Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Mondial 2019 - Gr.B

Tout n'est pas à jeter

, par Kucerka

Crédit: FFHB / Stéphane Pillaud
A huit mois des Jeux Olympique, les Françaises ont été éliminées au premier tour du mondial par le Danemark (18-20). Elles joueront ce dimanche un premier match de classement face à l'Angola, quatrième du groupe A. Il y a deux jours, les sourires étaient de retour, les Bleues allaient bien. Les voyants passaient du orange foncé à un vert pâle, on pensait la compétition lancée. C'est une grande déception, on a replongé en attaque, dans le tir, regrettait Olivier Krumbholz en zone mixte au micro de nos confrères du Républicain Lorrain. On s'est mis en difficulté à cause de ça. La défense a trouvé des solutions par moments mais s'est effritée au fur et à mesure du match. Il a fallu que les Danoises arrivent. Pleines d'envie et de rage, les Jeux Olympiques en ligne de mire, pour que les maux du début de compétition reviennent. Difficile de ne pas louer les talents de Sandra Toft. La gardienne de Brest a réalisé une grande partie, avec 15 arrêts au total. Mais les Bleues ont ronronné en attaque. Elles ont butté face à l'agressivité que les Danoises ont proposé. Elles ont surtout manqué de lucidité quand des situations claires s'ouvraient. Trois occasions de repasser devant se sont offertes à elles, aucune n'a été transformée. Alors que de l'autre côté, même si elle a un peu marqué le pas face à la puissance d'Anne Mette Hansen dans un grand jour, la défense tenait la route. C'est ce qui les a maintenues dans le match, à la pause notamment où elles étaient menées (7-9, MT).

Des jeunes prometteuses

Sur le chemin de l'or olympique, après deux titres de rang, cette élimination prématurée pourrait faire tâche. Elle laisse presque l'impression d'avoir retrouvé une équipe de France différente de celle qui avait rayonné sur les parquets allemands au mois de décembre 2017 et en France à l'hiver 2018. De ces deux épopées, il reste forcément un peu de positif qui va permettre de repartir. " C'est une bonne claque sur laquelle, paradoxalement, on peut peut-être construire quelque chose, avouait le sélectionneur français. On a perdu un certain nombre de choses par rapport aux années précédentes et ça mérite d'être débriefé ."  Olivier Krumbholz a su lancer des jeunes, notamment sur la base arrière, quand la machine était un peu enrayée. Elles lui ont apporté de la satisfaction et la garantie qu'on pourrait compter sur elles pour préparer Tokyo 2020. Méline Nocandy a su bien prendre le relai de Grâce Zaadi en fin de première période pour sa première compétition internationale tandis qu'Océane Sercien-Ugolin, sur sa droite, n'a pas eu à rougir de ses choix dans un contexte délicat. Il reste maintenant deux matches aux Françaises pour oublier cet échec, à huit mois des Jeux. Le prochain contre l'Angola, quatrième du groupe A.

Maxime Cohen

Prochain match : France - Angola, dimanche 9 décembre, 4h30 (heure française). 

Prochain match TV

France

19:00

Jeu. 25 Juil.

Hongrie

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
27 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Soleidou
Soleidou
4 années il y a

Non tout n’est pas à jeter. Nous avons découvert une pépinière de jeunes pépites.

cochonne
cochonne
4 années il y a

Bonjour
Evidemment que tout n'est pas a jeter et personne n'était vraiment dupe, pas même Olivier et bien avant la première défaite contre la Corée.
Maintenant il faut tenir parole et tenir compte du comportement de tout le monde pour la sélection des JO et se tenir à ce qui a été dit à savoir pas de JO pour celles qui n'ont pas été irréprochables.
Si cette partie du contrat n'est pas ou mal respectée, cela voudra dire qu'il a perdu son influence et sa crédibilité.

