N1 élite – J11

Frontignan frappe encore, le podium se détache

Alexandre Saidani (Source : Midi Libre)

Pour cette 11ème et dernière journée de première phase de N1 élite, les “gros” ont perdu quelques plumes”. Si Vernon et Angers sont respectivement venus à bout de Boulogne et Caen, Gonfreville a du concéder le match nul face à Frontignan (31-31), tout comme Grenoble face à Pau (21-21). Enfin, Rennes s’est relancé en dominant Amiens (27-34) et Sarrebourg se sauve de justesse face à Vernouillet (29-28).

A la trêve, Frontignan pointe à la 6ème place après un beau match nul face au dauphin, Gonfreville. Les deux formations non-VAP font partie des belles satisfactions de cette première moitié de saison et se sont livrés un duel de haute volée. Sur un but de l’arrière gauche Meven Martial (5/6) à la 5ème minute, les Normands prennent un avantage qu’ils conserveront jusqu’aux derniers instants du match. Les locaux ne parviennent pour autant pas à agrandir l’écart et rien n’est fait à la pause (MT : 14-12). La deuxième période reste très disputée jusqu’à l’entrée dans le dernier quart d’heure où la formation gonfrevilloise se détache sous l’impulsion de l’ailier gauche Lassana Niakaté (6/7) et de l’arrière droit David Jourdain qui plante son 7ème but (51′ : 28-23). Pourtant, rien n’était fait. Avec les exclusions de Pierre Fitte-Duval puis de Baptiste Mir, les Héraultais vont revenir dans le match en un rien de temps, avec notamment un Lucas Pelegrin décisif avec 3 buts qui ramènent son équipe à une longueur (56′ : 29-28). Au début de la dernière minute, l’avance du dauphin est toujours de 2 longueurs mais les joueurs de Benjamin Curabet sont intenables : l’ailier droit Pedro Alves Delgado inscrit sa 9ème réalisation, Kévin Mesnard, toujours fiable, arrête la dernière tentative des locaux et le maître à jouer Alexandre Saidani vient conclure la bonne opération de son équipe sur le gong. Score final : 31-31.

Grigorios Ioannou (Source : Angers SCO Handball)

Dans l’autre rencontre de haut de tableau, cette fois-ci 100% VAP, Angers s’est une fois de plus montré maître à domicile face aux Vikings de Caen. Portant son avance à 5 longueurs avant la pause, la formation mainoligérienne rentre aux vestiaires avec 4 buts d’avance (MT : 13-9). Le retour ne sera pas en faveur des Normands qui se cassent les dents sur un Maxime Rizzi infranchissable (18 arrêts) et se voient mitraillés par Lucas Meyffret (8/10). Si les visiteurs parviennent à revenir à 3 longueurs par 2 buts de Davorin Vujovic, l’exclusion pour 2 minutes de ce dernier va sonner le glas des espoirs caennais qui vont encore encaisser 3 buts de l’ailier grec Grigorios Ioannou (11 buts). Caen s’incline donc de 5 longueurs (29-24) et passera les fêtes à la 7ème place, avec 3 points de retard sur Sarrebourg et Grenoble. Les angevins quant à eux, ont 4 unités d’avance sur ce duo et pointent à la 3ème place.

Grenoble termine sur une mauvaise note

Si Grenoble s’était vu complètement dépassé la semaine dernière chez le leader, on attendait une réaction à domicile. En face, Pau Nousty, 11ème, avait su gêner de belles équipes à domicile mais était plus en souffrance à l’extérieur. Et en effet, les Palois sont en grande difficulté offensive en première mi-temps, souffrant du retour du gardien martinéro-grenoblois Yvan Clot (16 arrêts à 43%). A la pause, les locaux ont posé une belle avance et peuvent espérer une fin de match maîtrisée (MT : 11-6). Mais c’était sans compter un gros trou d’air offensif au milieu de la seconde période, qui permettra à leurs adversaires, chez qui le gardien Kévin Baige n’est pas en reste (13 arrêts), de recoller (47′ : 17-17). Dans une fin de match tendue, les Isérois parviennent à créer un écart (54′ : 21-19) grâce notamment au pivot Ryadh Souid (6/8), mais ne marqueront plus. Les Béarnais vont ainsi pouvoir égaliser et manqueront même de peu la victoire (SF : 21-21). Ce partage de points permet à Pau de prendre une unité d’avance sur la lanterne rouge, Boulogne, qui s’est inclinée avec les honneurs face à Saint-Marcel Vernon. Dans ce match des extrêmes, les deux formations se rendent coup sur coup. Avec ses 13 buts, le Boulonnais Enzo De Flaavis porte son équipe qui tient la dragée haute au leader pendant une bonne partie du match (39′ : 18-19). Dans le dernier quart d’heure, l’expérience des arrières Lagier-Pitre et Gassama (7 buts chacun) ainsi que l’adresse de Samuel Clémentia (9/10) permettent aux Normands de faire tourner le match en leur faveur et s’imposer de 5 longueurs (SF : 27-32).

Bandjougou Gassama (Source : Ⓒ SMV Handball)

Sarrebourg se fait peur, Rennes redémarre

Rennes n’avait plus connu les joies de la victoire depuis le 28 Septembre dernier. De plus, à Amiens, les Bretons ont enregistré leur première victoire à l’extérieur et recollent à cette occasion à leurs adversaires, à la 9èmes place. Le début de match n’est pourtant pas facile pour les hommes de Pierre Le Meur (7′ : 4-1), qui rentrent progressivement dans la rencontre jusqu’à en prendre les commandes en resserrant les rangs en défense (18′ : 10-7 ; 27′ : 11-13). En attaque, le Picard Roman Scattolari donne le ton avec 9 buts mais est un peu seul face à une formation bien plus homogène où Gwendal Thouminot parvient néanmoins à briller avec 8 réalisations. La formation bretonne parvient à garder les rennes en seconde mi-temps et s’assure même une fin de match tranquille (52′ : 22-29). Score final : 27-34.

Sur le fil, Sarrebourg s’est imposé à domicile face à une valeureuse équipe de Vernouillet et rattrape Grenoble à 23 points (5ème place). En première mi-temps, les Mosellans sont en difficulté à domicile malgré un bon Lucas Limouzin (7/9) et voient leurs adversaires regagner les vestiaires avec une bonne avance grâce à 3 buts de Gauthier Mvumbi et 2 arrêts de Breton Lambert (MT : 12-15). En seconde période, les Euréliens redémarrent bien (36′ : 15-19) mais sont vite rattrapés, la faute à Vincent Lagrange décisif dans les buts (40′ : 19-19). A priori sauvés à une minute du terme (59′ : 28-26), les Sarrebougeois encaissent 2 buts d’Alix Geffrard dans la dernière minute et doivent compter sur un dernier but de Corentin Voegtlin pour sécuriser les 3 points (SF : 29-28). Vernouillet subit sa 3ème défaite de rang et tombe à la 8ème place. Si la déception est grande, la formation centraise semble lentement se relever et jouera son match en retard face à Frontignan avant la reprise, le 1er Février.

 

Antoine Piollat

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).