Proligue

Nancy recrute en Starligue, prolongations à Valence

Nori Benhalima (Toulouse)

Le Grand Nancy Métropole Handball a annoncé ses deux premières recrues cette semaine : deux arrières qui arrivent tout droit de l’élite. Billère a engagé Ruslan Junisbekov et Théo Géhin, tandis que Valence a prolongé quatre cadres de son effectif.

Les clubs de Proligue commencent sérieusement à préparer la saison prochaine. Alors qu’il ne reste plus que cinq journées à jouer en deuxième division, les certitudes émergent sur le futur des uns et des autres. Et alors que Cherbourg a recruté un jeune arrière du Paris Saint-Germain, que Massy est allé cherché un jeune de Montpellier tout en éclaircissant son avenir au poste d’entraîneur, et que Besançon récupérera un pivot d’Istres en prêt, Nancy a annoncé ses premières arrivées en début de semaine, eux aussi venant de Starligue. Le jeune arrière gauche Nori Benhalima s’est engagé pour les deux prochaines saisons en Lorraine. Passé par l’équipe jeune de Saint-Raphaël puis par le centre de formation de Chambéry, le joueur de 22 ans évolue à Toulouse depuis 2019. Bon tireur de loin, celui qui a tout connu avec les équipes de France jeune et junior (notamment le titre de champion du monde U21 en 2019) est surtout utilisé en défense par Philippe Gardent cette saison. C’est sa capacité à être dangereux en attaque tout en étant précieux défensivement qui a attiré le staff nancéien, alors que le GNMHB n’a pas dit adieu à ses espoirs de Starligue pour la saison prochaine.

Borragan revient au GNMHB, Junisbekov revient dans le monde pro

Javier Borragan (US Creteil HB)

Nancy avait annoncé un peu plus tôt la signature de Javier Borragan, également pour les deux prochaines saisons. C’est un retour en Lorraine pour l’arrière droit espagnol, qui a joué une saison au GNMHB avant d’évoluer ces trois dernières années à Créteil, d’abord en Proligue puis en Starligue. Gêné par des pépins physiques, le joueur de 31 ans n’est pas au mieux cette saison chez les Béliers (15 buts seulement, et absent depuis la mi-février). Mais Nancy garde un très bon souvenir de ce joueur passé par Irun ou le Benfica Lisbonne : lors de sa saison en Lorraine, Borragan avait été sacré meilleur arrière droit de Proligue avec 149 buts en 26 matchs. Il est également utilisé en défense. A Nancy, Borragan devra renforcer un poste sur lequel le staff de Benjamin Braux est en difficulté, avec les longues blessures de Kosta Savic, Emilien Hiele et de Marko Curcic.

De son côté, Billère a engagé un arrière passé par l’élite également, mais qui avait disparu des radars à cause d’une longue blessure à Tremblay. Ruslan Junisbekov s’est depuis refait la cerise du côté d’Elite Val-d’Oise en N1, et il retrouvera le championnat professionnel en s’engageant dans le Béarn pour une saison. Le Kazakh de 32 ans n’arrive d’ailleurs pas en terre inconnue, puisqu’il était passé par Billère pour sa rééducation en 2018-2019, et il retrouvera Daniel Deherme, son ancien entraîneur dans le Val-d’Oise. L’arrière gauche est le deuxième joueur d’expérience recruté sur la base arrière du BHBPP après Sergio de la Salud, dans un groupe qui fera encore largement la place aux jeunes la saison prochaine. Mathis Beauchef, l’ailier droit de 20 ans qui commence à faire son trou en équipe première, a signé son premier contrat professionnel jusqu’à l’été 2022. Dernière recrue en date annoncée ce jeudi matin, le jeune (22 ans) gardien du Fenix Toulouse Théo Géhin s’est lui aussi engagé pour un an dans le Béarn, et fera la paire avec Joris Labro la saison prochaine à Billère.

Valence conserve ses cadres

Sylvain Kieffer (Valence HB)

Valence vit une saison plus apaisée que la précédente. Avec son nul décroché chez l’un des favoris de Proligue, Saran, hier soir, le VHB a quasiment assuré son maintien, loin de la pression du repêchage de l’année dernière. Dès lors, les Valentinois ont pu annoncer leurs premiers renouvellements de contrat. Les cadres sont prolongés, et notamment les joueurs d’expérience Sylvain Kieffer et Yoann Eudaric. “Après deux saisons particulières, il est important de pouvoir compter sur une relative stabilité, soulignait Eric Forets dans le communiqué du club. La prolongation de Yoann et Sylvain dans notre effectif Proligue, va nous permettre de poursuivre notre développement en intégrant de nouveaux éléments tant par la formation interne que venant de l’extérieur” Le capitaine Sylvain Kieffer rempile pour deux saisons supplémentaires dans la Drôme, Eudaric a lui resigné pour un an.

Adrien Vergely (Valence HB)

Valence ne s’est pas arrêté là et a annoncé également conserver dans ses rangs son pivot titulaire et son maître à jouer. Grégory Quintallet et Adrien Vergely ont en effet prolongé leur engagement à Valence pour deux saisons de plus, jusqu’en 2023. “Adrien et Grégory sont deux acteurs importants dans notre jeu, et leurs prolongations sont de très bonnes nouvelles”, se réjouit Forets. Auteur de 70 buts cette saison, Vergely, passé par Billère où il évoluait aux côtés de son frère Jérémy, puis par Vernon, réussit sa première saison à Valence. Grégory Quintallet est quant à lui une des pièces essentielles du dispositif de Valence, avec une moyenne de plus de quatre buts par match (87 réalisations). Ces quatre prolongations, ainsi que celle de l’entraîneur annoncée il y a plusieurs semaines, permettent à Valence de voir un peu plus sereinement l’avenir.

Mickaël Georgeault

Pub Espace Pronos Proligue

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).