BibiPizzy5
BibiPizzy5
4 années il y a
Répondre à  cochonne

'' cela voudra dire qu'il a perdu son influence et sa crédibilité.''
à moins que ce ne soit déjà le cas

cochonne
cochonne
4 années il y a
Répondre à  BibiPizzy5

Je ne voulais pas aller jusque là mais si c'est le cas, c'est une raison de plus pour agir

Muadhib25
Muadhib25
4 années il y a
Répondre à  cochonne

Bonjour
il est affaibli dans son rôle de manager, aiglon et lacrabère auraient du rester à la maison,
emmener certaines cadres jusqu'au JO, n'est pas rendre service à l'équipe

Philippemhb
Philippemhb
4 années il y a

Tout n’est pas à jeter……….

Lol………

Il n’y a que les français pour trouver des satisfactions dans la défaite au premier tour de leur équipe vice championne olympique, championne du monde et championne d’Europe

korogho
korogho
4 années il y a
Répondre à  Philippemhb

Fais le tour des différents sites et tu verras sur les forums que les Français savent très bien gerber sur leurs idoles passées. Pour certains c'est même un sport national. Surtout courageusement assis derrière leur clavier.

croc
croc
4 années il y a
Répondre à  Philippemhb

Tout n’est pas à jeter

fanforn39
fanforn39
4 années il y a
Répondre à  Philippemhb

c est bien français de dire ça, ça danse, ça chante quand ça gagne, et moins d'un an plus tardfaut virer tout le monde quand ça perd.

Sasori9
Sasori9
4 années il y a

Je ne sais pas si on peut dire ca…..
Je dirais plutot que les Bleues n'ont pas changer quelque soit la génération.
La Génération la période Dorée de Bisontine ( 1996 à 2003), aussi, connu pb de réalisme devant le but. Les Norges de l'époque l'ont souvent battu sinon c'est Danemark pour finir la Russie.
La génération des Dragonnes, 2004 à 2011, idem…..
La génération de Glauser, idem
Période dorée 2017-2018. Un miracle ! Les Bleues ont pu dominer les Nordiques puis les Russes.

DOnc en gros, ca n'a pas changé. Le pb est c'est la formation ! SI on n'évolue pas et on ne se remet pas en question à propos l'attaque, quelque soit la génération d'aujourd'hui, dans 20 ans, dans 50 ans ou même dans un siècle : ca ne changera jamais !
Donc je dirais plutot gachis !!!!!

Si jamais Krumbolhz décide de réagir, par miracle, il y a une chance que les Bleues montent sur le podium le prochain JO. C'est le seul titre qui manque….
Tout dépend de la staff.

emilcostarica
emilcostarica
4 années il y a

TOFT n’est pas à jeter…et Amandine non plus.

Poursur
Poursur
4 années il y a

Non, tout n'est pas à jeter, certes. Toujours est-il qu'avant, le match contre l'Allemagne, je me suis pris à imaginer l'EDF finir ce premier tour avec pour seule victoire celle contre l'Australie. Pour ce qui est du jeu d'attaque, comme beaucoup de monde, j'ai eu l'impression de retrouver l'EDF d'il y a quelques années. A l'époque, je croyais que le problème venait d'un problème de formation des joueuses. Je pensais qu'il leur manquait des savoir-faire. Ce qui aurait pu expliquer que les autres nations sachent se faire des passes et pas la France car je trouvais, à l'époque que l'explication par l'aspect mental avait bon dos.
La fulgurance des progrès en attaque (car, oui, je considère qu'avoir autant progressé en attaque entre l'Euro 2016 et le CM 2017 est très rapide pour une sélection) coïncidant à peu près avec l'arrivée du préparateur mental m'a convaincu du fait que j'avais tort. Tout ça pour dire que ce retour en arrière n'est pas rassurant. Car, Krumbholz a l'air aussi désemparé que nous pour expliquer la situation. Mais, c'est notre défaut ici de demander des explications immédiates alors que l'important est qu'il en trouve à moyen terme.
Ceux qui pointent la préparation du doigt m'ont l'air bien informés. J'aimerais bien qu'ils m'expliquent en quoi elle a été différente des deux précédentes compétitions.

