Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LBE - J26

24/24 pour Metz, Dijon en Europe, Mérignac en D2

, par Lanfillo

Pas de rival pour Metz en France : les Dragonnes ont remporté leur dernier match de Ligue Butagaz Énergie, et concluent la saison sur un impressionnant 24/24 victoires. Chambray et Dijon joueront l'Europe, tandis que Mérignac est relégué.

24 matchs, 24 victoires. Metz a dominé de la tête et des épaules le championnat de Ligue Butagaz Énergie. Pour sa dernière rencontre de la saison aux Arènes, le club lorrain a donc encore gagné, cette fois contre Chambray. Les Dragonnes ont fait véritablement l'écart en deuxième période, avec toujours les cadres au rendez-vous : 7 buts pour Kristina Jorgensen et pour Sarah Bouktit, 5 buts pour Bruna de Paula, et l'emportent 30-26. Les deux autres équipes du podium, Brest et Nantes, avaient déjà leur place déjà assurée, et l'ont aussi confirmé lors de leur dernier match : les Finistériennes ont battu devant leur public Mérignac (35-29), et les Neptunes sont allées gagner dans la salle de Saint-Amand (28-34).

Chambray et Dijon arrachent l'Europe

Laura Flippes (Paris 92)

Avec sa défaite, Chambray pouvait craindre de se faire doubler dans la course à l'Europe, mais les Tourangelles ont sauvé leur quatrième place, à la faveur du match nul entre Besançon et Paris 92 (24-24). Devant durant l'essentiel de la première période, les Bisontines se sont fait reprendre avant l'entrée aux vestiaires (13-14, 30'). Mais personne n'a fait d'écart, l'écart est resté très resserré jusqu'au bout avec aucune équipe ne prenant plus d'un but d'avance dans les 25 dernières minutes. Laura Flippes, avec un but à 55 secondes du terme, met son équipe en ballotage favorable, mais Lucie Granier égalise quelques secondes plus tard. Le résultat ne fait les affaires de personne, puisque les deux équipes terminent la saison aux sixième et septième places, non qualificatives pour l'Europe.

La JDA Dijon coiffe en effet les deux équipes sur le poteau. Les Bourguignonnes ont dominé Celles-sur-Belle (35-27), dans une rencontre où il n'y a jamais vraiment eu de suspense. Portées par une solide performance collective (8 joueuses à au moins 3 buts, la palme pour Nina Dury avec 5 réalisations), les joueuses de Christophe Mazel ont réalisé le match qu'il fallait pour se donner les chances de finir dans le top 5, ce qu'elles sont donc parvenues à faire. Revoilà donc Dijon en Europe, 5 ans après sa dernière participation. Cette qualification peut cependant être remise en cause par une éventuelle victoire de Paris 92 en finale de Coupe de France, et devra ensuite être confirmée par l'EHF par l'attribution d'une wild-card, que la France obtient habituellement sans problème pour une troisième qualification européenne.

Pas d'exploit pour Mérignac, rétrogradé en D2F

Dans le bas du classement, il fallait une performance de Mérignac à Brest pour inverser le cours des événements. En toute logique, les Girondines se sont inclinées chez le deuxième du championnat de France, malgré une bonne première période et une énorme performance de Nele Antonissen, autrice de 10 buts. Les joueuses de Christophe Chagnard quittent donc la LBE, pénalisées en cours de saison pour des raisons budgétaires. Toulon, longtemps dernier, fait presque figure de miraculé sur cette saison, mais pourra lancer son nouveau projet avec Joël Da Silva en première division. Les Toulonnaises n'avaient pas de filet de sécurité sur cette dernière journée, puisqu'elles ont été dominées par l'OGC Nice (34-28). Les Niçoises, emmenées une dernière fois par Djazz Chambertin avant son départ à Metz (9 buts), se sont offertes une belle dernière devant leur public.

Le classement final est à retrouver à l'onglet Résultats.

MG

Prochain match TV

France

19:00

Jeu. 25 Juil.

Hongrie

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Imladrik
Imladrik
1 année il y a

Grosse saison messine, qui ne peut rendre que plus amère la lourde défaite face au FTC.
Bouktit et Jörgensen qui confirment leur statut de cadres, et sur lesquelles on pourra compter l’année prochaine. Avec les arrivées, ça promet pour faire monter en puissance les filles issues du centre de formation, et j’espère pour donner à Emma Jacques la confiance dont elle semble encore manquer.
Encore la coupe de France à gagner cela dit.

Et en parlant de coupe de France, quelle déception que Paris. OK, Nocandy et Flippes ont été blessées, mais le club n’arrive pas à passer le cap qu’on attend. Me rappelle Toulon il y a quelques années.

Pas de Miracle pour Mérignac en effet. Antonissen a prolongé, c’est bien, en espérant que la saison en D2F ne mène pas au même résultat que Fleury. La région bordelaise a connu assez de faillites dans le hand…
Il va falloir se mobiliser pour remonter aussi tôt.

L
L
1 année il y a

Belle fête aux Arènes samedi soir, et beaucoup d’émotions avec le départ de joueuses attachantes.
Reste la Coupe de France à aller chercher.
Allez les Dragonnes !

fanforn39
fanforn39
1 année il y a

Il est vrai qu il y a des règles à respecter sur le terrain, comme en dehors, le club de Merignac en a fait les frais d'ailleurs, ce qui est logique, mais sur le plan strictement handball cette équipe de Toulon faisait vraiment peine à voir…

Nos derniers articles

3
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x