Euro (M)

Le Portugal élimine la Hongrie et ira au TQO

Miguel Martins (Portugal). Crédits : Bertrand Delhomme / Handnews

Devant au score pendant quasiment tout le match, le Portugal finit bien sa compétition en battant la Hongrie (34-26). Malgré leur bon parcours, les Hongrois ne verront pas Stockholm, à l’inverse des Portugais qui joueront le match pour la cinquième place. Et un tournoi de qualification olympique.

Dernier match plein d’enjeu entre le Portugal et la Hongrie: les Hongrois ont encore une chance de se qualifier en demi-finales, et les deux équipes luttent pour une place en tournoi de qualification olympique. D’entrée de jeu, Paulo Pereira choisit de jouer ses attaques à sept joueurs. Cette option pose de gros problèmes à la défense hongroise. Roland Mikler est dans un premier temps un bon rempart, mais son nombre d’arrêts diminue à mesure que le match avance. Les Portugais prennent pour la première fois deux buts d’avance à la fin du premier quart d’heure (6-4, 15′), mais les Hongrois résistent et égalisent même par Bendeguz Boka, de loin, sans qu’il y ait de gardien (10-10, 22′). Les Portugais restent toutefois devant, notamment en se procurant des penaltys transformés par par Belone Moreira, à 5/5 dans cet exercice en première période (15-12, 28′).

Rui Silva : “Notre rêve continue”

Alexis Borges (Portugal). Crédits : Bertrand Delhomme

L’avantage se creuse progressivement pour les Portugais, alors que les Hongrois souffrent de plus en plus en attaque. Si l’écart reste stable dix minutes après la mi-temps alors que le Portugal joue à 6 contre 6 en attaque (20-18, 41′), l’écart se creuse ensuite face au manque de solutions trouvées par les Hongrois, alors que les partenaires d’Alexis Borges (4 buts) continuent à marquer. Le pivot donne six buts d’avance aux siens juste après un temps-mort hongrois (26-20, 48′). Les Hongrois semblent cuits et ne trouvent pas les ressources pour revenir au score et s’inclinent logiquement (34-26). Les Portugais peuvent alors laisser éclater leur joie : il leur fallait une victoire de plus de cinq buts pour être assurés d’accrocher la troisième place et un ticket pour un TQO. “On va jouer un jour de plus, on est qualifié pour un TQO, notre rêve continue, jubile le demi-centre Rui Silva. C’est juste incroyable. On a fait un très bon tournoi, meilleur que tout le monde n’espérait. Mais on a cru en nous, on s’est battu et on a réussi.”

Dominik Mathé (Hongrie). Crédits : Bertrand Delhomme

Une qualification qui vient couronner un excellent tournoi des Portugais : “On a embêté les meilleures équipes, battu la France, battu la Suède chez elle, c’est assez fou quand on y pense, resitue Silva. Encore aujourd’hui, on a dû se battre, puiser au fond de nous mêmes. On a attaqué en sept contre six, ça a marché, on a attaqué normalement, ça a marché. Quand ça marche comme aujourd’hui, le handball est assez simple en fait. Maintenant, tout ce qui se passe après, c’est du bonus.” A l’inverse, la Hongrie, autre grosse surprise du tournoi, a tout perdu en un match, malgré la satisfaction d’avoir pu croire jusqu’au bout en une qualification. “C’est compliqué de trouver les mots tout de suite, il y a beaucoup de déception, lâche l’arrière Dominik Mathé en zone mixte. On s’est battu jusqu’au bout, et on peut être fier de nous, mais je pense qu’on sera content quand on rentrera chez nous. Là, c’est encore trop frais. Ce soir, on était tous fatigués, on a mis tout notre cœur dans cette rencontre pour tenter de se qualifier, mais c’était trop compliqué.”

A Malmö, Mickaël Georgeault avec Kevin Domas

29 CommentairesPoster un commentaire

  1. LeFnake - le 22 janvier 2020 à 18h20

    Donc premier ticket TQO pour la Slovénie et second pour le Portugal qui jouera dans le TQO n°2, celui de la… France, sauf si la Norvège remporte l’Euro !

  2. Sasori9 - le 22 janvier 2020 à 18h40

    Bah c'est une bonne occassion pour la France de priver le JO au Portugal !!!!!!!

    • brunhand - le 22 janvier 2020 à 19h10

      Et pourquoi souhaiter que la France élimine le Portugal si il y a 2 qualifiés ? Le Portugal mérite de continuer son beau parcours, on a pas à lui en vouloir de nous avoir logiquement battu.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).