Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

FFHB

Premières décisions pour les championnats de N1 et N2

, par Lanfillo

Lucas Limouzin (Source : Sarrebourg MS)

Le Bureau directeur de la Fédération Française de Handball s'est réuni les 23 et 27 mars derniers pour établir les conditions des compétitions pour la saison prochaine dans les championnats de N1 et de N2, arrêtés suite à la crise du coronavirus. Les championnats ont été arrêtés à date, pour ne pas pénaliser les ambitions des clubs qui visaient l'accession au niveau supérieur, mais sans pénaliser non plus les clubs qui avaient encore des espoirs de maintien. Les aménagements issus de ce travail ont donné une architecture pour les championnats de la saison prochaine : la N1 masculine comptera trois poules, une de 14 équipes (dont les VAP) et trois de 13 équipes, ce qui fera donc cinq clubs de plus en N1M comparé à cette saison. En N2 masculine, chacune des six poules comptera 13 équipes au lieu de 12 cette saison, et en N3M, l'architecture reste la même avec huit poules de 12 équipes, maximum (des accessions pour remplacer les clubs qui montent en N2, mais pas d'accession supplémentaire en cas de défaillance financière d'un autre club). En N1 féminine, les quatre poules passeront de 12 à 14 équipes, et en N2F, comme pour la N3M, est établi un seuil de huit groupes de douze équipes maximum. Le nombre d'équipes dans les championnats nationaux reviendra à la normale pour la saison 2021-2022.

Concernant la répartition dans les poules, la Fédération construit un classement général à partir des matchs effectués cette saison pour toutes les divisions mentionnées, et invite les ligues régionales et départementales à suivre son fonctionnement pour décider des montées dans les championnats supérieurs. Les 14 meilleures équipes de N1M sur la saison (hors éventuelles montées en Proligue) selon le calcul de la FFHB évolueront donc dans la poule élite de N1M la saison prochaine. Quant aux exigences du cahier des charges "non VAP" pour la D2 féminine et "VAP" pour la N1 masculine, qui devaient changer cette saison, la CNCG a décidé de reporter leur application à l'été 2021.

A noter néanmoins que ces décisions sont susceptibles d'être modifiées ou complétées dans les semaines à venir.  

Mickaël Georgeault

Prochain match TV

Saran Loiret Handball

19:45

Mer. 17 Avr.

HBC Nantes

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
16 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Moorgan9
Moorgan9
4 années il y a

Vernon (1er de N1 à l’arrêt du championnat) en appel d’une potentielle descente en N2, et Caen (8eme de N1 à l’arrêt du championnat) potentiellement accédant à la Proligue…. du grand n’importe quoi…

Galliano
Galliano
4 années il y a
Répondre à  Moorgan9

Caen est le troisième VAP, donc c’est Angers et Sarrebourg qui accèdent à la proligue

Averell
Averell
4 années il y a
Répondre à  Moorgan9

A ma connaissance Vernon ne devrait pas avoir de soucis a rester en N1.
Ils avaient meme ete visionnaires en annoncant des debut mars qu'ils renonceraient a la montee en D2 s'ils devaient terminer premier de la poule de N1. Au moins un club qui n'a pas tergiverse a prendre une decision 🙂

Averell
Averell
4 années il y a
Répondre à  Averell

Ah, my bad!
Je viens de voir la breve plus recente sur la composition des poules de N1 et l'info que le SMV etait en appel pour eviter la descente…

passagenzone
passagenzone
4 années il y a

C'est encore mieux que l'école des fans: tout le monde monte, personne ne descend et on ne remplace pas les équipes qui explosent financièrement…ça peut vite virer au folklorique, si les championnats nationaux se retrouvent avec des équipes manquantes dans chaque poule. Entre la baisse probable du partenariat privé, celle tout aussi probable des subventions publiques, et les coûts important des équipes de nationale, je crains qu'il y ait beaucoup d'équipe qui abandonnent soit avant le début du championnat, soit avant sa fin.

