Mondial 2017

Une “joie immense” pour les Bleus

FRANCE-9900
Fiers du travail accompli depuis le début du mondial, les joueurs français affichaient tous un grand sourire après la rencontre. Si pour certains, ce titre mondial est le premier à leur palmarès, d’autres plus habitués aux honneurs internationaux n’en restaient pas moins impressionnés par la force de cette équipe de France.

Vincent Gérard : “Ce fut très compliqué en première période. On savait que les norvégiens ne se présenteraient pas en victimes expiatoires. Mais en deuxième période, ils étaient davantage fatigués et on a pu faire la différence. Je suis content d’être performant individuellement mais je fais ça pour gagner collectivement. Je suis heureux d’avoir apporté ma pierre à l’édifice. Je ne me suis pas pris la tête lorsque je suis rentré. Il faut beaucoup de travail pour être performants comme on l’a été pendant ce mondial.”

Nedim Rémili : “Le match a été compliqué. On a mis du temps à prendre l’avantage. J’ai été en échec aux tirs mais l’équipe s’est remobilisée autour d’autres joueurs pour continuer à avancer. Il y avait beaucoup d’émotion en première période, notamment pour moi. A la pause, on s’est reconcentrés. Etre champion du monde en France, c’est juste énorme. C’est une joie immense !”

FRANCE-NORVEGE-3400Luka Karabatic : “Je suis extrêmement fier, surtout pour le handball français et les personnes qui nous suivent depuis tant d’années. Il y a de plus en plus de handballeurs en France aussi grâce à ce type d’évènement. C’est un groupe qui a gagné aujourd’hui. Le titre est plus important que ma situation personnelle.”

Adrien Di Panda : “Petit à petit, on a su hausser notre niveau tout au long de cette compétition. Lors de ces trois dernières semaines, on a joué dans les plus grandes salles de France. Le public nous a toujours poussés et encouragés. Cela va être difficile de revenir à sa vie de handballeur au quotidien après ça ! Je suis rentré dans le rôle qu’on m’a donné. J’ai fait exactement ce qu’on attendait de moi. Tout le monde a rempli son contrat. Cette année est une saison marathon. Il va falloir trouver un moment pour récupérer quand même. Mais c’est pour vivre des moments comme celui là que je fais ce métier !”

Propos recueillis par Olivier Poignard, à Bercy

Pub Espace Pronos EDF

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves