Mondial 2019 – Gr. D

L’Angola s’offre le Qatar

La 2ème journée du mondial a été marquée par trois matches à suspense dans le groupe D, conclus par la victoire de l’Angola face au Qatar (24-23), le nul de l’Argentine contre la Hongrie (25-25) et le succès de la Suède face à l’Egypte (24-27).

Le Qatar à la peine

Si les matches d’ouverture jeudi soir avaient vite tué tout suspense, le groupe D a offert un spectacle de choix vendredi. Huitième du dernier mondial en France après avoir impressionné à domicile deux ans plus tôt en terminant vice-champion du monde, le Qatar semble avoir (déjà) perdu son lustre d’antan. Le groupe de Valero Rivera n’est plus cet assemblage de joueurs venus des quatre coins du monde qui avait secoué la planète handball. Le Qatar semble en effet être rentré dans le rang. L’Angola a profité de l’opportunité pour aller cueillir une victoire de prestige (24-23). Claudio Chicola a offert la victoire à la sélection africaine dans les derniers instants, juste avant la sirène. Les angolais ont vite affiché leurs ambitions et leur supériorité, trouvant des solutions en attaque pour virer en tête à la pause (12-8). Le Qatar a pourtant essayé de renverser la vapeur, notamment par l’intermédiaire du pivot chartrain Ben Ali (17-17, 45’). Les trois buts du pivot qatari n’ont pas suffi face aux Teca, Pascoal, Hebo et Chicola, qui n’a pas tremblé à l’heure de conclure le travail de son équipe. A l’image de Bertrand Roiné (1/5 aux tirs), le Qatar n’était pas dans un bon jour et devra vite réagir dimanche face à l’Egypte.

L’Argentine au rendez-vous

Loin de son meilleur niveau lors des derniers matches de préparation et orpheline de son meneur de jeu, Diego Simonet, l’Argentine a réussi son entrée dans le mondial en décrochant le match nul contre la Hongrie (25-25). Les argentins sont des habitués du nul pour débuter le championnat du monde. Ce fut déjà le cas en 2011 contre la Corée du Sud (25-25) et en 2015 contre le Qatar (24-24). Le groupe de Manolo Cadenas a pourtant cru passer une bien mauvaise journée lorsque les hongrois lui a infligé un 5-0 pour commencer la rencontre (11’). Muets en attaque, les argentins vont alors s’en remettre à Moscariello par trois fois et Sabastien Simonet pour revenir dans le match (4-6, 16’). La défense hongroise continue de prendre le meilleur sur les sud-américains, tandis que Jamali et Balogh (auteur de 11 buts au total) se régalent en attaque. A la pause, tout reste cependant à faire pour les magyars (10-13).

Les dix premières minutes du second acte sont argentines. Dans le sillage d’un Fernandez intenable, l’Argentine prend les commandes (16-15, 39’). Le mano à mano se poursuit ensuite jusqu’au bout. Pablo Simonet, élu meilleur joueur du match, régale le public en trouvant le chemin des filets dos au but. Les derniers instants sont irrespirables : Pablo Simonet donne l’avantage aux siens mais Lekai lui répond pour conclure la rencontre par un nul (25-25) enthousiasmant.

La Suède encore en rodage

La soirée n’a pas été de tout repos pour la Suède. Malgré sa victoire contre l’Egypte (24-27), la sélection scandinave a dû s’employer dans les dernières minutes pour éviter une déconvenue d’entrée de jeu. En tête à la pause (11-13) puis ayant compté jusqu’à cinq buts d’avance en début de seconde mi-temps (11-16, 35’), les coéquipiers du parisien Ekdal du Rietz semblaient avoir le match bien en main. C’était négliger la volonté des égyptiens de jouer les trouble-fêtes.

Elahmar et Shebib ont donné le tournis aux défenseurs suédois. L’Egypte revient ainsi à égalité à deux minutes de la fin (24-24). Il faut alors le sang-froid et la précision de Gottfridsson pour inscrire trois buts de suite et soulager tout un pays (24-27). La défense suédoise a souffert, laissant ses gardiens loin de leurs standards habituels (4 arrêts pour Palicka, 6 pour Appelgren). Le duel face à l’Argentine dimanche a tout du match piège si la sélection scandinave ne monte pas en puissance.

Olivier Poignard

Rang   Equipe Pts J G. N. P. ButsDiff.
1 Suède 10 5 5 0 0 151:11140
2 Hongrie 6 5 2 2 1 151:13813
3 Egypte 5 5 2 1 2 132:133-1
4 Qatar 4 5 2 0 3 125:127-2
5 Argentine 3 5 1 1 3 119:130-11
6 Angola 2 5 1 0 4 121:160-39
Pub Espace Pronos EDF

4 CommentairesPoster un commentaire

  1. Etienne221 - le 11 janvier 2019 à 23h59

    Bertrand Roiné doit n'avoir aucune morale… Champion du monde avec la France en 2011, et ensuite il représente un autre pays avec le Qatar…
    Honnêtement aujourd'hui, vu le niveau de nos droitiers, peut-être que Roiné ne ferait pas de mal en équipe de France !!

  2. Vardarian - le 12 janvier 2019 à 00h12

    Qu'est-ce qui se passe? Pénurie de mercenaires? 😂

    • cochonne - le 12 janvier 2019 à 10h12

      Plutôt pénurie de pétrodollars je pense.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).