EDF (F)

Estelle Nze-Minko “C’était un super match…”

NZE MINKO Estelle-France

En s’imposant ce soir sur la Roumanie sur sur un score très large (35-21), les joueuses de l’équipe de France ont validés leur ticket pour le tour principal de la compétition. Retrouvez les réactions d’après match avec le sélectionneur et sa capitaine.

Olivier Krumbholz : On a fait un excellent match, on les a étouffées en allant plus vite qu’elles. On reproduit le même match que contre la Macédoine mais face à une équipe d’un autre calibre. C’est vraiment un match magnifique, on a réussi à tenir l’écart tout au long du match. Ce n’est pas forcément évident, souvent il y a un petit peu de relâchement, mais là on est solide. Les filles ont très, très bien préparé leur match, beaucoup travaillé. On était plus relâché qu’au premier match, on avait plus confiance en nos capacités à déborder l’adversaire. Chacune a joué sa partition avec ses qualités, sans chercher à en faire trop ou faire des choses qu’elles maitrisent moins bien. On part au deuxième tour avec deux points, et c’est bon pour le moral. Maintenant, il faut préparer avec le plus de sérieux possible le match contre les Pays-Bas.

Grace Zaadi Deuna : On est toutes ultra-contentes d’avoir fait un match plein. On a été bonnes dans tous les secteurs de jeu, même si pour moi le match parfait n’existe pas. On a fait des erreurs, mais on a clairement dominé notre adversaire dans tous les secteurs de jeu et c’est plaisant de sortir un match comme ça. Après le match contre la Macédoine, même si c’était un match différent, on était un peu frustré de ne pas avoir pu déballer notre jeu. Le faire ce soir, contre un tel adversaire, c’est très agréable.

Estelle Nze-Minko : C’était un super match, on a pris assez vite l’avantage dans le contexte d’un match aussi important, où tout le monde est censé avoir encore pas mal de fraicheur. On a été très présente en défense dès le départ, on a monté les ballons et on a creusé l’écart. On voulait monter tous les ballons face à des joueuses qui ont un peu plus de mal dans le repli. Ça a bien fonctionné, elles étaient désorganisées dans leur repli et on a pu l’exploiter. Quand tu sens que tu es dans ta stratégie, ça te donne de la force en plus. Je ne suis pas vraiment surprise par la prestation des filles qui sont entrées en jeu en cours de match, déjà pendant les matchs de préparation c’était le cas. L’équipe est toujours restée efficace, peut-être avec des styles de jeu un peu différents. Mais que ça continue de fonctionner, c’est génial.

Pauline Coatanea : On a fait une super entame de match en respectant notre plan de jeu défensif. On voulait contrer Neagu, parce qu’on savait qu’elle pouvait marquer des buts mais qu’elle repliait moins bien. On les a impactées psychologiquement aussi. On a senti qu’en deuxième, elles n’y croyaient plus et le plan s’est déroulé parfaitement. Personnellement, je suis super contente d’avoir pu apporter à l’équipe et d’avoir pris du plaisir. On a toujours dit qu’on arrivait à vingt joueuses et je me suis toujours senti concernée. Aujourd’hui, j’ai répondu présente et c’est parfait. Je mesure la chance d’être ici, j’en profite un maximum et si je peux aider en plus l’équipe c’est parfait.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).