Euro 2018

Le journal d’un bénévole (première partie)

Le journal d’un bénévole

 

Handnews se propose, par l’intermédiaire d’un bénévole, de vous faire découvrir l’envers du décor de l’Euro féminin et ce qu’implique cet engagement. Parce que nous croyons que vous, fans, lecteurs, spectateurs, curieux, ne vous êtes jamais demandé comment tout cela fonctionnait.

Et pourtant vous l’avez tous fait. Acheter un billet pour voir jouer votre équipe, venir écouter son groupe en concert etc. Et souvent (toujours ?), vous avez été accueilli et/ou placé par une personne, remplissant une mission qui lui fut confiée, un bénévole probablement.

Car oui, lors de cet Euro féminin, organisé pour la première fois en France, le comité d’organisation se compose de 1200 bénévoles pour…60 salariés. C’est donc peu de dire que sans eux, pas de championnats d’Europe.

Handnews décide donc, durant cette compétition, de vous raconter l’envers de tout ça et peut-être dans le futur, de vous donner l’envie d’en être, vous aussi.

Même s’ils sont désignés par le terme bénévole, on entre pas si facilement dans l’aventure. Des entretiens sont prévus, en amont, pour déceler les aptitudes de chacun, pour les mettre dans les meilleures conditions pour servir l’organisation et pour qu’ils s’épanouissent au mieux dans leurs fonctions. Ils vous le diront tous, ils aiment être là. On est un bénévole souvent déjà dans sa façon de vivre. Bien sûr, la plupart aiment le handball, en sont passionnés même mais pas uniquement. Certains viennent d’autres sports, du monde de la musique, d’autres sont animés simplement par la volonté de découvrir, de faire des rencontre ou de participer à une (nouvelle) aventure humaine.  Ce sont souvent ces mêmes personnes que vous croiserez sur les bords des terrains de votre club, ceux-là même qui entraînent vos enfants ou font fonctionner vos associations. Ils sont, en somme, ceux qui rendent le monde plus vivant. Ce sont ces qualités humaines qui en font un bénévole communicatif, épanoui et efficace (quand même).

Une fois ces entretiens terminés, un pôle de service est attribué. Et il y en a des fonctions différentes dans une organisation pareille. Celles que vous connaissez bien sûr : ceux qui vont vous guider jusqu’à votre place et nettoyer après votre passage, ceux qui tiennent les boutiques ou les buvettes (ces derniers sont importants)… Et il y en a d’autres dont vous ignorez sûrement l’existence, vous n’aviez même pas envisagé qu’il fallait aussi penser à ça. Et pourtant : préparer le matériel pour les journalistes, faire les statistiques d’un match en temps réel, se tenir prêt à aller chercher un arbitre ou un officiel (voir un politique ou une célébrité), gérer les accréditations, mettre en place le terrain, gérer l’hébergement des athlètes et des délégations… Il y a même des bénévoles qui gèrent les bénévoles. Tout ça fonctionne comme une entreprise sauf qu’ils sont tous pressés d’y aller, même le lundi matin. Et comme dans une entreprise, ils vous reçoivent chez eux, dans l’espoir de vous en voir ressortir avec le même sourire qu’ils vous auront adressés en entrant…

La suite dans quelques jours…

HandNews & CasalHand

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. The Fan - le 5 décembre 2018 à 18h34

    Très bien rédigé. Chapeaux ! 🙂

  2. PEPE 55 - le 6 décembre 2018 à 07h36

    Cet écrit résume parfaitement notre engagement en tant que bénévole. Je suis sur le site de Nancy où l’ambiance est formidable et les bénévoles tous motivés pour faire de cet Euro une grande réussite. Je souhaite à tous de vivre un jour ou l’autre une pareille expérience.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).