intention de jouer le haut de tableau en Ligue Butagaz Énergie et d’aller le plus loin possible en European League comme le confirme son entraineur Yacine Messaoudi : “ Après une année éprouvante pour tous, particulièrement pour nous du fait des différents aléas qui ont jalonné notre saison, c’est avec beaucoup d’humilité que nous abordons ce nouveau cycle. Notre présence en Coupe d’Europe est pour nous la récompense de notre persévérance. J’ai la conviction que les différents challenges qui s’offrent à nous sont à la mesure de l’équipe que nous avons construite”.

Ce match sera également l’occasion pour les Lionnes de retrouver leur public. Plusieurs centaines de spectateurs sont attendus le 8 septembre pour garnir les tribunes du Palais des Sports d’Issy les Moulineaux orphelin de son public depuis de trop nombreux mois comme l’ensemble des gymnases de Ligue Butagaz Energie. Un engouement collectif, suite au bel été qu’a connu le handball français, espéré par son président Jean Marie Sifre : “Après la médaille d’or de notre Equipe de France au Jeux Olympiques de Tokyo, nous pouvons tous nous féliciter pour le travail réalisé depuis de nombreux mois, notamment dans la formation ; en particulier au Paris 92. En effet, huit joueuses ou anciennes joueuses sont médaillées d’or dont cinq formées au club. Nos ambitions sont grandes pour les saisons à venir avec, comme ligne de mire, les Jeux Olympiques 2024 à Paris. Nous avons hâte de vous retrouver au Palais des Sports pour vibrer ensemble et soutenir les Lionnes.”

En lien avec le partenaire titre du championnat, Butagaz, de nombreuses animations seront proposées au public, avec la présence des mascottes Bob (Butagaz) & Nala (Paris 92) pour animer la soirée. Célébration des championnes olympiques, une borne à selfie, un stand dédicace avec 2 joueuses en avant match, 2 nouveaux écrans géants, une nouvelle offre de restauration et la possibilité de participer au jeu de la mi-temps pour gagner des cadeaux. Il est l’heure pour vous de réserver votre place pour la rencontre sur la billetterie en ligne du Paris 92 !

Pub Espace Pronos LFH

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. bdid - le 8 septembre 2021 à 10h46

    Paris et Nantes un peu décevant en fin de saison en championnat aux places 5 et 6. Chambray qui finit 4e. Assez content du recrutement de Paris, du retour de Gnons en France Un match à domicile qui doit donner le ton pour le Paris 92, donc à ne pas louper.

    • Sasori9 - le 8 septembre 2021 à 20h10

      Nantes a gagné la coupe d'Europe et se trouve 4ème place, pour un club qui est en Butagaz depuis 2014. Je trouve ca bien. Meme Metz n'a pas réussi !
      Paris 92, il a mal géré la deuxième partie de la saison. Peut etre à cause le confinement et le départ en catastrophe de la Coréenne ont plombé l'ambiance. Maintenant, la Coréenne est à Gyor,… je ne comprend pas.

      • bdid - le 9 septembre 2021 à 13h36

        Attention, ma déception ne portait que sur le championnat uniquement. Oui, Nantes a fait une très belle année, vainqueur de la C2 européenne et finaliste de la coupe de France. Mais Nantes a bien fini 5e derrière Brest (1er), Metz (2e), Besançon (3e), et Chambray (4e). Au regard de l'équipe et surtout du banc nantais que je trouvais sûrement le meilleur de la LFH, en dehors de Brest et Metz, J'aurais vu Nantes plus haut dans le tableau.
        Concernant Paris, belles joueuses mais comme tu l'as dit, un manque d'effectif avec le départ de Ryu, mais aussi des blessures, graves comme Déborah Lassource, ou plus benignes tout au long de la saison … Malgré cela Paris a quand même fait un beau parcours coupe européenne, avec une défaite sur tapis vert à cause du COVID qui les prive des quarts il me semble.
        A sujet de Ryu, Entre son départ de Paris et sa signature à Györ, il y a le vaccin quand même. Il y a le temps de réflexion aussi. Et si tu compares Györ et Paris …. Niveau salaire, je pense qu'il y a un monde, niveau médiatisation aussi. Qui refuserait une proposition de Györ, à part Manu Mayonnade ?

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).