Euro (F)

La France en mode diesel face au Monténégro

equipe de france

crédits : FFHB – S. Pillaud

Malmenée par une équipe du Monténégro qui a joué crânement sa chance, la France a pris l’avantage à 8 minutes de la fin pour ne plus le lâcher. Victoire sur le score de 24-23, idéal pour bien rentrer dans cette compétition

Premières minutes compliquées pour les Bleues qui butent sur une défense solide. En attaque, les Monténégrines et trouvent des solutions. Peu de buts dans ces 7 premières minutes (0-2, 7′). Grâce Zaadi profite du 2 minutes adverse pour lancer l’Equipe de France avec un premier but au bout de 6 minutes 50. Kalidatou Niakaté s’offre un doublé à son poste d’arrière et les deux équipes se retrouvent à égalité (3-3, 9′). Menée et réduite à 6, la France est tout proche d’être de nouveau à -2 mais le double poteau vient sauver Amandine Leynaud. En attaque, c’est compliqué dans le clan tricolore qui trouve peu de solutions et qui voit le Monténégro reprendre 2 buts d’avance avec un shoot réussi par Jelena Despotovic  (3-5, 13′). Gros manque d’efficacité, côté bleu. Seulement 31% de réussite avec un 4/13 au niveau du shoot. Tout le contraste avec son adversaire, à 9/11 qui réussit un début de confrontation quasi-parfait, face à une “Doudou” impuissante (4-9, 20′). Plus percutantes en défense et en attaque, les double championnes du monde montrent un tout autre visage, jusqu’à provoquer un 2×2 minutes. Alexandra Lacrabère réussit son jet de 7 mètres et réduit l’écart à -2 (8-10, 24′). Leynaud est enfin rentrée dans son match avec 4 arrêts dans les 10 dernières minutes. Siraba Dembélé pensait remettre les 2 équipes à égalité mais c’est une nouvelle fois Despotovic, qui permet au pays des Balkans de mener d’un but à la pause (11-12, M-T).

equipe de france

crédits : FFHB – S. Pillaud

La France prend l’avantage dans la douleur

Le début de deuxième période est très animé avec des arrêts des deux portières. Cléopâtre Darleux est plutôt bien rentrée dans ses cages mais elle ne peut empêcher le + 3 pour le Monténégro grâce à un très beau kung-fu conclu par Jovanka Radicevic (12-15, 37′). Si elles n’arrivent pas à passer devant, les Françaises restent dans le coup pour s’imposer. Mais à l’image de Laura Flippes qui commet un marché sur contre-attaque, elles manquent de ce petit truc pour renverser la vapeur jusque-là (16-17, 41′). La France va t-elle réussir à enfin passer devant ? Il y a de la frustration de voir des occasions s’envoler sur des passes plutôt simples. Lacrabère manque son jet de 7 mètres et les Monténégrines prennent 2 buts d’avance (18-20, 49′). 51’40, c’est le temps qu’il aura fallu pour que les Tricolores prennent le score à leur compte pour la première fois de la rencontre. C’est Aissatou Kouyaté qui s’offre 2 buts coup sur coup et donne cet avantage (21-20, 52′). Les Bleues gèrent bien la fin de match. Sur son aile, Chloé Valentini scelle l’issue de ce match malgré un dernier but de Bobana Klikovac et permet à sa sélection de prendre les 2 points (24-23, FDM)

France. Darleux , Leynaud, Coatanea (1/1), Dembélé (1/1), Edwige (2/2), Flippes (3/4), Foppa, Kouyaté (3/3), Lacrabère (2/4 dont 2/3 pén), Lassource (0/1), Niakaté (3/9), Nocandy (1/1), Nze Minko (1/2), Sercien-Golin (2/6), Valentini (3/3), Zaadi (2/6 dont 1/2 pén).

Monténégro. Babovic, Batinovic, Ramusovic, Despotovic (3/6), Dzaferovic, Grbic (2/5), Jaukovic (3/8), A. Klikovac, B. Klikovac (1/1), Mehmedovic (5/7), Mugosa (1/1), Nenezic, Pletikosic (0/2), Radicevic (5/9 dont 2/3 pén), Ramusovic (3/3), Ujkic, Vukcevic.

Alexandre Riotte

10 CommentairesPoster un commentaire

  1. jeanloup47 - le 4 décembre 2020 à 20h12

    Ouh là là !! Que c'est difficile de vibrer avec nos bleues. Certes la victoire est là; mais c'est presque miraculeux tant les filles sont parues à la rue pendant les vingt premières minutes avec une accumulation de tir hors cadre et un nombre conséquent de pertes de balle.
    Dans ce domaine l'adversaire a rendu la même copie en deuxième période .
    Merci aux deux gardiennes et à Melle Aissatou Kouyaté qui ont fait la différence dans les dernières minutes.
    Nous espérons plus de consistance pour la suite de cet euro.

    • Max - le 4 décembre 2020 à 20h46

      Et puis, bon, Sercien-Ugolin, c'est quand même vraiment pas ouf…
      En tout cas elles se sont accrochées, malgré les approximations techniques, c'est toujours ça de pris. Les superstitieux y verront peut-être un signe !

  2. Sasori9 - le 4 décembre 2020 à 21h12

    Bon sang ! des fautes à la pelle, erreur d'appréciation, tir au ciel ou contre poteau sinon contre gardienne….Et la sévérité d'arbitrage envers les Bleues…
    Heureusement que certaine Bleues sont vicieuses : pousser les Monténégrines à la faute.
    3 fois deux minutes dans les 20 dernières minutes ont cause bcp de pb au Monténégro.
    Des arrêts décisifs de Darleux ont sauvé les Bleues.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).