EdF (M)

La liste élargie des 28 pour l’Euro officialisée

La Fédération européenne de handball (EHF) a publié les listes élargies de 28 joueurs des équipes participant au championnat d’Europe 2020, qui se déroulera en janvier en Norvège, Suède et Autriche.

C’est à partir de cette liste que chaque sélectionneur devra composer son groupe de 16 joueurs pour l’Euro, les autres joueurs restant disponibles pour des changements en cours de compétition. Les listes définitives seront à rendre à la veille du prochain match, soit, pour les Tricolores, le 9 janvier. Le sélectionneur de l’équipe de France, Didier Dinart, a construit son groupe élargi, qui comprend Luka Karabatic, bien que la participation du pivot parisien soit incertaine depuis sa blessure à la main dimanche dernier contre Barcelone. Quelques joueurs encore jamais appelés en équipe de France font partie de ce groupe élargi, comme Tom Pelayo (Dunkerque), O’Brian Nyateu (Nîmes) et Aymeric Minne (Nantes), les deux derniers complétant un poste de demi-centre orphelin de Kentin Mahé, forfait pour la compétition. Exilé en Biélorussie, du côté du Meshkov Brest, avant un possible retour en France (Aix) la saison prochaine, William Accambray ne fait pas partie du groupe, tout comme le gardien de Cesson-Rennes Robin Cantegrel, appelé pour la première fois en équipe de France en avril dernier, ou encore le Nantais Cyril Dumoulin, revenu d’une lourde blessure au genou en septembre. Didier Dinart a préféré aux deux derniers cités Julien Meyer, pour accompagner Vincent Gérard, Wesley Pardin et Yann Genty, convoqués lors du dernier stage en octobre dernier. L’ailier droit parisien Benoît Kounkoud reste également en dehors de la liste.

Pour rappel, l’équipe de France affrontera la Norvège, pays-hôte de la compétition, mais aussi le Portugal et la Bosnie au premier tour de la compétition. Les deux premiers de chaque poule seront qualifiés pour le tour principal. Les Bleus entameront leur championnat d’Europe le 10 janvier face au Portugal à Trondheim avant d’en découdre, deux jours plus tard, avec la Norvège.

La liste des 28 Français :

Gardiens : Yann Genty (Chambéry), Vincent Gérard (Paris-SG), Julien Meyer (Chambéry), Wesley Pardin (Pays d’Aix).
Ailiers droits : Luc Abalo (Paris-SG), Yanis Lenne (Montpellier), Valentin Porte (Montpellier).
Arrières droits : Adrien Dipanda (Saint-Raphaël), Dika Mem (Barcelone), Tom Pelayo (Dunkerque), Nedim Remili (Paris-SG).
Demi-centres : Romain Lagarde (Rhein-Neckar Löwen), Aymeric Minne (Nantes), O’Brian Nyateu (Nîmes), Melvyn Richardson (Montpellier).
Arrières gauches : Jean-Jacques Acquevillo (Nîmes), Nicolas Claire (Pays d’Aix), Nikola Karabatic (Paris-SG), Thimothey N’Guessan (Barcelone), Elohim Prandi (Nîmes).
Ailiers gauches : Raphaël Caucheteux (Saint-Raphaël), Mathieu Grébille (Montpellier), Michaël Guigou (Nîmes), Dylan Nahi (Paris-SG).
Pivots : Ludovic Fabregas (Barcelone), Luka Karabatic (Paris-SG), Cédric Sorhaindo (Barcelone), Nicolas Tournat (Nantes).

Cliquez ici pour voir le document de l’EHF avec les listes des 28 joueurs des autres équipes en lice.

Mickaël Georgeault

55 CommentairesPoster un commentaire

  1. Holyel - le 5 décembre 2019 à 17h21

    Malheureusement pour Dumoulin c’était trop juste, pas assez performant depuis son retour.

    Par contre se passer de Kounkoud est assez incompréhensible sachant qu’il est titulaire au PSG et bien plus performant qu’Abalo. En ce qui concerne Dipanda, on se demande toujours ce qu’il fait là. Mettre des nouvelles têtes c’est intéressant aussi, mais je me demande toujours pourquoi Acquevillo ?

    • oeil52 - le 5 décembre 2019 à 18h27

      D'accord avec toi pour Dipanda que sur un poste à l'occasion …… mieux vaux un Grébille qui peut etre à l'aille en 2 voire 3 avec fabregas à l'occasion et sur une 1/5 comme dika sur 1/5 suivant adversaire coté droit ou coté gauche ?

    • rkj4 - le 5 décembre 2019 à 20h25

      Encore une fois, je vais prendre la défense d'Abalo qui est ici l'objet de critiques systématiques, assez incompréhensible et même fausses.

      Alors oui, il n'est plus titulaire à Paris et oui, il est moins déterminant qu'avant. Mais pour le reste, Kounkoud n'est pas encore plus performant que lui. J'en appelle aux statistiques :
      Abalo c'est 10 matchs et 24 buts à 63%.
      Koinkoud c'est 11 matchs et 19 buts à 56%.

      Sachant que le second joue davantage que le premier, les chiffres sont parlants : il y a plusieurs ailiers droits français (dont Abalo) placés devant Kounkoud. Mais vas-y Benoit, continue à progresser et tu y arriveras. Je n'ai rien contre !

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).