Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Proligue - J5

Pontault et Tremblay restent invaincus, Frontignan confirme

, par Flof

Robin Cantegrel (Pontault-Combault)

Pour l'ouverture de cette 5ème journée de Proligue, 5 matchs étaient au programme dont le choc entre Sélestat et Pontault. Tremblay et Frontignan ont confirmé leur début de saison pendant que Angers et Besançon s'imposaient d'un petit but.

Dans le choc du haut de tableau, Selestat (4ème) recevait Pontault (1er ex-aequo) encore invaincu. Et ce sont les Seine-et-Marnais qui créaient le premier écart du match en menant 2-6 au bout de 15min de jeu. Les Alsaciens reviendront rapidement et infligeront un 10-3 pour mener 12-9 à la mi-temps. Le deuxième acte sera tout aussi intense puisque les joueurs de Selestat conserveront leur avance (20-16, 40min) grâce à Hugo Pimenta (7 buts). Sous l'impulsion d'Arthur Muller (6 buts) et Kevin Taufond (5 buts), les hommes de Guillaume Saurina  vont recoller et pouvoir entamer le money-time à hauteur de leurs adversaires. Dans une fin de match incroyable, c'est le gardien Robin Cantegrel qui offrira la victoire à son équipe grâce à un but depuis sa zone. Grâce à cette victoire, Pontault-Combault reste donc invaincu en tête de la Proligue.

Tremblay et Frontignan déroulent

FADHUILE CREPY Matteo (Tremblay)

Également invaincu depuis le début de la saison toute compétition confondue, Tremblay se déplaçait à Nancy. Si les 10 premières minutes ont été à l'avantage des locaux (8-610min), c'est bien Tremblay qui créera un écart qui ne sera jamais repris par les Lorrains (11-16, 22min puis 10-15 à la mi-temps). Le MVP de la saison dernière, Mattéo Fadhuile à encore régalé avec 13 buts et 6 passes pour permettre aux Franciliens de faire grandir l'écart en seconde période et s'imposer facilement 31-41. Malgré les 5 buts de Baptiste Clay, Nancy concède sa 3ème défaites et reste au milieu de tableau (9ème4pts). Tremblay reste donc invaincu et leader de Proligue avec Pontault.

Frontignan avait l'occasion de confirmer son bon début de saison en recevant une équipe de Cherbourg en difficulté en début de saison (première victoire la semaine dernière contre Massy). Le suspens n'aura malheureusement duré que 7min (7-7) avant que les joueurs de Frontignan ne déroulent grâce à Adria Leon et à Nathy Camara (9 buts chacun) pour leur permettre de mener tranquillement 21-15 à la mi-temps. La deuxième période sera totalement équilibré (18-18 en deuxième mi-temps) mais Cherbourg ne reviendra pas malgré les 9 buts de David Estepa Ruiz. Score final, 39-33. Ce succès permet à Frontignan de passer devant Sélestat pour être juste derrière les deux leaders franciliens. Cherbourg reste juste au-dessus de la zone rouge avec 1 victoire en 5 matchs.

Angers et Besançon au finish

Dans un match où les deux équipes n'auront jamais réussi à tenir leurs écarts, c'est Angers qui s'impose 31-32 à Cournon. À égalité parfaite à la mi-temps (16-16), les deux équipes emmenées par Matéo Grosjean (7/9) pour Cournon et Williams Manebard (10/11) pour Angers se rendront coup pour coup, mais c'est bien Angers qui s'impose et s'installe à la 6ème place (6pts).

Enfin, dans le dernier match de cette 5ème journée, Besançon recevait une équipe de Billère à la recherche de ses premiers points. Les gardiens de buts avaient décidé de se livrer un match dans le match puisque Dmitrii Kholmov (15 arrêts, 38%, Besançon) et Valentin Gouy (10 arrêts, 31%Billère) ont sorti le grand jeu, mettant en difficulté les attaques adverses. Malgré un écart de 5 buts à la mi-temps en faveur de Besançon (17-12), les joueurs de Billère ne lâcheront pas et reviendront en seconde période, pour finalement échouer à un petit but 28-27. Besançon reste placé (7ème6pts) et Billère reste dans la zone rouge, à la recherche de points.

Suite de la 5ème journée, avec Istres-VilleurbanneSarrebourg-Massy et Valence-Caen.

Florian Fischer

Prochain match TV

Orlen Wisla Plock

20:45

Mer. 21 Fév.

Montpellier HB

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
5 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
fan_de
fan_de
4 mois il y a

Concernant la victoire de Pontault… pour y avoir été il serait plus juste de dire que les frères Pajot (arbitres de la rencontre) donnent la victoire à Pontault. Les décisions des arbitres vont parties du jeu ok! mais là manifestement ils influencent carrément le résultat. C'est triste de voir cela dans le sport.

Sasori9
Sasori9
4 mois il y a
Répondre à  fan_de

Les arbitres qui influencent le résultat, ca existe depuis des années !!!!!!!

cochonne
cochonne
4 mois il y a

Bonjour
Moi ce que je retiens une fois de plus de cette équipe de Sélestat c'est l'hyper "Pimenta dėpendance".
Il multiplie les exploits individuels pour marquer des buts improbable et alimente les pivots en caviars mais dés qu'il est pris en strict cette ėquipe n'arrive plus à jouer et devient catastrophique.
Eymann et Mengon, n'apportent pour l'heure absolument rien voir même sont contreproductifs de par leurs piètres performances et Vescovo pour l'heure et trés immature, tout comme Weber mais ces deux-là n'ont que vingt ans.
Pour ce qui est de l'arbitrage on peut trouver quelques dėcisions discutables mais c'est valable des deux côtės si on reste objectif.
Avant de se plaindre des arbitres il y a une montagne d'autocritique a faire…

fan_de
fan_de
4 mois il y a
Répondre à  cochonne

J'adhère partiellement à ton commentaire… l'équipe manque encore de maturité à certains moments.
Mais toute considération de coaching ou de performances individuelles mis à part on ne peut pas dire que la gestion du match par la paire arbitrale eut été un modèle du genre.
En regardant les dernières minutes du match on peut même dire que c'était calamiteux… et c'est souvent là que cela se joue, mais ce n'est là que l'avis d'un supporter.

jpf_hb
jpf_hb
4 mois il y a

Je n'étais pas dans la salle, mais quand tu gagnes 26/25 à 59m30 ; tu n'as pas le droit de perdre 26/27… arbitres ou non. A un moment donné, savoir garder le ballon ça fait partie du jeu.
Il faut savoir gérer les fins de matchs pour être une grande équipe.

Il y a effectivement une montagne d'autocritique a faire et l'équipe est pimenta dépendante, mais tout de même je préfère ce sélestat que celui des 5 dernières années

Nos derniers articles

5
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x