Mondial U20 (F)

Les Bleues sur le pont dès ce soir

Sarah Bouktit (Metz Handball)

Le Mondial U20 féminin débute ce soir. L’équipe de France, emmenée par plusieurs joueuses professionnelles, jouera dès ce soir contre le Brésil. En ligne de mire : le dernier carré.

Les U20 féminines ouvrent le bal des compétitions jeunes de l’été : l’équipe de France U20 entame dès ce soir le championnat du monde de la catégorie, organisé en Slovénie (22 juin – 3 juillet). Les joueuses d’Eric Baradat, responsable du parcours de performance fédéral féminin à la Fédération française de handball (FFHB) et sélectionneur de cette équipe, précèdent leurs collègues masculins U21, qui seront en action début juillet à l’Euro au Portugal, et les catégories U18 féminine (Mondial en Macédoine du Nord) et U19 masculine (Euro au Monténégro), qui disputeront leur compétition début août.

Pour Baradat, le dernier carré “doit être systématiquement notre ambition initiale”

Lena Grandveau (Drôme Handball Bourg de Péage)

Plusieurs joueuses de l’équipe de France connaissent déjà bien la Ligue Butagaz Energie : Kiara Tshimanga de Besançon, Naémi Hardouin et Helena Mathon de Nantes, leur future coéquipière chez les Neptunes Léna Grandveau (Bourg-de-Péage), Siobann Delaye et Lucie Modenel qui viennent de signer pro avec Bourg-de-Péage, Cassidy Chambonnier à Fleury ou encore Sarah Bouktit et Mélanie Halter, qui ont par ailleurs l’expérience de la Ligue des champions avec Metz. Cette génération 2002-2003 a déjà atteint le podium lors de ses précédentes compétitions internationales, avec des médailles de bronze à l’Euro U18 en 2019 et l’Euro U19 en 2021, déjà en Slovénie. L’objectif pour la dernière compétition de ce groupe, dont certaines peuvent avoir l’ambition de continuer de porter le maillot bleu avec les seniors – ce qui est déjà le cas de Sarah Bouktit, appelée par Olivier Krumbholz en février dernier – est donc de faire aussi bien, voire mieux que lors des dernières sorties. Mais le défi ne sera pas simple à relever, dans une compétition dense (32 équipes en lice).

Eric Baradat (Responsable du Parcours de Performance Fédéral féminin)

“L’objectif de départ reste le même : essayer d’intégrer un quatuor final. Le dernier carré est forcément plus ou moins facile à atteindre selon les générations. Mais cela doit être systématiquement notre ambition initiale, affirme Eric Baradat dans le communiqué de la FFHB. Elles restent sur trois podiums et on serait déçu de ne pas atteindre encore un dernier carré. Attention cependant à ne pas se mettre une pression exarcerbée.” Les Bleues sont dans le groupe D, considéré comme un des plus relevés du premier tour, et elles commencent fort avec un premier match contre le Brésil dès l’ouverture de la compétition, ce soir. Elles devront finir dans les deux premiers d’un groupe où figurent également la Corée du Sud et la Norvège. Si elles y parviennent, elles croiseront au tour principal avec le groupe C, où le Danemark fait figure d’épouvantail. La finale a lieu dans 10 jours, le 3 juillet.

Les 18 joueuses sélectionnées

Gardiennes : 1- Mélina CANTIN (Brest, Bretagne) ; 12- Mélanie HALTER (Metz, Grand Est) ; 16- Jemina KABEYA (Saint-Maur, Ile de France) – Keran BEKROU (Mérignac)
Ailières gauches : 8- Zaliata MLAMALI (Metz, Nouvelle Aquitaine) ; 9- Kiara TSHIMANGA (Besançon, Ile de France)  ; 18- Naémi HARDOUIN (Nantes, Pays de la Loire)
Arrières gauches : 21- Laura FAUVARQUE (Metz, Ile de France)
Arrières gauches – demi-centres : 6- Lena GRANDVEAU (Bourg de Péage, Bourgogne Franche-Comté) ; 14- Cassidy CHAMBONNIER (Fleury-les-Aubrais, Nouvelle Calédonie/Centre) ; 17- Coura KANOUTE (Noisy-le-Grand, Ile de France)
Demi-centre : 7- Romane KROMOSKA (Brest, Hauts de France)
Pivots : 22- Helena MATHON (Nantes, Pays de la Loire) ; 23- Sarah BOUKTIT (Metz, Grand Est)
Arrières droites : 15- Iona STEMMER (Dijon, Provence Alpes Côte d’Azur)
Arrières droite – demi-centre : 10- Lucie MODENEL (Bourg de Péage, AURA)
Ailières droites : 4- Siobann DELAYE (Bourg de Péage, AURA) ; 5- Albane FRACHON (Nantes, Nouvelle Aquitaine) ; 20- Maureen GAYET (Dijon, Hauts de France)

Le programme du Mondial pour la France

Mercredi 22 juin à 20h30 : France – Brésil
Jeudi 23 juin à 20h30 : France – Corée du Sud
Samedi 25 juin à 14h30 : France – Norvège

Tour principal : matchs les lundi 27 et mardi 28 juin. La France (groupe D) croise avec le groupe C (Danemark, Argentine, Monténégro, Italie)

Quarts de finale le jeudi 30 juin, demi-finales le vendredi 1er juillet et finale le dimanche 3 juillet.

Les matchs sont diffusés sur la chaîne YouTube de la Fédération internationale de handball (IHF).

Mickaël Georgeault

6 CommentairesPoster un commentaire

  1. lamirabel29 - le 22 juin 2022 à 10h54

    Encore du hand diffusé, chouette….. Allez les jeunes….
    Vive le sport, vive le hand

  2. Handfilles - le 22 juin 2022 à 14h17

    Une bien belle equipe sur le papier. des jeunes filles avec de l'experience. Puisse la fatigue de la saison leur laisser assez de forces pour performer!

  3. Viseux Jean-Paul - le 22 juin 2022 à 23h39

    Bonjour handnews. Dans les jeunes filles habituées à la LBE, il est dommage d’oublier Romane Kromoska qui a fait les 3/4 des matchs avec l’équipe du BBH en LBE et en ligue des champions. Merci de rectifier.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).