EHF Cup (M)

Première victoire pour l’USAM

Julien Rebichon (USAM Nimes Gard)

Dans la dernière journée de la phase aller des poules de coupe EHF, Nîmes s’est fait peur mais décroche sa première victoire à Holstebro et reste dans la course à la qualification (28-30). En attendant la réception des Rhein-Neckar Löwen par Cuenca, l’USAM est troisième du groupe B, à égalité avec les espagnols.

En déplacement au Danemark, du côté d’Holstebro, l’USAM a pu décrocher sa première victoire en poules. Après la frustration de la semaine dernière et le match nul sauvé à Cuenca, les Nîmois ont montré un visage plus conquérant. Bien entrés dans le match, ils prennent un premier avantage par 2 buts consécutifs de Mohammed Sanad, auteur de 9 buts (5′ : 2-4). L’attaque tourne bien, sous l’impulsion des arrières et des réalisations de l’ailier égyptien, sur 7m comme sur son aile. En défense, les Gardois mettent en échec leurs adversaires qui doivent s’en remettre au bras droit de Johan Meklenborg qui nettoie les lucarnes de Desbonnet à plusieurs reprises. Les 10 dernières minutes seront plus brouillon des deux côtés, et les Français se font peur en laissant de bonnes situations de shoot à des Danois très peu adroits face au but (environ 50% d’efficacité en attaque pour Holstebro). A la mi-temps, l’USAM dispose d’une légère avance mais n’est pas à l’abri (MT : 13-16).

Nîmes se fait peur

Au retour des vestiaires, les Danois sont remontés et vont mitraller depuis les 9 mètres. Si Johan Meklenborg avait scoré à 5 reprises en première période (8/11 au total), c’est Jonas Porup qui met le feu aux poudres dans le second acte avec un très propre 6/7 au shoot sur cette seule mi-temps. Ainsi, en seulement 10 minutes, les Nîmois se voient rattrapés par leur adversaire sur les 3ème et 4ème buts de Porup qui égalise puis prend l’avantage pour la première fois de la partie (40′ : 20-19). Deux buts d’Elohim Prandi permettent de reprendre l’avantage mais la concurrence est rude dans un match où les arrières d’Holstebro sont plus en réussite qu’en début de match.

Mohammad Sanad (USAM Nimes Gard)

Luc Tobie héros du money time

Le tournant du match arrivera à la 53ème minute, où Rémi Desbonnet climatise la salle en nous offrant un manifique pastis en lucarne sur un tir de Jonas Porup, suivi par le but du +2 inscrit par Luc Tobie. L’arrière droit français ne s’arrêtera d’ailleurs pas là et trompera encore Simon Gade à 2 reprises pour offrir un confortable matelas à son équipe, à 4 minutes du terme (56′ : 25-28). Mais les Gardois n’aiment décidément pas les fins de matchs faciles et Magnus Bramming puis un missile de Jonas Porup, encore lui, redonne espoir aux locaux (59′ : 27-28). Un temps mort bien placé relance les Nîmois dans une fin de match incertaine et Benjamin Gallego, en position de pivot, va trouver la solution à 2 reprises dans la dernière minute pour s’offrir une première victoire européenne de cette phase de poules. Score final : 28-30.

Après la phase aller, l’USAM se retrouve sur un bilan “neutre” de 3 points (1 victoire, 1 nul, 1 défaite) et partage la deuxième place avec les espagnols de Cuenca en attendant le match Cuenca-RNL de demain. La semaine prochaine, les Nîmois recevront Dunkerque en Starligue avant de jouer le match retour face à Holstebro au Parnasse. A noter que, d’après Midi Libre, les Gardois devraient pouvoir compter sur le jeune demi-centre Mohammed Hesham Elsayed, arrivé en France ce week-end.

 

Antoine Piollat

15 CommentairesPoster un commentaire

  1. Crazy Hand - le 22 février 2020 à 17h55

    « Oui »… l’autre égyptien doit arriver à Nimes ce jour et tout est prêt pour qu’il joue.
    L’Usam se fait quand même très peur et la baisse de régime s’est fait sentir en fin de 2nde où ce sont des exploits individuels (Tobie) qui permettent de marquer.
    Même si les 2 derniers buts de Gallego sont des œuvres collectives, ça défendait à la hussarde côté danois pour tenter de récupérer les ballons.
    J’ai trouvé l’arbitrage assez bon sauf sur Nyateu.
    Donc parfois oui, il baisse la tête et ce n’est pas si évident à vitesse réelle (et même avec un ralenti), mais à plusieurs reprises, il est quand même ceinturé, il a conquis l’intervalle et est clairement retenu. Franchement, ce n’est pas bien sifflé sur ces faits de jeu.
    Je trouve toujours tristounette la performance de nos gardiens…. va falloir un gardien de niveau international à Nîmes. On ne peut continuer ainsi

  2. Sasori9 - le 22 février 2020 à 18h55

    Une victoire au Danemark pour un club qui débute la coupe d'Europe, c'est un bon signe ! Vivement la suite.

  3. Jack3544 - le 22 février 2020 à 19h37

    J'ai vu juste la deuxième mi-temps et celle d'Aix. Bravo à Nîmes et dommage pour Aix
    A ce qui réclame Desbonnet en EDF, la réponse est entre ces deux matches. Belle mi-temps de Pardin. Desbonnet fait un beau pastis, soit, mais pendant 20 minutes, il a regardé passer les missiles des 9 m…
    Pour Aix, quelqu'un sait pourquoi Claire n'a pas joué?

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).