Mondial 2017

Une Suède élevée au biberon

Ekberg Kiel

Comme beaucoup d’autres nations, la Suède commence un nouveau cycle en vue des JO 2020. Clap de fin pour le duo Olsson-Lindgren en poste depuis 2008 et dont le seul fait d’arme restera une médaille d’argent aux JO 2012, c’est désormais l’islandais Kristján Andrésson (35 ans) qui est à la tête de la sélection suédoise avec un objectif en tête: le rajeunissement.

Certains cadres ayant participé aux Jeux Olympiques cet été ou à l’Euro en janvier dernier ont ainsi disparu des radars. Mattias Andersson, Jonas Källman, Tobias Karlsson, Kim Andersson, Fredrik Petersen ou encore Jonathan Stenbäcken resteront donc à la maison et de nouvelles têtes comme le futur Flensburger Simon Jeppsson, le jeune arrière droit de Kristianstad Albin Lagergren, l’ailier d’Alingsas Emil Frend Öfors ou le toulousain Fredric Pettersson font leur apparition.

Les cadres de l’équipe s’appellent désormais Johan Jakobsson, Andreas Nilsson ou Andreas Ekberg, qui n’ont pas encore atteint la trentaine mais qui possèdent une importante expérience en club. Est ce que cela sera suffisant pour faire revenir la Suède sur le devant de la scène ? C’est l’épineuse question à laquelle Kristján Andrésson va devoir répondre au plus vite.

Le groupe de 18 suédois:

Gardiens:
Andreas Palicka (Rhein-Neckar Löwen – Allemagne)
Mikael Appelgren (Rhein-Neckar Löwen – Allemagne)
Mikael Aggefors (Aalborg Håndbold – Danemark)

Ailiers gauches::
Jerry Tollbring  (IFK Kristianstad – Suède)
Emil Frend Öfors (Alingsås HK – Suède)

Arrières gauches:
Philip Stenmalm (KIF Kolding Copenhague – Danemark)
Lukas Nilsson (THW Kiel – Allemagne)
Simon Jeppsson (Lugi HF – Suède)

Demis centres:
Jim Gottfridsson (SG Flensburg, Handewitt – Allemagne)
Jesper Konradsson (Alingsås HK – Suède)

Arrières droits:
Johan Jakobsson (Flensburg-Handewitt SG – Allemagne)
Albin Lagergren (IFK Kristianstad – Suède)

Ailiers droits:
Niclas Ekberg, (THW Kiel – Allemagne)
Mattias Zachrisson (Füchse Berlin – Allemagne)

Pivots:
Andreas Nilsson (Telecom Veszprem – Hongrie)
Jesper Nielsen (Paris SG – France)
Fredric Pettersson (Fenix Toulouse – France)
Max Darj (Alingsås HK – Suède)

Pub Espace Pronos EDF

5 CommentairesPoster un commentaire

  1. Kieler - le 31 décembre 2016 à 16h39

    Mouais. Pourquoi pas, les cadres ne brillaient plus. Mais j’ai peur pour eux.

  2. DN - le 31 décembre 2016 à 16h51

    Sacrés cadres laissés quand même

  3. Kieler - le 31 décembre 2016 à 16h59

    Il y en a bien 9 qui jouent la ligue des champions. Plus Zachrisson à Berlin et ça fait quand même du beau monde, mais on verra, il faut arrêter de gagner les matchs avant de les jouer on verra bien.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).