EdF (F)

La France écrase la Pologne en deuxième période

Deuxième match amical contre la Pologne, cette fois à la H Arena pour préparer l’Euro 2022. De quoi faire ses derniers ajustements avant un début de compétition samedi prochain face à la nation hôte de la compétition, la Macédoine du Nord. Les Bleues se sont imposées (30-19) face à la Pologne, après une prestation défensive XXL en deuxième mi-temps. 

Les Bleues débutent avec le sept majeur habituel, sans grande surprise et une 6-0. Si dans un premier temps les solutions sont aisément trouvées en attaque, c’est plutôt la défense qui pose problème. Si dans un premier temps, ce sont les arrières polonaises qui arrosent de loin, rapidement la pivot va prendre de la place et poser énormément de difficultés à la défense des bleues. Heureusement, Zaadi et Nze Minko montent toutes les balles et accélèrent le jeu, mais la Pologne colle aux basques des Françaises (5-410′). Si la défense des bleues mériteraient un peu plus d’agressivité, deux arrêts de Darleux permettent de limiter un peu la casse, tandis que les Polonaises jouent crânement leur chance : Olivier Krumbholz effectue ses premières rotations.

L’attaque reste relativement efficace, mais on ne peut pas en dire autant de la défense qui bat de l’aile : la Pologne creuse pour la première fois un écart de 3 buts (9-1222′). Krumbholz pose son temps mort. On renvoie Nze Minko et Zaadi sur le terrain, on passe en 1-5 : l’écart se réduit et on sent le niveau de jeu plus homogène entre les deux équipes, mais il manque encore un petit quelque chose pour repasser devant, peut-être après la pause (12-14, MT). 

On change de visage au retour des vestiaires…

Les intentions à la sortie des vestiaires sont toutes autres ! Moins de précipitation en attaque, une défense agressive et on met de la vitesse. On pousse les ballons jusqu’à l’aile, quelques parades de Floriane Andre rentrée à la place de Cléopâtre Darleux et la France prend quatre buts d’avance (20-1641′). La situation a complètement changé depuis la première période. Tout est mieux du côté des bleues, tandis que la Pologne enchaîne les mauvaises séquences, avec notamment plusieurs pertes de balles. La France va ensuite enchaîner et creuser l’écart, permettant aux jeunes de faire leur entrée (et avec de la réussite !). La France remporte une large victoire après s’être réveillée en deuxième période (30-19 SF), et n’avoir encaissé que 5 buts en une mi-temps. 

9 CommentairesPoster un commentaire

  1. Averell - le 30 octobre 2022 à 18h06

    De bonne augure pour l'Euro, mais contre les Pays Bas il ne faudra mettre une 1/2 temps a rentrer dans le rythme.
    Mais il y aura d'abord la Macedoine pour continuer a monter en puissance, et j'espere etre dans les tribunes! 🙂

  2. kine83 - le 31 octobre 2022 à 08h54

    Quand Krumbholz sélectionne des jeunes, il les fait jouer….GG les laisse dans les tribunes pour des matches contre des cadors européens que sont la Lettonie et l'Italie……Et pourtant j'étais loin d'être un inconditionnel du sélectionneur féminin mais qui a su évoluer.

  3. Philippemhb - le 31 octobre 2022 à 09h53

    Cette équipe fait plaisir a voir évoluer sur un terrain même si par moment les joueuses qui la compose confondent vitesse et précipitation (à mon humble avis leur principal défaut).
    Autant la jeune Depuiset était aux fraises lors du premier match autant André m'a régalé hier…
    Je découvrais agréablement ces jeunes joueuses (André, Grandveau et à un degré moindre Dembele) lors de cette double confrontation et leurs prestations étaient très positives.
    J'aurais bien vu O.K aux manettes de l'EDF masculine de part son expérience, son expertise et pour le recul que pourrait lui conférer le fait qu'il n'ait pas été coéquipier de certains sélectionnés…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).