Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LBE - J8

Saint-Amand renverse Brest

, par Sterbik

Après la liquidation de Bourg-de-Péage, Saint-Amand décroche sa première victoire du championnat contre le leader Brestois. Metz assure l'essentiel et Nantes grimpe sur le podium pendant que Besançon continue de perdre des points. Elles étaient invaincues. Mais les Brestoises ont failli lors de leur déplacement dans le Nord ce mercredi pour la huitième journée de Ligue Butugaz Energie. Les joueuses de Saint-Amand ont réussi à renverser les leader à la dernière seconde (24-23). Pourtant tout avait bien commencé pour les Bretonnes. Privées de Cléopâtre Darleux, elles ont entamé la partie en tête avec un premier 3-0 après quatre minutes de jeu. Les locales ont recollé au score, mais Jenny Karlsson et ses partenaires ont leur marche en avant sans jamais vraiment distancé leur adversaires. Grâce à l'énorme performance de Maja Vojnovic (18 parades au total) dans les cages nordistes, les deux équipes retournent dos à dos aux vestiaires (11-11, MT). Les Amandinoises, après avoir égalisé, ont continué sur leur lancée et ont enfin pris l'avantage au score dès la reprise. Un avantage au tableau d'affichage qui a duré une dizaine de minutes avant que Brest ne reprenne les devants. Les filles de Pablo Morel pensaient sans doute avoir fait le plus dur. Mais accrocheuses, Romane Frecon et les siennes ont encore égalisé avant le money-time. C'est à ce moment que les joueuses du Nord ont fait un break décisif (23-21, 29'). Brest a tout donné pour arracher le nul. Mais Candice Maurin a délivré ses supporters à la dernière seconde pour décrocher une victoire de prestige.

Nantes sur le podium, l'ESBF dégringole

Dans la course à l'Europe, les Neptunes ont fait un gros pas. Avec la réception de Paris 92, concurrent direct pour le podium, l'occasion était à saisir. Et les Nantaises ne l'ont pas loupé. Elles se sont même rendu la tâche facile avec un 6-0 collé d'entrée de jeu. Derrière, avec Grandveau et Ondono à 6 buts chacune, il n'y a eu qu'à maintenir l'écart. Et malgré les tentatives parisiennes de revenir, l'écart était trop important. La défaite était inévitable. Nantes s'impose 30-25 et monte sur le podium à la place de son adversaire du soir. Européenne, Besançon n'arrête pas de glisser au classement avec une quatrième défaite de suite en championnat. Cette fois, c'est Nice qui est venu empocher la victoire en terre bisontine. Au terme d'un scénario haletant, les joueuses de la Côte d'Azur l'ont emporté d'une unité (27-28, SF). Elles semblaient pourtant avoir le match bien en main, prenant rapidement les devants. L'écart a varié entre deux et cinq buts d'avance pour finir à la pause à +4. (12-16). Après une longue disette à la reprise les Niçoises ont enfoncé le clou jusqu'à porter l'écart à +7 (18-25, 48'). Dans les dix dernières minutes, le club du Doubs a alors tout donné pour revenir. Nice connait une énorme disette, mais par chance Besançon n'a jamais réussi à égaliser, restant à un seul petit but.

Metz continue le sans faute

Seule équipe invaincue désormais, le Metz Handball a dû se défaire d'une coriace équipe de Plan de Cuques qui leur a mené plus que la vie dure en première longtemps. Les Dragonnes ont longtemps couru après le score sur les 30 premières minutes avant de finir la période en tête d'un seul but (14-15, MT). Elles ont ensuite pris les devants au tableau d'affichage, distançant seulement petit à petit leur adversaire. (23-27, SF). Dans les autres rencontres, Dijon a disposé de Mérignac sans jamais avoir été mené. Avec les cinq réalisations de Stine Lonborg, la JDA a constamment accru son avance pour s'imposer 30-22. Même son de cloche pour Chambray qui accueillait Celles. Les joueuses de Touraines ont pu compter sur Manon Houette et ses 10 buts pour maîtriser les visiteuses (32-26).

Prochain match TV

France

14:30

Sam. 13 Juil.

Suisse

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Sasori9
Sasori9
1 année il y a

Les Bretonnes, trop arrogantes, n'ont pas su tuer le match et elles se sont sabordées à quelque minute de terme qui a largement profité aux Nordistes de se batailler.
Arrogantes puis contrariée, c'est difficile de gerer ca au money time…
Les Bretonnes ne sont pas assez une équipe collective… trop individualiste….

lamirabel29
lamirabel29
1 année il y a

Bon ben les "arrogantes" ont pris 2 points aux championnes d'Allemagne….

2
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x