passagenzone
passagenzone
4 années il y a
Répondre à  Poursur

20 ans que Krumbholz ne parle que de l'aspect défensif en interview, à l'Ecole Française, dans les Approches du Hand, pendant ses temps morts en match, pendant ses séances, etc…, et on en est encore à se demander pourquoi l'EDF à du mal en attaque?
Quand tout le projet de jeu est pensé, organisé et mis en œuvre autour de la défense, et que la question de savoir ce que l'on fait quand on a le ballon vient en toute fin de liste, loin derrière la prépa physique, la prépa mentale et du choix de la couleur des survêtements, il y a vraiment des gens qui se demandent pourquoi la France est si déficiente dans ce secteur de jeu?
Le problème de la France n'est pas la qualité de sa formation, l'importance du réservoir de joueuses disponibles ou la qualité de l'opposition proposée par les autres nations. Le souci vient de ce qu'on leur propose comme projet de jeu. On ne peut pas être performant en attaque si on est obnubilé par la défense. C'est un secteur de jeu qui demande beaucoup de réglages fins, ça ne s'improvise pas d'un coup de tableau noir 30 minutes avant le début du match.

Poursur
Poursur
4 années il y a
Répondre à  passagenzone

Donc,d'après toi, comme ça fait vingt ans que rien ne change, j'imagine que tu as trouvé l'EDF nulle en attaque au CM 2017 et à l'Euro 2018. Evidemment, même sur ces compétitions tu trouveras toujours des nations qui jouent mieux en attaque que la France.

passagenzone
passagenzone
4 années il y a
Répondre à  Poursur

Le problème n'est pas de trouver ou non des nations qui joueront mieux que l'EDF en attaque, mais d'avoir un déséquilibre aussi énorme entre attaque et défense, alors que la France possède des joueuses qui ont des capacités offensives.
Dès que la balance attaque/défense s'équilibre un tout petit peu, les résultats sont visibles sur le terrain. En 2017 et 2018, le curseur s'est déplacé un peu plus vers le travail offensif, et les résultats sont visibles, mais, ça ne fait que 2 compétitions en 20 ans.
Ce n'est pas normal que la France perde autant de balle par match depuis 20 ans, ou que son ratio de but/tir soit si bas, ou de voir le nombre de match avec moins de 20 but marqués, alors que les équipes nationales de même envergures ne sont pas du tout dans ces stats là.
Sur le plan défensif, le travail du staff et des joueuses est exceptionnel depuis de très nombreuses années, et aucunes autres équipes ne rivalise sur ce point avec la France, mais sur le plan offensif, le travail réalisé oscille entre le pénible et le risible, au vu de la qualité du matériel humain à disposition.

Averell
Averell
4 années il y a
Répondre à  passagenzone

En meme temps, ce n'est pas non plus parce que Krumbolhz parle surtout de defense que ces joueuses, qui pour la plupart jouent ou ont jour dans les meilleurs clubs europeens, tirent hors cadre…
Et meme si le point fort c'est la defense, j'ai aussi du mal a croire que OK ne travaille pas l'attaque lors des rassemblements. Surtout quand on voit ce que l'equipe a propose en terme d'animations offensives sur les deux precedentes competitions. C'etait vraiment tres interessant.
Donc ca ne peut pas etre aussi caricatural.
En revanche, quand on regarde les documentaires inside les bleues ou qu'on lit des interviews a froid, on comprend l'enorme impact positif qu'a eu la presence d'un preparateur psychologique au cote des joueuses. J'aimerais donc bien savoir si sur cette compet aussi il etait present.

