Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Euro (M)

L'édition allemande en quelques chiffres

, par Omeyer

Guillaume Gille (France)

Dans un peu plus d'une semaine démarrera la seizième édition des championnats d'Europe de handball. L'occasion de présenter cette nouvelle compétition en quelques chiffres.

5 années depuis la dernière compétition sur le sol germanique

Cela va faire cinq ans que les Bleus n'ont pas mis le pied en Allemagne. La dernière fois, c'était lors du Mondial 2019, organisé à la fois au Danemark mais aussi chez nos voisins germaniques. Une édition qui avait plus ou moins sourit à nos troupes puisque les Experts, arrivant en qualité de champions en titre, se hisseront dans le dernier carré mais rendront la couronne mondiale aux Danois.

Nos tricolores se contenteront ainsi d'une médaille de bronze, acquise contre l'hôte allemand, grâce à un dernier but de Nikola Karabatic (25-26). N'ayant pas obtenu de médaille depuis 2018 lors d'un Euro (éliminés au tour préliminaire en 2020 et 4ème en 2022), les Bleus tenteront de garnir un peu plus l'armoire à trophées à partir du 10 janvier.

8 ans de disette pour l'hôte allemand

Bien que six ans puisse paraitre comme une éternité, les Allemands n'ont eux, pas été récompensés ni sacrés depuis l'Euro 2016, organisé en Pologne. Pourtant dans deux groupes relevés coup sur coup (Espagne, Suède, Danemark), les Allemands vont réaliser un quasi sans-faute pour se hisser jusqu'en finale, battant notamment la Norvège dans une demi-finale haletante (33-34 (ap)).

Les Allemands retrouveront l'Espagne en finale, adversaire qui les a accompagné presque toute la compétition et n'en feront qu'une bouchée. Malgré un énorme Arpad Sterbik (16 arrêts) en face, l'armada germanique emmenée par Kaï Hafner va dominer son sujet de la tête et des épaules, là aussi aidé par une belle prestation de son portier Andreas Wolff (14 arrêts) remportant ainsi la deuxième médaille d'or dans un Euro de son histoire.

Trois première fois pour la seizième édition

Si la plupart des nations ont déjà participé au minimum deux fois à un championnat d'Europe, ce n'est pas le cas pour trois des vingt-quatre nations engagées puisque les Îles Féroé, la Géorgie et la Grèce vont ainsi honorer leur entrée dans la cour des grands d'Europe.

Parmi ces trois nations, l'une d'entre elles est plus expérimentée sur la scène internationale à savoir la Grèce puisque cette dernière a déjà participé aux Jeux Olympiques de 2004 (quart de finale) ainsi qu'au Championnats du Monde de 2005, où les Grecs battront d'ailleurs les derniers représentants des Barjots (20-19).

Vue generale Lanxess Arena de Cologne

Les Bleus dans trois villes

Tout comme lors du dernier Mondial en Pologne, l’Équipe de France jouera ses rencontres dans trois villes différentes : Düsseldorf pour la première rencontre des Bleus face à la Macédoine du Nord le 10 janvier ; Berlin pour les deux dernières rencontres face à la Suisse et l'Allemagne, les 14 et 16 janvier.

En cas de première ou de deuxième place (mais la première serait mieux) direction Cologne et sa célèbre Lanxess Arena, théâtre des derniers Final Four de Ligue des Champions. C'est dans cette salle que se dérouleront les rencontres du tour principal pour les deux premiers des groupes A, B et C, à partir du 18 janvier.

Si tout se passe bien (en espérant que ce soit sur la liste de bonnes résolutions des Bleus), nos tricolores continueraient leur aventure dans la même salle qui accueillera également les phases finales, du 26 au 29 janvier.

Trois nations présentes depuis le début

Pour cette seizième édition, seules trois nations ont participé à chacune d'entre elles : la Croatie, l'Espagne et bien évidemment la France. Ici, c'est l’Équipe de France qui est la plus titrée avec trois médailles d'or (2006, 2010, 2014) suivie par l'Espagne avec ses deux titres consécutifs (2018, 2020). La Croatie quand à elle n'a jamais remporté la compétition, se contentant de trois médailles d'argent et de bronze.

Quelques statistiques pour la forme

Parce que chez HandNews, on aime bien les statistiques, en voici quelques unes sur les différents Euros qui ont eu lieu ces dernières années :

  • Le meilleur buteur lors d'une rencontre est le norvégien Kjetil Strand avec 19 buts lors d'un Norvège-Islande en 2006.
  • Le meilleur buteur lors d'un Euro est lui aussi norvégien puisqu'il s'agit de Sander Sagosen avec 65 buts lors de l'Euro 2020.
  • L'islandais Gudjon Valur Sigurdsson est le meilleur buteur en cumulé des Championnats d'Europe avec 288 en six éditions, devançant au passage Nikola Karabatic (279) et Mikkel Hansen (261). Ce record sera peut-être battu lors de cette édition.
  • Enfin, le plus grand nombre de matchs joués lors des différentes éditions revient à notre Nikola Karabatic avec 71 matchs en 10 éditions, devançant au passage Raul Entrerrios (60) et Gudjon Valur Sigurdsson (59).
 

