Mondial 2019

Le Danemark au menu des bleus

En s’imposant face à la Suède (30-26), le Danemark reste invaincu dans la compétition et valide sa place en demi-finale. Un match d’un grand niveau d’intensité marqué également par les grandes performances des gardiens de buts. Le Danemark rencontrera la France en demi-finale.

Le début de match répond à toutes les promesses, pour une rencontre avec deux équipes qui pouvaient encore se qualifier. Les équipes se répondent coup pour coup, montrant aussi une très grande nervosité. Symbole de cette pression, les échecs de Mikkel Hansen à sept mètres, et ceux répétés de Niklas Ekberg forcé de sortir après 10 minutes. Une sortie qui coïncide avec le temps fort des suédois : Andreas Palicka devient infranchissable et balance les balles loin devant et même dans le but que Landin avait déserté (5-5, 15e). Le score va jusqu’à atteindre la barre de la qualification à la 24e minute (9-12, 24e).

Le Danemark trop fort

Le hic pour la Suède, c’est que son gardien n’est pas le seul à réaliser une partie de haut niveau dans la zone des 6 mètres. Niklas Landin impressionne, en repoussant tout ce qu’il est possible de repousser jusqu’à faire craquer Andreas Nilsson. Auparavant, son frère Magnus Landin n’a pas tremblé devant le but (4/4 à la pause) dans cette chaude première période (13-13, MT). Lauge Schmidt (4 buts en 2e période) et Mikkel Hansen (4 buts en 2e période) feront également une seconde période efficace, effaçant leur première plus timorée.

Des performances qui vont peser lourd, surtout que dans la balance Palicka levait le pied jusqu’à se faire remplacer par Mikael Appelgren. Jerry Tollbring entretient longtemps un semblant de suspens (8/10) mais à 10 minutes du terme, la qualification devient utopique avec encore sept buts à remonter (26-22, 50e). Deux buts de Svan Hansen et Morten Olsen – sorti du banc – clôturent tout suspens : le Danemark garde son invincibilité (30-26, SF). Les bleus connaissent désormais leur adversaire à Hambourg.

Seule mauvaise nouvelle du soir pour les danois, la sortie sur blessure de Mads Mensah Larsen. Le demi-centre n’est plus réapparu sur le terrain après un choc sur la cheville.

La feuille de match

Danemark – 30

Landin N. (13/37 à 35%), Green (0/1) – Landin M. (5/5), Mortensen, Markussen (2/6), Lauge (4/9), Zachariassen (2/6), Svan (4/4), Toft (2/2), Mollgaard, Mensah (1/3), Hansen M. (6/13 dt 1/3 à 7m), Olsen (1/2), Hansen J., Oris (3/5), Hald.

Suède – 26

Appelgren (4/6 à 67%), Palicka (13/41 à 32% et 1 but) – Zachrisson (4/7), Ekberg (1/5), Tollbring (8/10), Lagergren (3/4), Nilsson A. (2/3), Andersson (2/3), Nilsson L. (0/2), Jeppsson (1/2), Wanne, Ekdahl du Rietz (1/4), Konradsson (0/2), Pettersson, Arnesson (3/6).

Pub Espace Pronos EDF

7 CommentairesPoster un commentaire

  1. Hand-Expert - le 23 janvier 2019 à 22h40

    Battre le Danemark en Allemagne et l’Allemagne au Danemark ça aurait de la gueule 😜 !!!!!!!

    • marcotte - le 24 janvier 2019 à 11h25

      OOOHHH…!!! plus que de la Gueule…..dans le grand livre..!!!

  2. Chantereyne - le 23 janvier 2019 à 23h36

    On peut toujours rêver….🤩

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).