Mondial U21

Un rappel sans frais

Source : IHF

L’équipe de France junior a vécu un match compliqué face aux Îles Féroé. Vainqueur après un long bras de fer 28 à 25, les bleuets ont reçu un rappel à l’ordre sans conséquence.

On avait le droit d’être admiratif de l’équipe des Îles Féroé. Venus de nulle part, les Féroiens ont réussis à se qualifier pour la phase finale d’un championnat du monde, une première pour leur pays. Mais devait-on les laisser ainsi développer leur jeu ? On l’a vu au premier tour, les nordiques combinaient très bien avec leur base avant et la clé était de couper les arrière de leurs relais. Il est logique que face à une équipe de France qui les a longtemps attendu collé sur les six mètres, leur jeu ai fait des merveilles. Helgi H. Hoydal rend de plus une feuille très propre depuis son poste avancé (9/11), tandis que Aki Elgisnes (6/11) a pu montrer sans trop de problèmes ses capacités de tireurs et joueurs – avec notamment deux schwenkers d’écoles. On peut être heureux que Niklas Simonsen ne fut pas dans un grand jour dans son but (1 arrêt), car l’équipe de France junior aurait pu vivre un très, très, long match (7-8, 18e).

Des joueurs appliqués mais hors-rythme

Source : IHF

Les bleuets ont cependant de la ressource. S’ils peinent à arriver jusqu’au but avec 36 tirs seulement dans la rencontre, ils se manquent très peu. Le relais de Florian Billant (4/4) et les trois buts en seconde période de Etienne Mocquais (3/4) ont été des bols d’air dans un match sous apnée. On relèvera l’activité intense de Aymeric Minne repoussé très loin par la 3-2-1 féroienne, qui se transformait parfois en 3-3. Le demi-centre d’Aix-en-Provence aura tout fait pour bouger cette défense bien en place (6/10, 4 passe décisive). Enfin les gardiens ont été fidèles à eux-même, avec 38% d’arrêts cet après-midi, fermant souvent le but dans des moments clés. Au coup de sifflet final, le soulagement pouvait être grand (28-25, SF). Un rappel que désormais chaque erreur pourra être fatale, demandez à l’Islande surprise par la Tunisie au même moment quelques kilomètres plus loin (28-27).

La feuille de match

France – 28

Arrêts

Buts

Îles Féroé – 25

Arrêts

Buts

1

Mehdi HARBAOUI – GB

1/4

1

Niklas SIMONSEN- GB

1/15

16

Julien MEYER – GB

15/37

12

Hoerthur TRYGVASON – GB

3/17

2

Romain LAGARDE

4/5

2

Helgi Hildarson HOYDAL

9/11

3

Adama KEITA

3

Sjurthur OLSEN

3/4

4

Etienne MOCQUAIS

3/4

4

Aki EGILSNES

6/11

5

Florian BILLANT

4/4

5

Patur MIKKJALSSON

6

Lucas FERRANDIER

6

Hilmar Leon JAKOBSEN

3/9

7

Gabriel NYEMBO

7

Patur JOHANSEN

8

Vincent Maguy

8

Patur THOMSEN

0/1

14

Tom PELAYO

9

Roi Berg HANSEN

2/4

15

Hugo KAMTCHOP BARIL

1/1

10

Kjartan JOHANSEN

0/1

20

Dragan PECHMALBEC

1/2

11

Frithi Hammer WEYNE

1/1

21

Yannis LENNE

1/2

14

Brandur HALGIRSSON

22

Melvyn RICHARDSON

5/5

15

Jonas Gunnarsson DJURHUUS

0/1

24

Dika MEM

3/3

18

Teis Horn RASMUSSEN

1/1

28

Aymeric MINNE

6/10

20

Vilhelm POVLSEN

Ent

Yohann DELATTRE

Ent

Sonni Denis Vahlgreen LARSEN

Maxime Thomas

9 CommentairesPoster un commentaire

  1. Eric - le 26 juillet 2017 à 18h24

    Quelqu’un peut me dire qui est le prochain advairsaire des bleus svp?

    • PHIMB - le 26 juillet 2017 à 18h28

      Sauf erreur on le saura ce soir après le match Algérie/Macédoine

    • Sego - le 26 juillet 2017 à 18h29

      Non parce que le huitième qui décidera de l’adversaire (1lgérie ou Macédoine) est à 21h45 ce soir.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).