Mondial 2017 (F) – J5

La France a fait le boulot

En s’imposant largement face à la Roumanie (26-17), l’équipe de France a rempli son contrat pour son dernier match de poule. Il faudra cependant attendre les alentours de 22h pour connaître son classement et son adversaire en huitièmes. Seule certitude : elle ne terminera pas quatrième.

Sur-motivées pour ne pas avoir de regrets ce soir, les Bleues n’ont pas mis longtemps à tuer un match que les Roumaines ont disputé avec une volonté limitée de l’emporter. Même si la France, trop crispée, a mis sept minutes à se mettre dans le match (0-2, 6’), elle a pu dérouler pendant l’ensemble du match après son 7-0 libérateur au quart d’heure de jeu (7-2, 16’). Une Cléopatre Darleux en réussite, une Kalidiatou Niakaté entreprenante, une Grace Zaadi parfaite à la mène et un duo d’ailières Manon Houette – Laura Flippes à 100% au shoot en première période ont, entre autres, permis aux Bleues d’arriver à la mi-temps avec dix pions d’avance (17-7, MT). « Même si la Roumanie n’a pas joué avec toutes ses armes, l’important était de se focaliser sur nous, savoure Kalidiatou Niakaté. On a bien défendu, on a perdu moins de ballons et globalement on a mieux attaqué. Personnellement, je me sens de mieux en mieux depuis le match du Paraguay. Je joue plus relâchée sans penser au contexte du tournoi. J’essaye de jouer libérée ! »

Sans tirer sur la corde, l’équipe de France a pu gérer tranquillement son avance en deuxième période. En choisissant d’économiser ses cadres – Cristina Neagu, Eliza Buseschi et Valentina Elisei n’ont pas joué, Crina Pintea a très peu joué – les Roumaines n’ont jamais donné l’impression de pouvoir revenir (21-11, 50’) « On avait eu des échos comme quoi la Roumanie allait peut-être jouer avec son équipe B, dévoile Camille Ayglon-Saurina. Mais c’était aussi un piège. On a su entrer dans le match de manière très sérieuse malgré nos deux trois premiers échecs comme à chaque fois en début de match dans ce mondial. On a aussi clarifié notre jeu sur tout terrain avec moins de pertes de balle. On continue à monter en charge et on espère ne pas tomber sur les Norvégiennes. »

L’adversaire des Bleues, justement, sera connu ce soir. Avant la rencontre Espagne – Slovénie, la France affiche sept points au compteur. Elle terminera deuxième ou troisième de son groupe. La République Tchèque est la seule nation qu’elle est sûre de ne pas rencontrer.

France – Roumanie 26-17 (17-7)
France. Gardiennes : Darleux 16 arrêts/33, Leynaud. Joueuses de champ : Dancette 1 but/5, Ayglon-Saurina 0/2, Pineau 1/2, Landre 1/2, Zaadi 2/2, Houette 7/9, Niakaté 5/7, Dembele 2/4, Flippes 4/4, Kanor 0/2, Edwige, Nze Minko, Niombla 1/2, Lacrabère 2/3.
Roumanie. Gardiennes : Dedu 4 arrêts/21, Dumanska 5/13. Joueuses de champ : Udristioiu 2 buts/2, Szucs 0/1, Geiger 1/2, Buceschi, Neagu, Laslo 2/3, Popa 1/3, Florianu 6/15, Pintea 1/1, Berbece 0/1, Tomescu, Tatar 1/3, Dragut 3/13.

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos EDF

9 CommentairesPoster un commentaire

  1. DN - le 8 décembre 2017 à 20h54

    2/33 Laslo ???!!!!

  2. Franck du 85 - le 8 décembre 2017 à 21h55

    Bon c’était effectivement la version B roumaine.
    Je retiendrai sur ce match: une excellente Darleux, une bonne surprise avec Niakaté (qui semble monter en puissance/confiance), une Zaadi qui me plait beaucoup et une Flippes qui assure/rassure.
    Ah j’oubliais, la miss Houette
    Ben ça commence à ressembler à quelque chose.

  3. GoldenCaribou - le 8 décembre 2017 à 22h12

    Laslo à 2/33 au tir ? La pauvre, ca a dû être un calvaire pour elle ce match… 😀

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).