Mondial U21 (M) – 1/8e

Il ne fallait pas être cardiaque

La journée des huitième de finale restera dans les mémoires à Pontevedra. Pas une seule victoire à plus de un but, une prolongation et un final terrible entre la France et l’Espagne. Une tendance aussi : il ne faisait pas bon d’avoir finit deuxième de son groupe.

Que dire à part que l’on s’attendait à s’ennuyer ferme devant Brésil – Norvège et que c’est tout l’inverse qui s’est passé ? D’abord écrasant (9-3, 12e) grâce aux contres et à la vivacité de son ailier Guilherme Torriani, le Brésil a peu à peu buté sur Robin Paulsen Haug (12/31 à 39%). Puis c’est le silence radio (8-12 ; 20-14). On pense alors l’affaire entendue devant la nervosité claire des brésiliens, mais l’entraîneur norvégien persistait dans une attaque à sept qui finit par coûter très très chère (27-27, 55e). Heureusement pour les norvégiens, le remplaçant de Haug, Emil Imsgard, a réalisé quelques parades de grandes classes. Au grand désespoirs de brésiliens qui méritaient mieux (29-28, SF).

Le Portugal au bout du match

Pensait-on avoir tout vu ? Oui. Se trompait-on ? Énormément. Car ensuite Portugal et Allemagne allait offrir un match incroyable, encore. Le Portugal a toutefois les commandes en main. Luis Frade sur une jambe met la panique dans la défense allemande, et éteint les velléités offensives adverses. Mais celui qui va faire pencher la balance, c’est le demi-centre Goncalo Vieira. Moins buteur que ses comparses Diogo Silva et André Gomes, il va régaler ses coéquipiers de passes ou décalages, tout en hésitant pas à prendre ses responsabilités (6/9).

Cependant, l’Allemagne s’accroche. Dimitri Ignatov (10/11) tente d’accélérer le jeu allemand, pour épuiser le sept portugais qui a peu de rotation, et Sebastian Heymann garde son rôle de déménageur (9/14). C’est ce dernier qui égalise à quelques secondes de la sonnerie (30-30, 60e). Luis Frade inscrit bien un but du milieu de terrain, mais il est refusé car hors temps réglementaire. Ce n’est que partie remise, et le Portugal aura bien le dernier mot (37-36, a.p.). Cette fois, aucun arbitre n’arrêtera la danse de la joie des portugais.

À Pontevedra, Maxime Thomas

HandNews nouvelle application
Pub Espace Pronos EDF

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. vpaquot - le 25 juillet 2019 à 11h58

    La croatie a gagné de plus d'un but 🙂

    • Iffa - le 25 juillet 2019 à 13h10

      Croatia +13, Slovenia +4

    • Maxime Thomas - le 25 juillet 2019 à 13h13

      A Pontevedra 😉

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).