Un beau programme nous attend au mois de janvier avec comme mise en bouche, le Tournoi de France. Retrouvez toutes les infos avec le programme télé des Bleus.

 

Théo Alleaume

Prochain match TV

US Ivry HB

20:00

Ven. 1 Mar.

Cesson-Rennes Métropole HB

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
7 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Etienne221
Etienne221
1 mois il y a

Le Danemark est grandissime favori ! Très loin devant les autres.
Ensuite je verrai l'Espagne et la France, qui sont toujours capable de se sublimer, qui sont des vrais pays de sports co. Même quand l'Espagne et la France semblent en retrait, on les retrouve pratiquement tout le temps dans le dernier carré.
Ensuite un peu en dessous je mets un quatuor: Suède, Norvège, Hongrie et Allemagne (parce que chez elle). Je les vois toutes un peu en dessous des 3 précédents cités.
Enfin bien derrière la Croatie et l'Islande, surtout pour leur passé.

Jack3544
Jack3544
1 mois il y a
Répondre à  Etienne221

D'accord pour le grandissime favori.
Après, c'est un peu difficile de sortir une hiérarchie. La France, sans garantie dans les buts et au jeu de plus en plus stéréotypé (surprenez moi!), l'Espagne qui se rajeunit peut à peut, le Suéde, la Norvége (la base arrière peut faire mal), l'Allemagne chez elle, la Hongrie sui sort de quelques belles prestation, la Serbie, capable d'em… du monde.
Pour moi, cela va être ouvert, avec des hollandais ou des portugais, pas pour une place, mais qui peuvent prendre des points à des favoris sur un match.
Quand à la Croatie?

NICOLAU
NICOLAU
1 mois il y a
Répondre à  Jack3544

La Croatie a failli battre le Danemark au dernier C.d.M.Il les avez bien embêté les ogres Danois.Match nul je crois.En cas de victoire les Danois était éliminé.Comme quoi . C’est plus la grande Croatie mais…

DkHb13
DkHb13
1 mois il y a
Répondre à  Jack3544

Le Danemark favori sur le papier, comme chaque compétition depuis 10ans, mais incapables de gagner l'euro depuis 2012. Si ils jouent au niveau attendu ils devraient être intouchables mais ils ont montrés des moments de faiblesse sur de nombreux matchs et s'en sortent grace à leur incroyables individualités. L'année dernière en finale les arrêts de Moller et les tirs de l'espace de Lauge Pytlick et Mensah, Landin qui ferme la boutique en demi finale face aux espagnols. En Egypte ça s'est joué à rien en quarts, à rien en demi et Landin a aussi fermé la boutique en finale. Finalement, il n'y a qu'en 2019 chez eux qu'ils étaient vraiment intouchables.
France Suède Espagne, peut être Norvège
Croatie Allemagne peut être un cran en dessous
L'islande avec ses arrières intenables de Magdeburg, Palmarsson mystère, Hallgrimsson qui passe un cap dans les cages ?, ses ailiers diablement efficaces et tous les autres joueurs qui brillent en bundesliga peut se faire une place.
Dommage pour les Hollandais Kay Smits sera absent, j'aurais bien aimé le voir avec Steins et Baijens sur la base arrière, avec une belle capacité à donner le tourni aux défenses.
Sinon la Slovénie, la Hongrie, le Portugal devraient sortir des poules mais devraient avoir du mal à aller plus loin. Une surprise pour les Iles Féroés ?

Etienne221
Etienne221
1 mois il y a
Répondre à  DkHb13

C'est vrai que le Danemark n'a pas vu une finale d'un Euro depuis 2014, ou il prenne une taule contre nous. C'est aussi notre dernière finale.
L'Espagne en revanche a participé aux 4 dernières finales avec deux titres.

NICOLAU
NICOLAU
1 mois il y a
Répondre à  Jack3544

Grandissime peut être.Mais pas très loin devant comme dirait Étienne 221.La Suède est très complète a tous les postes avec un super D.C et une base arrière et une paire de gardiens qui peut poser PB aux Danois.La Norvège a une très bonne base arrière.Attention a l’Islande qui n’est pas en reste.Les croates un peu les oubliés dernier match où je les ai vu jouer match nul contre le Danemark et les Danois s’en sortent et pas loin d’être éliminé de la compétition donc effectivement on peut mettre (?).

Dede83
Dede83
1 mois il y a

Bonne année 2024 ami(e)s handballeurs
2024 plein d’étoiles sur les maillots et dans nos yeux

7
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x