Euro (F)

La Croatie crée la surprise, le Danemark débute parfaitement

La Croatie surprend la Hongrie pour le premier match du Groupe C, Mandatory Credit © Stanko Gruden / kolektiff

Les Groupes A&C font leurs débuts dans la compétition. Dans le groupe de la France, le Danemark a idéalement commencé sa compétition face à la Slovénie. Pour les Hongroises, c’est la désillusion face à des Croates plus consistantes.

Pour la deuxième journée de l’Euro, tout le monde n’a pas encore pris ses marques. Toutes les équipes n’ont pas encore foulé les parquets, la Serbie et les Pays-Bas sont dans l’attente. Mais pour celles qui ont joué, la mise en route a été compliquée. Le Danemark a domicile avait fort à faire pour commencer face à la Slovénie, pendant que la Hongrie pouvait prétendre à une entrée en matière plus facile face à la Croatie.

Groupe A :

En attendant de rentrer en scène, Slovènes et Danoises ont pu jeter un œil sur la première rencontre du groupe entre la France et le Monténégro. Les deux équipes ont pu constater les difficultés habituelles des Bleues à démarrer ses compétitions. Mais l’essentiel a été acquis pour les protégées d’Olivier Krumbholz : la victoire.

Sandra Toft encore précieuse pour son équipe, Mandatory Credit © Anze Malovrh / kolektiff

Le Danemark n’a pas voulu se faire peur comme les Françaises. La Slovénie, elle, veut tenter de faire chuter l’hôte du tournoi. Les deux pays se tiennent dans ce début de match (4-4, 7′). C’est alors que les Danoises vont accélérer une première fois, infligeant un 5-0 en (8-4, 11′). En mal offensivement, le pays hôte aurait pu penser avoir fait le plus dur. Mais ce n’était pas dans les plans adverses. Grâce à de belles défenses, les Slovènes reviennent dans le match à une longueur rapidement (8-7, 14′). Pas de quoi inquiéter les rouges. En reprenant le match en main, elles repassent à l’attaque. En un peu plus de 5 minutes, et avec une défense toujours solide, les Scandinaves reprennent le large (14-9, 22′). La Slovénie n’abdique pas, et profite de la fin de période pour mettre à son tour un 3-0 et revenir dans la course à la mi-temps (14-12, MT).

Les deux équipes ne se lâchent pas à la reprise de la seconde période. Après 10 minutes jouées, l’écart s’est quasiment stabilisé (21-18, 40′). C’est à ce moment que le show Sandra Toft (10/32, 31%) intervient. La gardienne brestoise, bien aidée par sa défense, va garder ses cages inviolées pendant 7′. Sept minutes au cours desquelles, le Danemark va creuser l’écart irrémédiable. Il reste encore 15 minutes à jouer, mais la Slovénie se voit distancer de 7 buts (25-18, 47′). Natasa Ljepoja (5/8) stoppe l’hémorragie pour son équipe, mais les Danoises vont gérer la fin de match. Les Slovènes vont stabiliser le score. Dans une fin de match sans tension, le Danemark très logiquement s’impose (30-23, SF). Pas de fausse note pour le pays hôte qui débute parfaitement son tournoi et rejoint la France en tête du groupe.

Groupe C :

Tea Pijevic sort le gros match contre la Hongrie, Mandatory Credit © /043011001797/ / kolektiff

Seul match du groupe, la Hongrie et la Croatie voulaient lancer au mieux leur Euro. Les Magyars font d’ailleurs une bonne entame de match, prenant un avantage d’entrée de jeu (4-2, 6′). En face, Camila Micijevic et les siennes tentent de s’accrocher. Une tâche qui va être facilitée par l’indiscipline adverse. Alors devant au tableau d’affiche, les Hongroises se voient subir 2 exclusions temporaires. Le début d’un passage à vide offensif. Elles n’ont inscrit qu’un but pendant les 10 minutes qui ont suivi. En face, les Croates ne se sont pas fait prier pour revenir dans le match et même prendre l’avantage (7-9, 21′). Pourtant plus expérimentée, la Hongrie va pousser pour terminer au mieux la première période. Plus solides quand elles réussissent leurs attaques, elles font plier la Croatie et parviennent tant bien que mal à revenir à la pause à égalité (12-12, MT).

Mais plier n’est pas rompre. Et c’est sans doute ce qu’ont dû se dire Katrin Klujber (9/10) et ses coéquipières. La jeune formation des Balkans résiste au retour sur le parquet. Aucune des deux nations ne prend le dessus (15-15, 35′). Pourtant, les Hongroises semblent supérieures à la Croatie. Mais elles patinent offensivement. Et si elles s’en sortent avec les attaques rapides, sur les attaques placées c’est autre chose. Surtout qu’en face, ça se bat avec ses armes. Malmenées, Tea Pijevic (10/28, 36%) fait plus que maintenir son équipe sur les bons rails. Alors qu’on pensait la Hongrie avoir fait le plus dur une première fois (17-16, 39′), la gardienne Croate va stopper 4 tirs consécutifs, dont 3 à l’aile. Les Magyars, las, vont le faire une seconde fois (19-18, 47′). Malgré leur expérience, elles sont trop irrégulières dans le jeu. Au contraire de la Croatie qui va grâce à une performance consistante, anéantir les espoirs adverses. La Hongrie, en tête, avant le dernier quart d’heure, ne va marquer aucun but pendant 10 minutes. 10 minutes pendant lesquelles, elle va subir un 5-0 décisif (19-23, 58′). La formation au damier a fait le plus dur, et même si les Hongroises réagissent dans un dernier souffle, l’écart est trop important (22-24, SF).

La Croatie réalise le premier exploit de la compétition et peut espérer entrevoir le second Tour. Côté Hongrois, c’est une désillusion avant d’affronter la Serbie.

Nolann Rock

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).