EHF

La protestation de la Pologne

Suite à la décision de l’EHF de qualifier certaines équipes pour le mondial en Egypte et d’annuler certains tournois de qualification, la fédération polonaise monte au créneau puisqu’elle se retrouve recalée, son tournoi de qualification ayant été annulé.

Dans un long communiqué illustrant une amélioration des résultats depuis la fin de la grande génération polonaise, la Pologne accuse directement l’EHF de prendre des décisions de façon arbitraire, sans consulter les fédérations nationales, rappelant les pertes financières mais également les préjudices pour le développement et l’image du handball en Pologne.

Dans un long communiqué, le président Andrzej Kraśnicki a exprimé sa déception : “Après les Jeux Olympiques de 2016 à Rio de Janeiro, nous avons pris des mesures radicales pour renouveler nos effectifs. La transformation et le changement de génération ont commencé à apporter des résultats positifs lors des récents championnats d’Europe. La nouvelle équipe nationale polonaise développe son niveau et a du mal à revenir à son meilleur niveau. Limiter ses possibilités de développement est préjudiciable et démoralisant“.

Le président de la fédération Polonaise a même déclaré que la promotion du mondial 2023 qui aura lieu en Pologne et en Suède vient de prendre du plomb dans l’aile, suite à la non-participation de son équipe nationale pour le mondial égyptien. En conséquence, la Pologne a déposé une demande de Wild Card et compte bien obtenir un des deux tickets d’invitation pour l’Egypte.

Le sélectionneur de l’équipe nationale Suisse, Martin Albertsen, est également très déçu de cette décision, mais se montre plus philosophe : “Nous sommes déçus. Toute cette situation est loin de ce que nous espérions. Mais la santé passe avant tout et je peux comprendre la décision de l’EHF. Nous attendions avec impatience les matches internationaux – en particulier les deux matches contre la Slovaquie qui auraient été des rencontres capitales pour nous. Mais maintenant, nous regardons vers l’avenir.” Contrairement à la Pologne, la Suisse ne compte pas demander de Wild Card.

Pub Espace Pronos EDF

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).