EdF (M)

Le staff de l’équipe de France a lancé son plan JO

Pour la première fois depuis l’éviction de Didier Dinart et l’intronisation de Guillaume Gille comme sélectionneur de l’équipe de France, le staff tricolore était réuni ce weekend à la maison du handball.

C’est parti, le staff de l’équipe de France a lancé son plan TQO ce weekend, à exactement deux mois de l’échéance. Comme l’avait annoncé Guillaume Gille, le nouveau sélectionneur, tout le staff s’est rassemblé ce weekend à la Maison du Handball de Créteil, y compris les deux nouveaux, Erick Mathé, qui occupera le poste d’adjoint et Olivier Maurelli, en charge de la préparation physique. Le but ? Débriefer le championnat du monde raté, où les bleus n’ont pas réussi à sortir du tour préliminaire, mais aussi et surtout se projeter vers le prochain tournoi de qualification olympique. “La redistribution des rôles nécessitait une rencontre pour faire connaissance, pour nous permettre d’intégrer les nouvelles recrues et de revenir, à froid, sur l’épisode de janvier, afin d’en tirer les enseignements. Il fallait aussi se projeter rapidement sur les échéances à venir. Au regard des circonstances et du peu de temps à notre disposition, il était nécessaire de se donner le temps de construire le début d’une nouvelle histoire pour envisager le projet équipe de France” explique Gille, dans une longue interview donnée au site de la fédération.

Ce regroupement, le seul prévu pour le staff avant les retrouvailles prévues le weekend précédant le tournoi de qualification olympique, avait pour but de définir le périmètre d’action de chacun. Ainsi, Guillaume Gille a abandonné la partie préparation physique qui pouvait lui être déléguée jusqu’à présent au profit d’Olivier Maurelli, qui a travaillé auparavant avec l’équipe de France de volley-ball. “Nous avons effectué un grand pas au niveau du staff dans notre connaissance mutuelle, notre organisation interne, dans l’identification des périmètres des missions entre les acteurs. Ce week-end, nous avons lancé notre plan J.O. avec plusieurs chantiers à mener avant de nous retrouver en avril” continue Gille, qui devrait annoncer une première liste de 28 joueurs pré-selectionnés pour le TQO aux alentours du 17 mars. Avant de réduire cette liste à une vingtaine de noms, peut-être moins, début avril. Peut-on s’attendre à voir de nouvelles têtes débarquer ? “La réflexion est posée” avait répondu l’ancien adjoint de Didier Dinart fin janvier, lors de la conférence de presse organisée pour sa présentation. Reste à savoir si, et dans quelle mesure, le groupe qui a participé aux trois dernières compétitions pourrait être remanié. Des joueurs comme Hugo Descat, Yanis Lenne, Aymeric Minne ou même O’Bryan Nyateu pourraient prétendre à faire, ou refaire, leur apparition en bleu.

Il s’agira en tout cas d’aller vite, car il n’y aura qu’une semaine de rassemblement à la disposition de l’équipe de France pour se mettre en ordre de bataille avant trois matchs en trois jours, face à la Croatie, la Tunisie et le Portugal. “Une séquence démente à ce moment de la saison” tonne Gille, qui a déjà connu un TQO à Bercy avec l’équipe de France en 2008. Le nouveau sélectionneur n’est, en tout cas, pas encore revenu en profondeur avec les joueurs sur les raisons de l’échec de l’Euro et sur les difficultés relationnelles rencontrées. Avant même d’aborder le plan de jeu, ce sont d’abord les têtes qu’il faudra soigner pour espérer aller à Tokyo. “Il n’y aura pas de regroupements collectifs avant le 9 ou 10 avril pour envisager les problématiques évoquées au sein du staff durant le week-end liées à l’expérience négative de janvier, tant au niveau individuel que collectif. Ce n’est qu’ensemble et seulement l’équipe à nouveau réunie que nous pourrons travailler sur ces sujets. Le début de notre stage sera forcément dédié à recréer un climat de confiance, de collaboration au service du nouveau projet équipe de France” termine le sélectionneur.

Kevin Domas

13 CommentairesPoster un commentaire

  1. cochonne - le 17 février 2020 à 18h56

    Bonjour
    On ne parle pas de Jean-Luc Kieffer dans l'article.
    Dommage collatéral ?

    • leFnake - le 17 février 2020 à 19h17

      peut-être parce que son périmètre n'a pas changé ?

    • Averell - le 17 février 2020 à 22h09

      On ne parle pas non plus de tous les autres qui ne changent pas (preparateur video, medecin, kines, logistique…).
      Jean-Luc Kieffer aurait il remplace Florent Manaudou dans vos phantasmes, cochonne??

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).