PROLIGUE (Play-offs)

Caen piège Tremblay, Pontault prend une option à Frontignan

En match aller des play-offs pour l’accession aux finales de Proligue hier soir, Caen a piégé Tremblay-en-France en Normandie (30-27). Reste à savoir si le matelas de 3 buts d’avance sera suffisant pour les Vikings qui devront résister en Seine-Saint-Denis ce samedi. Dans l’autre play-off, Pontault-Combault a réalisé une grosse performance en s’imposant à Frontignan (32-35). Les coéquipiers de Jean-Pierre Dupoux peuvent envisager plus sereinement le retour à Boisramé.

Caen l’a donc refait. Après son succès en mars au Palais des Sports (34-31), les Caennais ont à nouveau fait tomber Tremblay. Pourtant, les Vikings n’ont pas forcément bien entamé la rencontre. Ils sont ainsi menés (9-12) à la 23e minute et on peut penser que l’effectif de Tremblay va faire la différence. Finalement, les locaux ne paniquent pas et recollent au score (13-13, MT).

Au retour des vestiaires, Caen continue de résister, grâce notamment aux arrêts de Santos (14 arrêts à 36 %) et à la maestria de Pereira (8 passes décisives). Leur résilience finit par payer car Tremblay va connaître un trou noir que Caen punit très sévèrement d’un 6-0. Alors qu’ils étaient devant et bien dans le match (19-20, 44e), les coéquipiers de Dumoulin (12 arrêts) subissent la foudre au Palais des Sports. Deux exclusions temporaires, des buts encaissés sans gardien, des contre-attaques… 5 minutes plus tard, le Palais des Sports est en feu et Caen nettement devant (25-20, 50e).

Francisco Pereira (Caen). Crédit photo : Martin Remigy

Dans les dix dernières minutes, Tremblay limite la casse et revient à 3 buts. Cela laisse aux banlieusards une chance de remonter à domicile. Mais face à cette belle équipe de Caen menée par Mancelle (7 buts), Allais (8 buts), la tâche s’annonce compliquée.

PONTAULT PREND SA REVANCHE À FRONTIGNAN

Battu 10 jours plus tôt à Ferrari (35-30), Pontault-Combault s’est vengé face à Frontignan hier soir (32-35). Mieux dans le rythme, Jean-Pierre Dupoux (7 buts) et les siens ont pris le dessus sur la furia frontignanaise. Les Franciliens ont rapidement pris les devants (7-10, 17e) et ont su gérer, malgré la grosse ambiance héraultaise. Gunko, Garaudet et Moran, tous auteurs de 5 buts, alimentent le score côté Pontellois. En face, Frontignan ne démérite pas mais ne parvient pas à recoller à son adversaire. Les 7 buts de Guénolé Gaillard ou les belles performances de Camara (6) et des anciens Nîmois Canton et Alexandre (5 buts) ne suffisent pas.

Pontault-Combault s’impose 32-35 et rentre de son voyage dans l’Hérault avec 3 précieux buts d’avance. Les hommes de Guillaume Saurina devront néanmoins les faire fructifier samedi à Boisramé, face à cet étonnant promu qu’est Frontignan.

 

Tristan Paloc

Pub Espace Pronos Proligue

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. Philippemhb - le 25 mai 2023 à 23h32

    Pour Frontignan ça va être compliqué…
    En même temps une éventuelle accession au niveau supérieur serait un sacré casse tête structurel et financier…
    Curieux de voir le comportement des héraultais au retour chez les banlieusards…

  2. Ymo34 - le 26 mai 2023 à 09h22

    Dans cinq ans Frontignan en Starligue et on va réduire les deplacements (Montpellier, Nîmes , Frontignan)… rêvons, ça fait du bien…

  3. chantereyne - le 26 mai 2023 à 10h11

    Et si caen refaisait le coup de selestat l an dernier …..avec un palais des sports tout neuf dispo en septembre prochain ……à suivre

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves