EDF (M)

K. Mahé “un tirage que je qualifierais d’exotique et de sympa”

Au lendemain du tirage au sort des matchs de qualification à l’Euro 2022 réalisé à Vienne au siège de l’EHF, le nouveau sélectionneur des Bleus, Guillaume Gille, et le joueur de Veszprem, Kentin Mahé, ont réagi à la présence des Bleus dans le groupe 1 aux côtés de la Serbie, de la Grèce et de la Belgique.

Guillaume Gille : “On connait désormais nos adversaires et cela nous permet de mettre en perspective les prochains rendez-vous qui marqueront la prochaine saison. On se retrouvera en novembre, face à la Belgique et à la Grèce. Il s’agira du premier rassemblement de l’équipe de France dans sa nouvelle configuration. Puis nous aurons deux autres rendez-vous, début janvier avec la Serbie en amont du Mondial, et fin avril avec à nouveau la Belgique et la Grèce. Nous connaissons bien l’équipe de Serbie que nous avons affrontée début janvier, en préparation de l’Euro. Il s’agit d’une équipe qui est en renouvellement et pleine de jeunes talents. Elle a connu aussi des mouvements dans son encadrement. Concernant la Belgique, il s’agit de mon premier souvenir en tant que membre du staff. Avec Didier, nous venions de prendre la suite de Claude Onesta. Ce match à Liège reste gravé par son contenu. Le match avait été excessivement difficile. Face à des Belges survoltés et en grande réussite, nous avions été menés tout le match avant de nous en sortir miraculeusement. Dernière invitée de cette poule de qualification, la Grèce est un adversaire que l’on connaît très peu. Il faudra se replonger dans les annales du handball pour se souvenir d’un France – Grèce. Le handball bouge dans ce pays, par l’intermédiaire de ses clubs. La Grèce prétend désormais à se qualifier pour les phases finales des grandes compétitions.”

Kentin Mahé : “C’est un tirage que je qualifierais d’exotique et de sympa qui nous convient. Dans ce groupe, notre premier adversaire sera la Belgique qu’il faudra évidemment respecter. C’est un adversaire à ne vraiment pas prendre à la légère. Après un très long moment sans jouer ensemble, ce sera intéressant de voir comment le groupe réagira. Je suis impatient d’y être. Le week-end dernier, par un ami commun, j’ai passé un peu de temps avec le gardien grec du club luxembourgeois de Esch-sur-Alzette, Petros Boukovinas. Le handball grec, notamment avec l’AEK Athènes, se professionnalise et marche plutôt bien. J’espère que nous serons reçus avec une grosse ambiance.”

Sources : FFHB

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).