Poursur
Poursur
4 années il y a
Répondre à  Averell

Sur les tirs hors cadre, je me suis fait la même réflexion en constatant qu'à la moindre contre-performance, c'est toujours l’entraîneur qui est pointé du doigt. Au temps mort contre le Danemark, Krumbolhz demande à ses joueuses de tirer en l'air et elles continuent à tirer en bas. Qu'est-ce que tu veux qu'il fasse? Il ne va tout de même pas prendre la balle et tirer au but lui-même…

Poursur
Poursur
4 années il y a

Désolé d'être hors sujet, mais je suis curieux de savoir quel sera le niveau de la Corée au tour principal car il y a eu très peu de rotations même contre l'Australie. Si elles se qualifient pour les demi-finales, je serai épaté. Comme il y aura plus de récupération aux JO, je les vois déjà médaillable. Mais je m’emballe peut-être.
Sinon, je suis content pour les Allemandes que leur défaite face à la France ne les pénalise pas pour le tour principal car c'est toujours réjouissant de voir une équipe en progrès. Il ne leur manque peut-être qu'une joueuse très forte en un contre un du style Oftedal, Nze Minko, Lee, Viakhireva ou De Paula pour être encore plus redoutables.
Enfin, pour ceux qui veulent se consoler en rigolant, je conseille de regarder le but de Stoiljković lors de Serbie/Pays-Bas. (Je ne sais pas où le trouver, peut-être dans le résumé du match sur la chaîne Youtube de l'IHF) Wester fait la parade, tourne sur elle même pour chercher le ballon qui retombe d'en haut et rentre avec l'effet.

Imladrik
Imladrik
4 années il y a
Répondre à  Poursur

En Allemagne, il manque sans doute Smits 🙂

ameno73
ameno73
4 années il y a
Répondre à  Poursur
Poursur
Poursur
4 années il y a
Répondre à  ameno73

Merci.

Bonyann
Bonyann
4 années il y a

Résultat inadmissible si on prend le potentiel de cette équipe
Il faudra bien et rapidement analyser ce qui s’est passé
Les JO c’est demain

Soleidou
Soleidou
4 années il y a

Je pense qu’il à effectivement perdu effectivement sa crédibilité auprès des joueuses.Ce qui est le plus grave.

Soleidou
Soleidou
4 années il y a

Effectivement une fois,pardon

Poursur
Poursur
4 années il y a

Cochonne avait écrit une fois que les formules de compétitions du Handball étaient toutes sorties de cerveaux de psychopathes. Pour moi, la pire est sans doute celle de la LDC avec poules hautes, poules basses, premiers des poules hautes dispensés de huitièmes de finales.
Pour ces CM, nous constatons a nouveau à quel point ces formules alambiquées peuvent être ridicules et cruelles. Même si l'EDF a pu en bénéficier par le passé. En effet, après s'être affrontées sur le terrain, les Coréennes et les Allemandes ont fait un deuxième match par procuration avec le France – Danemark. (Les Coréennes soutenant la France et les Allemandes le Danemark)

Résumé: France gagne ou fait match nul => Allemagne: 1pt, Corée: 3pts
Danemark gagne => Allemagne: 3pts, Corée: 2pts

Averell
Averell
4 années il y a

Ben moi je sais pas si je vais me lever a 4h pour regarder la France contre l'Angola 🙂

jeanloup47
jeanloup47
4 années il y a

Je vous livre mon opinion après cette 13 place indigne du statut de notre équipe féminine:
La prépa pour la compet a -t-elle été optimale? NON
l'état physique de nos athlètes était-il compatible pour ce CM ? NON. Les filles avaient jusqu'à trois matches en 7 jours dans les jambes, depuis six semaines.
Doit -on garder dans l'effectif des éléments hors sujet ??? Même si celles ci, nous ont fait gagner des médailles!
Le renouvellement massif par de jeunes joueuses (très prometteuse); envoyées au casse croûte sans préparation; quel cadeau!
Aujourd'hui il faut reconstruire….. Les JO arrive un peu vite, un peu tôt

27
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x