Proligue

Un début de championnat plein de surprises

Yerime Sylla (Entraineur Grand Nancy Metropole HB)

Tout comme la Starligue, les clubs de Proligue ont débuté le championnat la semaine passée. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette première journée fut pleine de surprises. 

La première surprise de ce début de championnat : le promu Frontignan a tout simplement pulvérisé Sarrebourg lors du tout premier match de la saison. Les recrues Pau Oliveras et Nathy Camara (respectivement 6 et 7 buts) ont mené l’attaque des locaux, creusant l’écart peu à peu l’écart après le retour de vestiaires (33-23 SF). Du côté de Valence, on peut nourrir quelques regrets face à Massy. Les drômois ont fait jeu égal toute la première période avant de laisser Massy prendre l’avantage en deuxième période. Revenus à un petit but durant le moneytime, Valence craque et est défait au final de 4 buts par Massy malgré les 13 buts de sa recrue, Baptiste Butto (30-34 SF).

Malgré un statut de finaliste de l’an dernier, Cherbourg a payé une addition salée lors de son déplacement à Pontault. Avec un effectif grandement remanié, jamais ils n’ont pu recoller après avoir laissé les clés du match lors du premier quart d’heure de la rencontre. En tête durant toute la rencontre, Pontault n’a fait qu’une bouchée de Cherbourg, avec 8 buts de son ailier gauche, Jean-Pierre Dupoux. Nouvelle saison, et première déconvenue pour Tremblay. Malgré 20 arrêts à 47% de l’ex-international français Cyril Dumoulin, les hommes de Cherif Hamani ont lutté au coude-à-coude contre le promu Bordeaux. L’arrière gauche Xavier Moreau (8 buts) va achever Tremblay dans les derniers instants de la rencontre, et permet à son équipe de glaner ses tous premiers points en deuxième division, et à Tremblay qui plus est (23-24 SF).

Le derby pour Nancy, Caen surprend Saran

On retourne dans le sud pour une rencontre BillèreBesançon. Pas vraiment un match défensif mais plutôt un festival de buts, la tâche s’annonçait compliquée pour Besançon avec seulement 11 joueurs sur la feuille de match. Tout le monde score à répétition, personne n’arrive à distancer son adversaire et au final, c’est un but de Simone Mengon suivi d’un arrêt de Valentin Gouy qui permettent à Billère de remporter sa première rencontre (35-34 SF) dans les derniers instants. Et si vous vous posiez la question, non la liste des surprises n’est pas terminée : les Vikings de Caen ont battu le relégué de Starligue, Saran. Alors que Caen prend l’avantage dès la fin de la première période, les bonnes performances d’Ivan Panjan (12 arrêts, 40%) et Luka Radovic (11 buts) n’empêchent pas les locaux de poursuivre leur route, qui s’imposent (28-26 SF).

On a également eu droit à un derby Grand Est pour débuter la saison. Avec un grand Cesar Oliveira (17 arrêts, 42%), Nancy aura dominé la majeure partie de la rencontre contre Strasbourg, creusant l’écart jusqu’à 5 buts en deuxième période (24-19, 46′). Dans une fin de match plus tendue, Strasbourg recolle dans les derniers instants, mais un jet de 7 mètres de Maxime Ogando condamne les Alsaciens (28-26 SF). Et pour finir, Dijon se déplaçait à Villeurbanne pour clore cette première journée. L’hôte du dernier Final4 de Proligue l’a emporté non sans mal, et a bien failli repartir la queue entre les jambes après une belle remontée de Villeurbanne dans les derniers instants. En effet, les locaux avaient creusé un net avantage (26-22, 52′) avant d’encaisser un 5-0, puis de laisser Dijon s’imposer dans les tous derniers instants (27-28 SF).

Pub Espace Pronos Proligue

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. Chantereyne - le 12 septembre 2022 à 08h47

    En effet des premiers résultats hyper surprenant cela nous annonce une saison de folie avec des promus très ambitieux , des relégués revanchards et des équipes du ventre mou dont fait partie la JSC cette saison qui devront cravacher dure pour gratter le moindre points afin de rester à ce niveau . Bonne saison à tout les proligueux et proligueuses …

  2. fan_de - le 12 septembre 2022 à 09h27

    Le championnat de Proligue sera une nouvelle fois serré cette année, les deux promus qui commencent bien qui plus est contre des valeurs sûres. Pour Tremblay les années se suivent et… risque de se ressembler

  3. drauglin09 - le 12 septembre 2022 à 18h22

    J'ai vu Nancy, et un peu déçu par le jeu produit, ça veut jouer trop vite et ça perd pas mal de ballons… on sentait Nancy vraiment au dessus de Strasbourg mais ils n'ont jamais réussi à se mettre hors de danger. Mais bon, à part, les ailiers, ils ont changé tout l'effectif, donc ça demandera du temps mais si ils veulent remonter cette année, pas sur qu'ils aient du temps, il faut vite engranger des points.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).