Cro

Lino Cervar continue l’aventure

Alors qu’il se voyait partant après l’élimination de la Croatie par la France au tour principal de l’Euro, le sélectionneur croate a été maintenu dans ses fonctions hier par la fédération croate. Il sera à la tête de la Croatie au moins jusqu’à fin juin 2018.

Lors de la tenue du conseil d’administration de la fédération croate hier, Lino Cervar était invité à présenter son bilan de l’Euro où la Croatie a terminé à une décevante  cinquième place. Sans solution de rechange viable ou réellement convaincue par le technicien croate, toujours est il que la fédération croate a maintenu Lino Cervar a son poste jusqu’à fin juin où il aura pour mission de qualifier la Croatie pour le Mondial 2019 en remportant les deux matchs contre le Monténégro les 8 et 12 juin prochains.

“Le conseil d’administration a entièrement accepté le rapport du sélectionneur M. Lino Červar et a décidé, en raison du peu de temps avant les prochains matchs officiels ( le match amical contre la Suède le 2 avril et les qualifications pour la Coupe du Monde contre le Monténégro en juin), que la coopération avec M. Lino Červar était prolongée au delà de l’expiration de son contrat actuel et ce jusqu’à nouvel ordre.” a déclaré Tomislav Grahovac, le président de la fédération croate.

De son côté, Lino Cervar semble heureux de pouvoir continuer à diriger la sélection croate:

“Après avoir présenté mon rapport aux membres du conseil, je suis prêt à rester sélectionneur et diriger l’équipe nationale croate dans les prochains matchs et continuer le travail que j’ai commencé.”

Avec les retraites internationales de Denis Buntic, Mirko Alilovic, Ivan Cupic et Igor Vori, il sera intéressant de voir si Lino Cervar va appliquer les conseils qu’il prodiguait en conférence de presse après la défaite contre la France “Nous devons également promouvoir des joueurs à la place de ceux que nous perdons, des gardiens de but, des tireurs, des créateurs, parce qu’on ne peut pas simplement jouer sur la force et la volonté. Nous devons utiliser tout le potentiel de la Croatie. Nous avons besoin d’un sélectionneur qui a une vision et qui ne sera pas assis entre deux chaises, qui sera entièrement consacré à ce travail.”

8 CommentairesPoster un commentaire

  1. Averell - le 15 février 2018 à 13h19

    Ca sent pas bon pour la Croatie dans les prochaines annees…

  2. Philippemhb - le 15 février 2018 à 14h53

    Le Woody Allen croate.

  3. Philippemhb - le 15 février 2018 à 14h57

    Je croyais qu'il ne tournait qu'à New York…..

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).