Mondial 2019

Le Danemark domine les statistiques


Alors que le tour principal commence ce soir, prenons quelques instants pour analyser les statistiques du premier tour. Des classements où les Danois se taillent la part du lion.

Au classement des buteurs, c’est le Danois Mikkel Hansen qui domine avec 35 buts inscrits en cinq matchs, soit une affolante moyenne de 7 buts/match. Le joueur du Paris Saint-Germain a trouvé le chemin des filets à 14 reprises dans le seul match face à la Norvège. Derrière lui se place un autre élément du PSG, l’Allemagne Uwe Gensheimer, avec 31 buts inscrits, à égalité avec le gaucher islandais Arnor Thor Gunnarsson. Le premier Français se classe à la vingt-cinquième position, il s’agit de Kentin Mahé, avec 22 réalisations. Nédim Rémili, avec 20 buts, et Dika Mem, avec 16, complètent le podium tricolore.

Avec un atout que le chevelu au bandeau Hansen, le Danemark ne pointe pourtant pas en tête du classement des meilleures attaques, dominé par la Norvège. Les coéquipiers de Sander Sagosen ont trouvé le chemin des filets à 175 reprises, huit fois de mieux que les Danois. La Croatie, avec 152 buts inscrits, pointe loin derrière. La France est huitième ex-aequo de ce classement, avec 138 réalisations.

Au niveau des gardiens de but, le Norvégien Espen Christensen et le Danois Niklas Landin forment le duo de tête, avec 45% d’arrêts, devançant le Suédois Andreas Palicka (42%). Vincent Gérard pointe à la cinquième place avec 39% d’efficacité. Au nombre de tirs arrêts, c’est Niklas Landin qui devant tout le monde avec 54 parades, trois de plus que l’Islandais Bjorgvin Pall Gustavsson. Vincent Gérard se classe quatrième (39 arrêts), juste derrière le Macédonien Borko Ristovski. Le portier montpelliérain se classe à la cinquième place de la catégorie des jets de 7m arrêtés avec 39% de réussite (3/8).

La France, sixième équipe la moins sanctionnée

Si les gardiens français n’ont pas été les plus efficaces du tournoi, leur défense a semblé bien en place sur les cinq premiers matchs. Et les statistiques le confirment. Les Bleus ont encaissé 113 buts, ce qui en fait la quatrième meilleure défense de la compétition sur le tour préliminaire. Seuls le Danemark (103), l’Allemagne (110) et la Suède (111) ont fait bien. Parmi les adversaires des Bleus au second tour, les Espagnols ont concédé un but de plus (114), les Croates deux de plus (115) et les Islandais onze de plus (124).

La paire de gardiens danois (Green et Landin) est d’ailleurs la plus efficace du tournoi avec 41% d’arrêts de moyenne, 1% de mieux que les Suédois (Appelgren et Palicka) et les Norvégiens (Bergerud et Christensen). Avec 35% d’efficacité et 62 arrêts à eux deux, Vincent Gérard et Cyril Dumoulin se situent en milieu de classement.

Au classement du fair-play, la France est la sixième équipe la moins sanctionnée, 18 deux minutes et huit cartons jaunes lui ayant été attribués. En tête du classement, on retrouve l’Espagne, son adversaire ce soir à Cologne. Cinq cartons jaunes et treize deux-minutes, les Espagnols sont passés sous les coups de sifflet. Avec 27 deux minutes et douze deux minutes, la Serbie est quant à elle l’équipe la plus sanctionnée du tournoi.

A Cologne, Kevin Domas

Pub Espace Pronos EDF

4 CommentairesPoster un commentaire

  1. rkj4 - le 19 janvier 2019 à 16h33

    Apparemment, les meilleurs gardien du tournoi sont dans l'autre poule : c'est déjà ça.

    • leFnake - le 19 janvier 2019 à 17h14

      est-ce les gardiens qui ont été meilleurs ou les adversaires qui étaient plus faibles ?

      • marcotte - le 19 janvier 2019 à 19h26

        that is the question….!!!!

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).