CdF (M)

Ivry surprend Cesson, Paris et Aix font respecter la logique


On connait depuis ce soir le nom des six premiers qualifiés pour les quarts de finale de la coupe de France.

Ivry a créé la sensation en allant s’imposer sur le terrain de Cesson (29-25). Si les hommes de Sébastien Quintallet ont outrageusement dominé la première période, prenant jusqu’à onze longueurs au quart d’heure de jeu (14-3), ils ont bien failli tout perdre après le repos, se faisant punir pour leurs multiples pertes de balle, jusqu’à ce que Cesson égalise à 23-23 à quinze minutes de la fin. Mais le jeune David Bernard dans la cage, auteur de sept parades dans le money-time, a remis les siens dans le droit chemin, tandis que Vukasin Vorkapic faisait parler la foudre sur son aile droite (8 buts).

Dans les autres rencontres de la soirée, Paris a maitrisé son sujet pendant cinquante minutes face à Chambéry pour ne finalement s’imposer que d’un but (31-30), tandis que Aix a dominé Sélestat (40-34) sans trop de souci. Pas de problème non plus pour Nîmes, facile vainqueur à Istres (32-21) dans le sillage d’un excellent Joze Baznik (15 arrêts).

Si Chartres a longtemps mené au score face à Dunkerque, il a fallu attendre la dernière seconde et un but d’Aleksa Kolakovic pour que les hommes de Toni Gerona valident leur ticket pour les quarts de finale (34-33). Auparavant, les deux ailiers Vanja Ilic et Svetlin Dimitrov s’étaient particulièrement mis en évidence, scorant à huit reprises chacun tandis que Julien Meyer compilait 18 arrêts.

Dans la dernière rencontre de la soirée, il a fallu attendre les tirs aux buts pour départager Saint-Raphaël et Toulouse. Dans un match que les Varois ont longtemps maitrisé, les Toulousains sont revenus au score dans le dernier quart d’heure, avant que le SRVHB ne valide sa qualification aux tirs aux buts (37-36).

5 CommentairesPoster un commentaire

  1. usamiste - le 16 novembre 2022 à 05h53

    Je n’étais pas à Istres, mais c’est sans regret. Vu le nombre de ballons perdus par les 2 équipes le match a dû être passionnant 🤔

  2. Pierredon - le 16 novembre 2022 à 09h44

    En positivant pour Nimes:les nombreux buts des “gamins” et les arrêts des GB

  3. moul - le 16 novembre 2022 à 10h55

    Etrange coaching du côté de Cesson d’avoir attendu qu’il y ait 3-14 pour faire rentrer le meilleur gardien du championnat Tabarand permettant de revenir à égalité en 2e mi-tps avant que pour le coup le n°2 d’Ivry plie le match !

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves