Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

EHF

Les compétitions européennes sans la Russie l'an prochain

, par Lanfillo

Michael Wiederer (Président Fédération Européenne de Handball)

Ça n'a rien d'une surprise, étant donnée la situation géopolitique et la continuation de la guerre par la Russie sur le sol ukrainien : le président de la Fédération européenne de handball (EHF) Michael Wiederer a confirmé à demi-mot que les compétitions européennes se dérouleront toujours sans les fédérations et clubs russes et biélorusses la saison prochaine. Lors d'une conférence de presse organisée avant le match pour la troisième place de la Ligue des champions, ce dimanche à Cologne, Michael Wiederer a d'abord rappelé que les deux fédérations et leurs clubs "sont nos partenaires" et qu'ils le restent, le dialogue étant maintenu avec leurs dirigeants. Néanmoins, "il est évident que pour la saison prochaine, nous n'aurons pas les clubs russes et biélorusses" dans les compétitions de l'EHF, a-t-il déclaré.

Cette déclaration fait suite au communiqué du comité exécutif (EXEC) de l'EHF, qui s'est réuni vendredi dernier, toujours à Cologne. L'EXEC y affirmait que, du fait de la situation inchangée en Ukraine, la nécessité d'assurer l'intégrité des compétitions et de leurs participants obligeait à "confirmer le statu quo" de la mise à l'écart des fédérations russe et biélorusse. Pour l'Ukraine, une décision sera prise ultérieurement, précisait l'EXEC. Le déménagement de certaines activités de la Fédération ukrainienne, par exemple celles du club de Zaporijjia à Düsseldorf (Allemagne) la saison prochaine, pourrait permettre la participation de ces équipes à des compétitions de l'EHF.

Lors de la conférence de presse de ce dimanche, Michael Wiederer a également répété son attachement au lieu de Cologne pour l'organisation du Final Four, tout comme celui des clubs à ce lieu où est organisé le grand événement du handball masculin de clubs depuis 2010. Wiederer a également abordé la question de la formule actuelle de la Ligue des champions à seize, qui a permis le renforcement de l'European League. Le système des wild-cards n'est pour l'instant pas remis en question.

Mickaël Georgeault, à Cologne

Prochain match TV

France

17:30

Dim. 14 Avr.

Roumanie

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
OhHandy
OhHandy
1 année il y a

Le contraire m'aurait scandalisé.
Pour la salle, et bien, un autrichien préfère cologne…. J'ai rien à ajouter.

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x