Mondial 2019

L’Allemagne trop forte pour l’Islande


Quelques heures après que la France ait battu l’Espagne, l’Allemagne a dominé l’Islande (24-19), maintenant intacts ses espoirs de qualification.

Si vous pensiez que la Mercedes-Benz Arena de Berlin faisait du bruit, la soirée à la Lanxess Arena vous a certainement fait changer d’avis. Dans un bruit assourdissant et devant 19.250 spectateurs transis, les Allemands ont dominé l’Islande. Oh, tout n’a pas encore été parfait, non. Le jeu allemand a de nouveau été poussif, surtout en attaque placée, même si Steffen Fäth a débloqué bien des situations avec son tir longue distance. Il y a encore eu quelques coups de sifflet un peu curieux, mais compliqué d’en vouloir aux arbitres quand une telle pression s’abat sur vous. Mais la victoire est au rendez-vous et cela suffit aux Allemands, qui ont surtout parfaitement exploité la blessure d’Aron Palmarsson. Sorti au bout de vingt minutes, au moment où son équipe faisait jeu égal avec son adversaire, le demi-centre de Barcelone a énormément manqué à ses partenaires. Et pour cette équipe islandaise inexpérimentée et privée de sa star, la montagne était trop haute à gravir.

Alors Andreas Wolff a pu faire rugir ses fans à coup de parades improbables, tandis qu’Uwe Gensheimer haranguait la foule à chacun de ses cinq buts. Encore à deux buts à vingt minutes de la fin, l’Islande a fini par céder, plombée par l’incapacité de son attaque à trouver la faille de loin. Il faut dire qu’avec de tels petits gabarits (pas un arrière à plus d’1m90), la tâche s’est avérée trop compliquée. Ce soir, elle est éliminée de la course aux demi-finales, tandis que l’Allemagne est en tête du groupe, au coude à coude avec la France. Le groupe A risque bien d’être serré jusqu’à la dernière journée mercredi.

Les statistiques :

ALLEMAGNE – ISLANDE 24:19 (14:10)
Arbitres : V. Horacek, J. Novotny (CZE)

ALLEMAGNE : Heinevetter (0 arrêt / 1 tir dont 0/1 pén), Wolff (12 arrêts / 30 tirs dont 2/3 pén); Gensheimer (5/7 dont 2/3 pén), Lemke, Wiencek (2/3), Wiede (0/2), Pekeler (2/2), Weinhold, Strobel (2/4), Fäth (6/8), Groetzki (1/1), Häfner (2/4), Musche, Böhm, Kohlbacher, Drux (4/4)

ISLANDE : Gustavsson (8 arrêts / 29 tirs dont 1/2 pén), Bjorgvinsson (0 arrêt / 1 tir dont 0/1 pén); Palmarsson (3/5), Elisson (1/1), Sigurmansson (0/1 dont 0/1 pén), Gislason (1/1), Gudmunsson (3/7), Magnusson (0/2), Ingason, Gunnarsson (6/8 dont 2/3 pén), Kristjansson (1/6), Arnarsson (2/2), Gudjonsson (2/4), Gustafsson, Jonsson (0/2), Einarsson (0/3)

A Cologne, Kevin Domas

Pub Espace Pronos EDF

8 CommentairesPoster un commentaire

  1. Gigi - le 20 janvier 2019 à 00h19

    Arbitrage maison … les 2mn n ont été pratiquement sifflées que pour l Islande … que dire de Wienchek ou pekeler ?

  2. Gigi - le 20 janvier 2019 à 00h20

    Que dire de l arbitrage « maison » ???

  3. Chantereyne - le 20 janvier 2019 à 01h08

    Le match test pour les allemands c est lundi avec la Croatie…💪💪en espérant un arbitrage neutre .

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).