N1M – J10

Gonfreville s’offre Angers, Vernon tient son match référence

Fernando Garcia (Source : SMV)

Les journées se suivent et ne se ressemblent pas en poule élite de Nationale 1. Après une démonstration de force la semaine dernière, Angers a déposé les armes face à une monstrueuse équipe de Gonfreville dans le choc du podium (34-32). Sur sa lancée, Boulogne décroche sa seconde victoire à Vernouillet (28-29), tandis que Vernon se relance avec un match référence face à Grenoble (31-23). Dans les autres matchs, Frontignan a pris les points à Pau (29-32), Sarrebourg a confirmé sa bonne dynamique à Rennes (27-29) et Caen a surclassé Amiens (30-23).

On savait que l’entame de Gonfreville était souvent très bonne, rappelle le coach angevin, Guillaume Dupin. On devait être présents dès le départ mais on ne l’a pas été.” En effet, son équipe a subi la foudre en première période et se voit vite distancée (10′ : 10-1). “On a su les étouffer défensivement et jouer les montées de balle, résume l’entraîneur adverse Ibrahima Diallo. On reste sur nos standards de “handball spectacle”, défendre, courrir et marquer beaucoup de buts.” La stricte angevine sur le demi-centre normand apporte un petit peu de mieux et, à la mi-temps, la formation Mainoligérienne peut s’estimer heureuse de n’avoir que 5 longueurs de retard (19-14).

Forcé de changer de système défensif, les Angevins posent plus de problèmes avec une 5-1 sans pour autant impressionner. Et de l’autre côté du terrain, des échecs au shoots et erreurs sur montée de balle ne leur permet pas de marquer suffisamment. “Ce qui aurait pu nous récompenser nous tue mentalement” déplore Guillaume Dupin. A force de caractère, les visiteurs parviennent néanmoins à remonter jusqu’à sérieusement inquiéter les Normands (52′ : 30-29). Mais le dernier rempart gonfrevillois Florian Tike (20 arrêts) n’avait clairement pas prévu de perdre des points à la maison et sort 4 arrêts dans les 5 dernières minutes dont un pénalty de Grigorios Ioannou (8/13, meilleur buteur de la poule). Les hôtes s’imposent ainsi 34-32 et prennent la 2ème place à leur adversaire du jour, qui descend sur la plus petite marche du podium.

Florian Tike (Source : Jérome Déjardins)

Si le capitaine et pivot Clément Marmounier (8/10) et l’arrière droit Pierre Fitte-Duval (7/11) se sont illustrés au shoot, “ce qui à retenir, c’est le jeu collectif de cette équipe depuis le début de saison, rappelle l’entraîneur. On a une équipe capable de marquer à tous les postes, solide défensivement donc c’est de bonne augure pour la suite.

N’ayant pas le statut VAP, cette victoire autoritaire n’est pas pour autant un tournant de la saison pour les joueurs de Gonfreville l’Orcher. “On essaie de montrer que malgré le fait qu’on ait pas cette structure totalement professionnelle, on arrive quand même à rivaliser avec les clubs qui l’ont. Et j’espère qu’on va continuer comme ça” se satisfait le coach dont l’équipe accueillera Frontignan dans deux semaines. “C’est une équipe avec beaucoup de joueurs issus du centre de formation de Montpellier donc avec une très grosse qualité. Il va falloir qu’on soit très solides défensivement et qu’on soit en capacité de battre leur gardien (Kévin Ménard) qui reste sur de très bons standards.”

(Source : Angers SCO)

Après 7 victoires de rang, Angers subit une défaite qui ne ternit en rien ses ambitions. Après avoir félicité la formation normande, le coach mainoligérien rappelle les 2 grosses échéances des prochaines semaines, à commencer par Nantes en coupe de France : “Déjà ça va faire du bien de revenir à la maison. On sait qu’on va avoir 2 salles pleines et c’est important pour notre club. Tout d’abord, le match face au H est un petit peu la cerise sur le gâteau mais on va le jouer, essayer de les amener où on veut, même si ça ne sera pas évident.” La deuxième réception, dans 2 semaines face à Caen, sera également cruciale : “C’est une équipe qui a de bonnes individualités. La mayonnaise a mis du temps à prendre mais l’équipe est maintenant sur une dynamique plutôt cohérente. Il y a ensuite eu un faux-pas à Sarrebourg, reste à voir pourquoi.” En cas de victoire, l’équipe serait parvenue à vaincre les 4 autres statuts VAP et continuerait sa bonne route vers l’accession en Proligue.

Boulogne conserve le goût de la victoire

Une semaine après sa première victoire de la saison à domicile face à Rennes, Boulogne est allé prendre les points à Vernouillet, qui confirme sa méforme du moment. Dans une rencontre très disputée où l’écart ne dépasse quasiment jamais les 2 buts, les deux formations ont offert une première mi-temps très offensive (30′ : 17-17). La deuxième mi-temps est marquée par le carton rouge du vernolitain Achraf Adli à la 45ème (45′ : 23-23), qui s’avère être un tournant décisif de la fin de match. Les visiteurs prennent 2 buts d’avance mais se voient rattrapés par le 5ème but de l’arrière gauche Adama Ouedraogo (56′ : 28-28). C’est finalement l’arrière gauche Yvon Leze qui offre la victoire aux siens dans la dernière minute. Score final : 28-29. Au rang des performances individuelles, l’homme en vue du jour est sans conteste le pivot Boulonnais Victor Marcet, auteur de 10 réalisations en 12 tentatives. Son équipe rattrape Pau au classement et cherchera à valider sa bonne dynamique à domicile face à Vernon.

