CDF – 1/8e

Déjà 5 quarts de finalistes connus

Lors d’une première série de rencontres des 1/8e de finale de coupe de France, Saran, Dunkerque, Montpellier, Aix et Chambéry se sont qualifiés. Le reste des rencontres aura lieu dimanche 10 février avec notamment Nantes et le PSG qui s’affrontaient hier en ligue des champions.

Le suspens a été peu au rendez-vous lors de ces huitièmes. Aix-en-Provence n’a fait qu’une bouchée des chartrains (35-21). Rapidement mis en échecs par Joze Baznik (42% d’arrêts) et Wesley Pardin (44% d’arrêts), les chartrains pourtant en grande forme en proligue n’ont jamais pu rivaliser (19-11, MT). Un scénario identique entre Montpellier et Istres, même si Istres a mené pendant un quart d’heure et tenu la corde jusqu’au tiers de la rencontre (7-7, 20e). Mais c’est avant de s’effondrer notamment face à l’entrée de Baptiste Bonnefond (5/5) qui inscrit trois buts sur la fin de la mi-temps (10-15, MT). La seconde mi-temps a offert un scénario quasi-identique pour finir avec une large victoire des Montpelliérains (23-30).

Crédit photo: Emmanuel Durieux

Le match a été plus difficile pour Saran dans le duel des équipes de Proligue avec Massy. Chaque équipe a eu son temps fort en première période, et si Massy tire le premier (0-3, 4e) c’est Saran qui a gagné la bataille au terme d’une fin de mi-temps confuse (17-12, MT). Grâce à Gabriel Bodinier qui réalise derrière un match de niveau égal à celui de Jose Manuel Sierra (9/21 à 43%), les saranais vont tenir la distance en seconde période (28-25). Dimanche, Nancy et Rennes se battront pour avoir le rôle de “petit poucet” avec Saran. Enfin, un match à rebondissements à Dunkerque où les locaux finissent par l’emporter contre les toulousains aux jets de sept mètres (31-30), grâce à deux arrêts de Oleg Grams.

Chambéry prend sa revanche

Amputé de Daniel Sarmiento et avec un temps de préparation plus court, Saint-Raphaël n’arrivait pas dans les meilleures conditions à Chambéry. L’occasion pour les locataires du Phare de prendre la revanche du quart de finale de coupe de la ligue. Ce sont d’ailleurs eux qui rentrent le mieux dans la rencontre. On retrouve ce qui a fait le succès des savoyards en première partie de saison, avec Niko Mindegia à la baguette et Johannes Marescot en démolisseur. Comme Yann Genty réalisait les bonnes parades pour empêcher les sursauts adverses et appuyer sur l’accélérateur, Chambéry s’envole (14-7, 23e).

Mais les savoyards vont jouer à se faire peur. Face à des raphaëllois revenus dans un autre état d’esprit des vestiaires, le match change de sens. Bien que sortant de son stoïcisme, la grosse colère de Erick Mathé ne va pas avoir d’effet immédiat au score (25-25, 49e), mais va remettre l’esprit de combat à ses joueurs. Les quelques ajustements finaux et les derniers contres de Arthur Anquetil finiront de faire pencher la balance, provoquant un geste de colère de Jonathan Mapu qui a pourtant été un des hommes forts de la remontée (33-31).

Récapitulatif

Dunkerque 31-30 Toulouse
Aix 35-21 Chartres
Istres 23-30 Montpellier
Saran 28-25 Massy
Chambéry 33-31 Saint-Raphaël

Nantes – Nîmes (10/02 à 17h)
Nancy – Rennes (10/02 à 17h)
Tremblay – Paris (10/02 à 17h)

HandNews nouvelle application

16 CommentairesPoster un commentaire

  1. samy - le 8 février 2019 à 11h51

    Du coup, LEquipe va diffuser le reste de la coupe de France sur son site comme hier ?
    Ça va finir bientôt en live ecrit commenté puis live score cette histoire !
    Niveau mépris pour le hand, c’est pas mal je trouve !

  2. , - le 8 février 2019 à 12h05

    Le match a été déprogrammé en raison du report de certaines courses de la coupe du monde de biathlon.

  3. , - le 8 février 2019 à 12h06

    Le match a été reprogrammé en raison du report certaines courses du championnat du monde de biathlon.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).