Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

EHF

5 Français et 3 Françaises entrent au Hall of Fame européen

, par Lanfillo

Thierry Omeyer (Paris) pour son dernier match, en 2019

La Fédération européenne de handball (EHF) fête ses trente ans, et pour l'occasion, elle a souhaité rendre hommage aux joueurs et joueuses qui ont marqué l'histoire du handball européen, en club ou en équipe nationale. Elle a dévoilé son Hall of Fame ce lundi, en marge de la célébration des EHF Excellence Awards. Celui-ci est composé de 30 joueurs et de 30 joueuses, avec entre trois et cinq joueurs ou joueuses par poste. Les handballeurs et handballeuses présents dans le Hall of Fame ont tous et toutes terminé leur carrière et ont brillé dans les compétitions de l'EHF ces trente dernières années.

La France est bien représentée dans les deux catégories, avec cinq joueurs chez les hommes et trois joueuses chez les femmes. Côté garçons, on retrouve Didier Dinart, Michaël Guigou, Daniel Narcisse, Thierry Omeyer et Jackson Richardson. Tous les cinq avaient déjà eu l'honneur d'intégrer le Hall of Fame de la Fédération française il y a quelques semaines. Trois d'entre eux ont été sacrés handballeurs de l'année par l'IHF (Richardson en 1995, Omeyer en 2008, Narcisse en 2012), et tous ont remporté au moins une fois la Ligue des champions en club, en plus de leurs titres en sélection nationale.

Côté filles, Stéphanie Cano, l'actuelle présidente de la LFH Nodjialem Myaro et Valérie Nicolas, membres de l'équipe championne du monde en 2003 (Cano et Nicolas ont également remporté la Ligue des champions), ont été distinguées dans ce cercle restreint des joueuses ayant marqué l'histoire de notre sport.

Les trente joueurs intronisés au Hall of Fame de l'EHF

Gardiens : Thierry Omeyer (France), Tomas Svensson (Suède), Arpad Sterbik (Espagne). Ailiers droits : Victor Tomas (Espagne), Irfan Smajlagic (Croatie), Lasse Svan (Danemark), Vid Kavticnik (Slovénie). Arrières droits : Kiril Lazarov (Macédoine du Nord), Olafur Stefansson (Islande), Laszlo Nagy (Hongrie). Demi-centres : Jackson Richardson (France), Ivano Balic (Croatie), Enrique Masip (Espagne), Talant Dujshebaev (Espagne), Stefan Lövgren (Suède). Arrières gauches : Daniel Narcisse (France), Siarhei Rutenka (Biélorussie), Momir Ilic (Serbie), Filip Jicha (Tchéquie). Ailiers gauches : Stefan Kretzschmar (Allemagne), Gudjon Valur Sigurdsson (Islande), Michaël Guigou (France), Nikolaj Jacobsen (Danemark), Xavier O'Callaghan (Espagne). Pivots : Magnus Wislander (Suède), Dragan Skrbic (Serbie), Christian Schwarzer (Allemagne), Carlos Prieto (Espagne), Bjarte Myrhol (Norvège). Défenseurs : Andrei Xepkin (Espagne), Ola Lindgren (Suède), Didier Dinart (France).

Les trente joueuses intronisées au Hall of Fame de l'EHF

Gardiennes : Valérie Nicolas (France), Jelena Grubisic (Bumbak) (Croatie), Cecilie Leganger (Norvège), Katalin Palinger (Hongrie). Ailières droites : Cristina Varzaru (Roumanie), Iris Moorhammer (Hable) (Autriche), Stéphanie Cano (France), Linn-Kristin Riegelhuth-Koren (Norvège). Arrières droites : Grit Jurack (Allemagne), Katarina Bulatovic (Monténégro), Mette Vestergaard (Danemark). Demi-centres : Anita Görbicz (Hongrie), Camilla Andersen (Danemark), Nodjialem Myaro (France), Irina Poltoratskaya (Dibirova) (Russie), Gro Hammersing-Edin (Norvège). Arrières gauches : Bojana Petrovic (Popovic) (Monténégro), Narcisa Lecusanu (Roumanie), Ausra Fridrikas (Autriche). Ailières gauches : Maja Savic (Monténégro), Petra Cumplova-Khekova (Tchéquie), Christina Roslyng-Christiansen (Danemark). Pivots : Heidi Loke (Norvège), Liudmila Bodnieva (Russie), Begoña Fernandez (Espagne). Défenseures : Anja Althaus (Allemagne), Eduarda Amorim Taleska (Brésil-Hongrie), Linnea Torstensson (Suède).

