Proligue

Chartres prend une (petite) option

A l’issue de la première manche de la finale des play-offs de Proligue, Chartres possède un avantage de deux buts, acquis sur son terrain ce soir (28-26). Pas suffisant, cependant, pour envisager sereinement le déplacement à Massy vendredi soir.

Il y avait tous les ingrédients : de l’enjeu, des actions splendides, d’autres bien plus tirées par les cheveux, des joueurs qui craquent sous la pression et d’autres que celle-ci sublime, le tout dans la marmite chartraine qui a mis du temps à chauffer avant de devenir bouillante dans le dernier quart d’heure. Et tout ça, à mi-cuisson, donne un avantage de deux buts à Chartres. Pas immérité, quand on voit leur deuxième mi-temps où ils ont complétement étouffé leur adversaire, après avoir été bien dominé en première (11-13 à la pause). “On a quand même des regrets, on a quatre buts d’avance à un moment, mais bon, ils ont été devant toute la première période alors on ne peut pas non plus trop se plaindre” notait l’arrière gauche chartrain Robin Molinié. C’est lui qui a tenu son équipe à bout de bras, scorant à douze reprises et masquant les faillites de ses coéquipiers. Car Sergio de la Salud, déjà blessé avant la rencontre, est sorti au bout de dix minutes pour ne plus revenir, laissant le fantomatique Sergey Kudinov prendre la mène. Et alors que le Russe ratait tout ce qu’il entreprenait, Molinié et Rodrigo Salinas, son pendant à droite n’en rataient pas une. “Molinié nous a fait du mal, et ils ont poussé fort en deuxième mi-temps vu qu’ils étaient à la maison. Perdre de deux buts à Chartres reste quand même une belle performance, surtout avec le match retour vendredi” notait le coach massicois Benjamin Braux.

Chartres sera diminué vendredi

Si à Chartres, on se contente de cette victoire, aussi courte soit-elle, à Massy, on sait que l’écart est suffisamment petit pour être retourné. Car Nebojsa Grahovac, lui aussi en délicatesse avec sa cheville, ne sera peut-être pas aussi performant que ce soir, parce que Zacharia N’Diaye, sorti à un quart d’heure de la fin, pourrait bien manquer le match retour et que Luc Steins ne sera peut-être pas aussi bien muselé que ce soir. Il leur faudra par contre éviter le trou d’air de début de seconde période où, empêtré dans la défense adverse, ils n’ont que rarement trouvé les solutions. Et comme, en défense, ils n’arrivaient pas à arrêter le numéro du soliste Molinié, forcément, ils ont pris un éclat. “Quand on était au vestiaire à la pause, on pensait même qu’on aurait pu mieux faire. On perd beaucoup de ballons en première et après, on fait trop d’erreurs qui nous ont empêché d’avoir un meilleur résultat. Il va falloir corriger le tir à la maison pour avoir une chance de l’emporter” espérait quant à lui le capitaine massicois Johann Caron. La dernière fois que Chartres s’est déplacé à Massy, les hommes de Jérémy Roussel en sont repartis avec sept buts dans la musette. Alors, bien malin celui qui devinera dans quel sens le vent va tourner. Ce qui est sûr, c’est que les ingrédients seront encore là, dans une marmite aussi chaude que celle de Cochet ce soir.

Les statistiques :

Chartres Métropole HB 28 – Massy Essonne HB 28:26 (11:13)
Arbitres : Thierry Dentz, Denis Reibel

Chartres : Grahovac (14 arrêts / 39 tirs dont 0/2 pén), Prévost, Lamariano (0 arrêt / 1 tir dont 0/1 pén); Becirovic, Monnier, Hald (1/2), Tribillon (3/5), De La Salud (0/2), N’Diaye (1/1), Molinié (12/20 dont 1/2 pén), Kieffer (3/5 dont 1/1 pén), Kudinov (0/2), Salinas (5/10), Cham (2/3), Roche (0/1)

Massy : Perisic (15 arrêts / 39 tirs dont 1/3 pén), Gauthier; Pedersen (2/6), Steins (2/4), Cramoisy (3/5), Dumoulin (3/4), Pirani (0/1), Part, Verhaeghe (2/3), Caron (1/3), Réault (5/5 dont 3/3 pén), Alaimo, Laplace (6/8), Halimi (1/1), Conta (0/1), E. Lamy (1/1)

A Chartres, Kevin Domas

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos Proligue

27 CommentairesPoster un commentaire

  1. Pirate du PCHB - le 31 mai 2017 à 00h15

    Chartres a tout fait (nouveaux arrivants) pour aller en Starligue, contrairement à Massy qui voit partir ses 3 meilleurs éléments: Steins, Berisic et surtout l’entraineur, celui qui a fait prendre la mayonnaise massicoise!
    Moi je dis Chartres (car les arbitres ne vont pas hésiter à sortir les 2 minutes contre Massy).

    • jpf_hb - le 31 mai 2017 à 10h01

      Effectivement chartres a bien recruté (du coté de chambé notamment), mais Massy aussi : par exemple Samir Bellhacene de montpellier 😉

  2. Pirate du PCHB - le 31 mai 2017 à 00h18

    De plus, il y a trop fe clubs franciliens en Starligue (Psg, Ivry, Créteil, Tremblay) et pas assez de clubs Provinciaux.
    Donc Chartres va passer aux dépends de Massy.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).