Lucas Limouzin (Source : Sarrebourg MS)

Sarrebourg justement, est parvenu à aller chercher sa deuxième victoire à l’extérieur du côté de Rennes, qui reste 12ème. Les Mosellans prennent un léger avantage en fin de première mi-temps (MT : 13-16) et confirment leur écart en seconde période, montant jusqu’à 7 unités à l’approche du money-time (46′ : 20-27). Avec un Nicolas Busson sur tous les ballons en fin de match et des adversaires plus approximatifs, les Bretons adoucissent le score final : 27-29. Côté Lorrain, le capitaine Clément Romero et un Lucas Limouzin régulier se sont illustrés avec 7 buts chacun tandis que la formation d’Île-et-Vilaine a pu compter sur son côté gauche avec l’arrière Paul Serinet (6/6) et l’ailier Gwendal Thouminot (5/6). Perfectibles sur leur fin de match, les Sarrebougeois chercheront à aller de l’avant à domicile face à Vernouillet pour s’élever au delà de leur 7ème place.

Un match référence pour Vernon

C’est la première fois qu’on fait un vrai match.” A l’image de Samuel Clementia, les joueurs de Saint-Marcel Vernon ne cachent pas leur joie au sortir d’un match maîtrisé face à Grenoble. Avec une première mi-temps impeccable et un Fernando Garcia encore efficace dans les cages, les Normands ont déjà fait le plus gros à la mi-temps (MT : 18-10). Cela ne les empêche pas de rester sérieux en seconde mi-temps, avec un Laurent Lagier-Pitre qui retrouve de grosses statistiques au tir (9/13) et un Jonathan Gourville qui supplée à merveille le gardien argentin. Côté grenoblois, si Hakim Malek est toujours précieux sur l’aile gauche (7 buts), nombreux sont les joueurs qui auront été écoeurés par les gardiens vernonais. Ça n’a néanmoins pas été le cas du jeune Antoine Frattaruolo qui a encore montré de bonnes choses (3/3). Score final : 31-23. Grâce à la défaite d’Angers, Vernon est désormais seul leader et prend 5 points d’avance sur son concurrent du jour, situé à la 4ème place.

Giedrus Morkuna (Source : Les Vikings de Caen)

Dans le bas de tableau, Pau Nousty s’est incliné à domicile face à une équipe de Frontignan qui a pris les commandes en fin de première mi-temps et s’offre ainsi une belle 5ème place. Les Palois entament la rencontre par le bon bout avec un bon Jordan Chibani (6/6) qui offre 3 longueurs d’avance aux siens (6′ : 4-1). L’équipe hôte parvient à maintenir l’écart jusqu’à la 18ème minute où tout s’effondre. Kevin Mesnard confirme sa régularité dans les cages (14 arrêts) et l’attaque se débloque : Un 6-0 permet aux hommes de Benjamin Curabet de virer en tête à la pause (MT : 11-14). L’ailier gauche Nicolas Martin, avec ses 7 buts, aide grandement son équipe à maintenir son avance dans le second acte et à s’imposer de 3 longueurs (29-32). Pour la prochaine journée, les Héraultais se déplacent à Gonfreville et devront, tout comme les Palois en déplacement à Grenoble, montrer leur meilleur handball. Dans le dernier match de la jourée, Caen, à domicile, a dominé une équipe d’Amiens en perte de vitesse et remonte à la 6ème place. Dans un premier acte maîtrisé, les Vikings profitent de 10 très bonnes dernières minutes pour prendre leurs distances (MT : 17-10). La fin du match est tranquille pour les Caennais et inscrivent 30 buts malgré les 17 arrêts du portier picard Iurii Shamrylo. En face, l’attaque n’est pas tant en réussite, trouvant moins de solutions et butant sur un gardien qui n’avait rien à envier à son adversaire avec 20 arrêts pour Giedrius Morkunas. Amiens s’incline de 7 longueurs (30-23) et descend à la 9ème place avant d’accueillir une autre équipe en difficulté : Rennes.

 

Antoine Piollat

4 CommentairesPoster un commentaire

  1. jpf_hb - le 4 décembre 2019 à 14h54

    Cette poule est passionnante et c'est une très bonne chose d'en faire régulièrement des articles.

    J'ai peur que Sarrebourg paye cher son mauvais début de saison. Commencer sa saison en Novembre c'est compliqué

    • cochonne - le 5 décembre 2019 à 11h08

      Oui, il risque de manquer un petit quelque chose à la fin.
      Sinon, dans la poule 3 Mulhouse/Rixheim est l'auteur d'un parcours sans faute et est pour l'instant solide leader.
      C'est super pour cette région de l'Alsace qui a connu tant de déconvenues.
      Ce n'est visiblement pas demain qu'un projet de structure professionnelle reverra le jour mais ça fait du bien quand même.
      Je dis ça comme ça juste parce que j'en ai l'occasion mais un grand club Alsacien pourrait aussi naître d'un rapprochement entre Sélestat et la grande agglomération Mulhousienne… mais ça c'est sans doute un doux rêve 🙁

  2. Zorman - le 5 décembre 2019 à 10h23

    Mine de rien, Sarrebourg et Caen sont revenus à 20 points soit 1 point derrière Grenoble ! Ensuite Vernon est à 26 et Angers à 24 : Avec encore 12 matchs à jouer tout semble encore jouable pour les VAP.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).