Asobal – J2

Irún perd le choc sans démériter

Thomas Tésorière (Irún)

La deuxième journée d’Asobal a eu lieu cette semaine. En point d’orgue, le choc entre les deux représentants de la Ligue des Champions, qui a opposé mercredi Irún à Barcelone. On vous résume ici les temps forts de cette journée et les performances des joueurs français.

Résumé de la journée

Le mach d’ouverture de cette deuxième journée proposait mercredi un duel de haute voltige entre le champion sortant, le FC Barcelone, et son dauphin Irún, en terres basques. Et, à l’instar de la saison passée, le Barça a dû batailler pour venir à bout de la coriace équipe irunaise. La première mi-temps fut extrêmement serrée, et a été le théâtre de nombreuses pertes de balle de part et d’autre ainsi que bon nombre d’imprécisions inhabituelles dans les tirs, notamment côté catalan (Cindric, Mem). Les deux équipes se quittent d’ailleurs à la pause sur un score nul (14-14). En resserrant la défense dès les premières minutes de la reprise, le Barça creuse petit à petit l’écart au score, et conservera sa légère avance jusqu’au bout, Pérez de Vargas se montrant sûr dans les moments cruciaux. Score final : 23-26.

Dans les autres matches, on notera un nouvel exploit du surprenant promu Nava, qui est allé glâner un point précieux de son déplacement à Granollers (25-25), désormais privé d’Antonio García parti à Nantes. Le Serbe Drasko Nenadic (ex-Celje) a signé cette semaine et récupérera donc le poste d’arrière gauche à Granollers. Samedi, León s’est refait la cerise après sa défaite contre Irún, en l’emportant à Huesca (24-27). De son côté, Logroño carbure à un bon rythme en ce début de saison et est allé écraser Puerto Sagunto (19-36). Le dernier club européen, Cuenca, est allé battre Puente Genil (25-29). Pour clôturer le chapitre des victoires à l’extérieur, Benidorm a battu d’un cheveu Pampelune en terres navarraises (25-26). Enfin, deux victoires à domicile : Guadalajara a gagné face à Cangas (29-22) et Valladolid a fait de même contre Santander (29-23).

La perf de la journée

Malgré sa défaite face à Barcelone, la performance des joueurs d’Irún s’avère une nouvelle fois remarquable. Perdre de 3 buts contre l’ogre catalan relève de l’exploit de l’autre côté des Pyrénées. Cette équipe mérite d’être suivie attentivement cette saison, comme l’a montré également sa victoire à Presov en Ligue des Champions. Articulée autour de son axe français, l’équipe basque propose un jeu attrayant, dirigé de main de maître par ses meneurs de jeu plutôt sous-côtés : Jon Azkue et Sergio de la Salud. Face au Barça, on a pu de nouveau admirer l’efficacité de l’ailier droit Kauldi Odriozola, meilleur scoreur de la partie avec 5 réalisations. Le prometteur gardien Xoan Ledo a encore sorti un match solide, tournant à 38% d’arrêts depuis le début de la saison. Quant aux frères Salinas, ils ont joué sans complexe face aux stars du Barça (4 buts chacun), en particulier Esteban qui a rivalisé toute la partie avec les pivots adverses. En se montrant de nouveau capable d’embêter le Barça sur un match, Irún s’affirme comme un outsider plus que crédible.

Et nos Français dans tout ça ?

Junior Scott (Logroño)

Pas moins de 8 de nos compatriotes ont foulé le parquet du pavillon Artaleku d’Irún mercredi dernier. Une affiche ibérique à fort accent français ! Dans un match oú le Barça n’aura scoré qu’à 26 reprises, Tésorière et Barthe ont plutôt assuré sur le plan défensif pour Irún. Offensivement, Renaud-David et Seri (respectivement 1 et 2 buts) ont été bien muselés par l’arrière-garde catalane. Au Barça, même constat : si les pivots Fabregas et Sorhaindo ont de nouveau sorti le bleu de chauffe en défense, N’Guessan et Mem ont réalisé des prestations en demi-teinte sur le plan offensif, avec pas mal de déchet dans la finition. Fabregas termine la rencontre avec 2 buts au compteur, Mem avec 3 (sur 6 tentatives), N’Guessan avec 1 (sur 5 tirs) et Sorhaindo avec 1 réalisation.

Les “rookies” Robin Dourte (Valladolid) et Jules Lignières (Benidorm) continuent leur apprentissage dans la ligue espagnole avec 1 but chacun. On notera enfin les débuts de Junior Scott avec Logroño cette saison. Remis de sa blessure à la cheville, l’arrière français est entré en jeu et a marqué son premier but de la saison (1/1).

Résumé vidéo du match Irún-Barcelone

1 CommentairePoster un commentaire

  1. rkj4 - le 16 septembre 2019 à 13h48

    Super chouette, le résumé Irun-Barcelone. Les Basques sont remontés à bloc, de vraies piles électriques. De très beaux gestes de part et d'autre. De beaux arrêts aussi.

    Et même de jolies polémiques d'arbitrage comme chez nous. Je vous recommande (à environ 2.55 du résumé) le plongeon de Fabregas dans les pieds du joueur basque pour lui piquer la balle. Il le plaque par derrière dans les régles de l'art, sauf que c'est pas sur le gazon que le mec tombe. But dans la foulée pour Barcelone : c'est la double peine pour Irun. Moi j'aurai sifflé contre le Français parce que l'autre ne le voit pas arriver quand il lui tombe dessus : il y a danger.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).