Euro (M) – Groupe I

L’Espagne et la Croatie mènent la danse

L’Espagne et la Croatie poursuivent leur marche en avant en signant leur quatrième victoire dans le tournoi. Derrière, l’Allemagne, large vainqueur de la Biélorussie, reste en embuscade.

L’Espagne ne tremble toujours pas. Après avoir passé un premier tour sans encombres à Trondheim, avec trois victoires larges et convaincantes y compris face à l’Allemagne, la Roja n’a pas plus été bousculée par la République tchèque pour ouvrir le tour principal à Vienne. Juste en première période, quand, après avoir pris trois buts d’avance, les hommes de Jordi Ribera sont repris au score par leurs adversaires (7-7, 17′). Mais l’écart se creuse à nouveau pour les Hispanos, qui n’encaissent que deux buts de plus avant la pause (14-9, 30′). La deuxième mi-temps est maîtrisée par les partenaires d’Alex Dujshebaev (5 buts), qui maintiennent les Tchèques à au moins trois buts d’écart, et qui prennent même dix longueurs d’avance dans les dix dernières minutes (29-19, 53′). L’Espagne, avec ce quatrième succès de la compétition (31-25), occupe la tête du groupe avec quatre points.

La Croatie et l’Allemagne sans frémir

L’Espagne domine le groupe en compagnie de la Croatie. Avec un 5-0 en milieu de première période, les hommes de Lino Cervar se sont rendus la tâche facile contre l’Autriche (8-4, 18′). L’écart varie ensuite entre quatre et six buts (22-16, 43′), les Autrichiens ne parvenant pas à véritablement mettre en danger une équipe de Croatie qui maîtrise complètement son sujet. Avec Luka Stepancic sacré homme du match (4 buts), les Croates s’imposent 27-23, et infligent au pays-hôte sa première défaite de la compétition.

Troisième match de la journée, troisième écart important entre les deux équipes sur le terrain, cette fois en faveur de l’Allemagne face à la Biélorussie. Les Biélorusses passent à côté de leur entame de match et prennent sept buts d’écart en un quart d’heure (4-11, 16′). Avec notamment un bon Timo Kastening sur l’aile (6/6), les Allemands conservent cet avantage à la pause (11-18, 30′). L’Allemagne ne baisse pas le pied en deuxième période d’un match rendu peu intéressant par l’écart au score, finalement de huit buts d’écart (23-31). Les partenaires d’Andreas Wolff (12 arrêts) se sont rassurés et devront désormais sortir une grosse partie contre la Croatie samedi, un match qui sera décisif pour la qualification en demi-finale.

Retrouvez le classement et le calendrier à venir à l’onglet Résultats.

Mickaël Georgeault

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. brunhand - le 17 janvier 2020 à 00h03

    Lino Cervar c’est comme Heiner Brandt, j’ai toujours trouvé ses gesticulations et pitreries insupportables et juste pour ça j’espère que la Croatie n’ira pas trop loin malgré la qualité de certains de ses joueurs.

    • Vardarian - le 17 janvier 2020 à 11h28

      On peut sans doute affirmer que tout le monde trouve Cervar insupportable.

      Pareil pour Maqueda

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).