Euro 2018

100 000 billets vendus : 60% de l’objectif atteint

A un mois du coup d’envoi de l’Euro 2018 organisé en France, le comité d’organisation a dévoilé quelques chiffres clés, dont le nombre de billets vendus. A 30 jours du match d’ouverture de l’équipe de France contre la Russie, 100 000 tickets ont trouvé preneur, soit un peu plus de 60% de l’objectif fixé. 

Pour le comité d’organisation de l’EHF EURO 2018, la billetterie reste le principal sujet de préoccupation. Pour équilibrer le budget de 10M d’€, un objectif de 165 000 billets vendus a été fixé en amont de la compétition. A titre de comparaison, le palier à franchir était de 500 000 pour le Mondial 2017 masculin organisé en France, qui disposait d’un budget bien plus important. Difficile de comparer les deux événements, avec notamment huit villes hôtes lors du Mondial, contre 5 pour l’Euro, et des capacités différentes. Pour la compétition à venir du 29 novembre au 16 décembre prochain, Nancy (4690), Montbéliard (4470 places), Brest (4111 places), Nantes (11 019 places) et Paris (15 000 places) accueilleront les 47 matchs qui rythmeront ces championnats d’Europe.

Avec 100 000 billets vendus, le comité d’organisation a atteint un peu plus de 60% de son objectif fixé. A 30 jours du match d’ouverture de l’équipe de France contre la Russie à Nancy (29 novembre), le chemin a parcourir pour atteindre les 165 000 billets vendus est encore long. Pour atteindre ce palier, les organisateurs ont décidé de poursuivre la politique de billetterie mise en place lors du Mondial 2017, basé sur le principe : un billet = un match. Quatre catégories tarifaires sont en place sur la billetterie, avec des tickets disponibles à partir de 5€, et plus de 65% des rencontres accessibles à moins de 8€. Des prix abordables donc, mais qui pour l’instant ont du mal à séduire dans certaines salles, comme à Nantes ou les chiffres ne sont pas encore à la hauteur des attentes.

Si les rencontres de l’équipe de France devraient faire le plein à Nancy lors du premier tour, puis à Nantes en cas de qualification au tour principal, ce sont les rencontres des autres nations qui posent question en terme de remplissage. Le comité d’organisation multiplie les événements de promotion sur les territoires hôtes, avec la volonté de booster les ventes de billets, et de toucher un public ne se limitant pas seulement aux fans de handball. Un enjeu important, pour permettre aux organisateurs de rentrer dans les clous, et d’atteindre le cap des 165 000.

Pour réserver vos places, c’est par ici : https://tickets.fra2018.ehf-euro.com/fr

HandNews & CasalHand

14 CommentairesPoster un commentaire

  1. Philippemhb - le 30 octobre 2018 à 23h34

    Je me mords encore les doigts de ne pas avoir pris un billet pour la finale du mondial 2017, j'aurai tellement adoré pouvoir dire "j'y étais"…… Cette fois, avec ou sans la France, j'ai mon billet pour la finale de l'Euro 2018. Allez les bleues!!! j'y serai!!!

  2. kine83 - le 31 octobre 2018 à 08h20

    peut-être plus de billets vendus s'ils avaient mis des matches dans le sud…..

    • Billy - le 31 octobre 2018 à 09h22

      Je suis bien d’accord aucun match dans le sud, alors qu’il y a un public connaisseur aussi… le plus proches de chez moi c’est Nantes, avec presque 300km à faire c’est un budget match hôtel essence péage…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).