MG

Prochain match TV

US Créteil HB

20:00

Ven. 24 Mai.

PSG Handball

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
12 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Kalinka
Kalinka
10 mois il y a

Il n’y a pas Andreï Lavrov en gardien….
C’est vraiment un énorme raté, tellement ce gardien a marqué ce sport 😔

Barto04
Barto04
10 mois il y a
Répondre à  Kalinka

Le contexte international sans doute.
Niveau gardien, il manque aussi Barrufet

Sasori9
Sasori9
10 mois il y a
Répondre à  Barto04

Je ne pense pas parce que chez les femmes, il y a une russe qui est nommée : Irina Poltoratskaya.

Sterpik… Mouais j'aurai préféré Sławomir Szmal, le gardien polonais mais il n'a pas eu la chance de jouer dans les meilleurs clubs de l'époque : Barca, Ciudad Real ou Kiel… Il a fallu attendre l'arrivée de Talant à Kielce que Szmal obtient la récompense et la reconnaissance, très tardive !!! Alors que les spectateurs non polonais le respectent d'ou il est élu meilleur gardien en 2010.

Rag
Rag
10 mois il y a

Lasse Svan mais pas Abalo, Myhrol mais pas Bertrand Gille.. Politiquement il y avait déjà trop de français !

Barto04
Barto04
10 mois il y a
Répondre à  Rag

Abalo parce que pas totalement retraité .
Bertrand gille c'est sur mais il a sans doute fallu faire un choix vu le nombre de français. on pourrait aussi citer S.Stoecklin, J.Fernandez, G.Anquetil

Vardarian
Vardarian
10 mois il y a

Je constate deux absences plutôt remarquables à l’aile: Lars Christiansen et Mirza Džomba

Barto04
Barto04
10 mois il y a
Répondre à  Vardarian

Et Greg Anquetil

Ewen WP
Ewen WP
10 mois il y a
Répondre à  Barto04

Pas au niveau des autres cités + palmarès trop court. Par contre il se rattrape aux commentaires 🙂

Prototype
Prototype
10 mois il y a
Répondre à  Ewen WP

Palmarès trop court en étant double champion du monde ??

Barto04
Barto04
10 mois il y a
Répondre à  Ewen WP

2 fois champion du monde + 1 LDC y'a pire comme palmarès trop court.
Christiansen et Dzomba sont peut être meilleurs mais ils ont surtout une reconnaissance internationale plus importante vu les championnats où ils jouaient à l'époque. Mais Greg Anquetil c'était du très haut niveau, n'en déplaise à ceux qui balancent du pouce rouge. Des actions de génie. Il a mis la misère a quantité de gardiens.
Pour moi il a toute sa place dans ce hall of Fame.

Antinomique
Antinomique
10 mois il y a

Carlos Prieto???
Je peux comprendre que l'EHF garde sous le coude pas mal de nom de joueurs historiques pour les prochaines intronisations au Hall of Fame, et qu'il y a un paquet d'énormes joueurs qui attendent pour y rentrer, mais même en ratissant très très large, je n'arrive pas à voir dans quel monde Prieto a une place dans un Hall of Fame mondial (surtout quand Aguinagalde et Uríos ne sont même pas nommés côtés espagnols, pour ne se concentrer que sur cette nation).

Janine Viron
Janine Viron
10 mois il y a

Et Daouda Karaboué ??
Déjà oublié

12
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x