Mondial 2019

Un Danemark impérial

MORTENSEN Casper U. (Danemark – Denmark)

Dans une Royal Arena comble, le Danemark s’est confortablement imposé 16-39 face à un bien faible Chili et ouvre de la meilleure des manières sa compétition.

Après l’Allemagne, c’était au tour du Danemark de faire son entrée dans le championnat du monde. Appliqués et concentrés, les Danois se sont montrés dominateurs pendant l’ensemble de la rencontre, mais particulièrement en première période en n’encaissant que 4 buts.

Dominé dès le début du match, le Chili n’a rien pu faire, se heurtant à une très bon Niklas Landin (71%), mais devant également faire face aux assauts des ailiers en contre attaque, comme peut en attester le titre de MVP obtenu par Casper Mortensen avec ses 8 buts en une mi-temps. L’attaque placée des Chiliens s’est améliorée en deuxième période, parvenant à tromper Green, entré dans les cages à la place de Landin, mais le Danemark a su dérouler sans difficulté, et s’imposer tranquillement.

Au contraire de leurs voisins du sud qui ont pu paraître nerveux face à la Corée, le Danemark est resté maître de l’ensemble de la rencontre. Sérieux et appliqués du début à la fin, la quasi absence de gauchers sur la base arrière s’est à peine fait remarquer.

Mais face à un adversaire de si faible niveau, il est difficile de déterminer le niveau réel du Danemark, un des grands favoris de la compétition. Reste à attendre les matchs contre les nations européennes pour mieux connaître le niveau d’un Danemark qui paraît très solide.

Les statistiques :

Chili – Danemark 16:39 (4:22)

Chili : Barrientos (3 arrêts / 23 tirs dont 0/2 pénaltys) ; Garcia (3 arrêts / 19 tirs ) ; Caballos (1/1) ; Feuchtmann Erwin(2/6) ; Oyarzun (3/4) ; Reyes (0/2) ; Frelijj (2/4) ; Feutchmann Emil (2/5) ; Salinas E (1/6) ; Salinas R. (4/6 dont 3/3 pénaltys) ; Baumann (0/1) ; Pavez ; Oneto ; Ayala (1/7) ; Codina (0/2) ; Donoso (0/1)

Danemark : Landin N. (10 arrêts / 14 tirs dont 0/1 pénalty) ; Green (6 arrêts / 18 tirs dont 0/2 pénaltys) ; Landin M. (1/1) ; Mortensen (8/8) ; Markussen (3/5) ; Lauge (4/5) ; Zachariassen (1/1) ; Svan (4/5) ; Lindberg (3/4) ; Toft (1/2) ; Mollgaard (1/1) ; Mensah ; Hansen (7/8 dont 2/2 pénaltys) ; Olsen (2/3) ; Oris (1/3) ; Hald (3/3)


Romane Marcon


HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos EDF

5 CommentairesPoster un commentaire

  1. chocobo - le 10 janvier 2019 à 23h05

    Pas une salle en dessous des 13 000 places, à voir en fin de compèt mais ce mondial va sans doute battre des records d’affluence !

  2. Franck du 85 - le 10 janvier 2019 à 23h41

    Ouais mais moi, je me suis bien ennuyé avec les 2 matches d’ouverture. Certes c’était prévisible, mais quand même…
    j’espère que contre le Brésil ce sera un peu plus emballant

    • lamirabel29 - le 10 janvier 2019 à 23h45

      pareil, vivement demain soir lollll et surtout mardi 🙂

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).