Averell
Averell
4 années il y a
Répondre à  passagenzone

Apres, vues les circonstances exceptionnelles, il fallait trouver une solution qui est forcement de compromis, sachant qu'il n'y en avait aucune qui aurait satisfait tout le monde.
Ca me parait plutot une decision pragmatique qui devrait eviter les contentieux juridiques interminables qui auraient pu peser et menacer le deroulement des championnats pour l'an prochain.
Apres, si certains clubs pensent ne pas pouvoir tenir financierement, il est possible de demander la retrogradation ou de refuser la montee.

passagenzone
passagenzone
4 années il y a
Répondre à  Averell

Je ne vois pas trop où est le compromis dans la formule retenue pour les championnat nationaux.
D'accord qu'il n'y aura pas de recours au tribunal pour les montée/descentes, vu qu'il n'y en aura pas, mais par contre chaque équipe devra jouer plus de matchs dans la saison, vu que le nombre d'équipe par poule augmente. Cela signifie une augmentation du budget transport et de la durée de la saison, alors qu'on ne sait pas si la saison pourra reprendre normalement en septembre, et que les financements vont diminuer pour les clubs. C'est un peu problématique comme formule, non?

Les clubs nationaux, régionaux et départementaux sont extrêmement dépendant de l'argent public, leur subventions vont diminuer, et ils n'en connaitront le montant pour la prochaine année que vers novembre-décembre, au moment du vote du budget. En gros, ils vont commencer la saison sans savoir ce qu'ils auront comme rentrée d'argent, car je doute que les collectivités locales soient capables de maintenir leur subventions aux clubs nationaux à niveau égal de ce qu'elles donnaient avant la crise, et je ne pense pas que beaucoup de clubs auront les moyens de faire le tour des sponsors avant la reprise du championnat, entre le confinement et les incertitudes des entreprises.
On va demander aux clubs de s'engager à jouer plus de matchs et faire plus de déplacements, sans avoir idée de leur rentrée d'argent.
Ça va donner de sacrées situations, avec des clubs qui vont refuser de jouer le championnat et à qui il faudra trouver des remplaçants, et d'autres qui exploseront en route.

Je trouve étrange qu'au lieu de demander moins aux clubs qui vont être en difficulté, on leur demande plus au contraire. Les solutions où l'on augmente le nombre de poules tout en diminuant le nombre d'équipes dans celles-ci, pour réduire les déplacement et le nombre de matchs, auraient été plus logiques, en ne faisant que 2 niveau au lieu de 3, et favorisant les regroupements géographiques.

leFnake
leFnake
4 années il y a
Répondre à  passagenzone

en effet, on ne sait pas quand le 2e tour des municipales aura lieu, donc de là à ce que la majorité municipale et/ou la communauté de communes définisse sa subvention, c'est pas pour tout de suite…

GuyMoselle
GuyMoselle
4 années il y a
Répondre à  leFnake

même pour les équipes municipales élus au premier tour il y a eu report de l'instalation des nouveaux conseil il ne peut y avoir de décision

Averell
Averell
4 années il y a
Répondre à  passagenzone

Oui, c'est vrai que l'augmentation du nombre de poules parait une idee interessante.
Il aurait ete interessant de connaitre les objections a cette proposition.
Peut etre que c'est moins facile a defaire que la solution adoptee? Parce que plus de poules, ca veut dire plus de montees et de descentes pour l'annee suivante. Donc c'est peut etre ca qui aurait pose probleme.

Bouboule00
Bouboule00
4 années il y a

Faut arrêter d’être pessimiste ! Un club comme Caen a un potentiel public et économique intéressant et mérite de retrouver la proligue. Plus il y a de clubs qui peuvent être heureux d’accéder à un certain niveau et plus il faut leur faire confiance pour pérenniser !

Francky_50
Francky_50
4 années il y a
Répondre à  Bouboule00

Le handball à Caen, il n'y a pas de public ni de supporters.
Il y a trop de club professionnel sur Caen la Mer. L'année dernière, le foot Sade Malherbe, le basket Mondeville, le hand Caen HB sont descendus de division.
Quand on voit que le Caen HB est 8éme avec 6 victoires, 1 nul et 8 défaites, il ne mérite pas de montée en Proligue.
Soyons sérieux

jpf_hb
jpf_hb
4 années il y a

L'an prochain il y aura donc Sélestat Strasbourg Sarrebourg (en Lorraine mais très proche géographiquement) en D2… Et sélestat 2 en N1

Vivement la fusion essahb sahb… (peut être que la crise économique à venir va faire + bouger les choses)

GuyMoselle
GuyMoselle
4 années il y a
Répondre à  jpf_hb

n'oublie pas Folschviller en N1 masuline

et en N1 feminine on aura Metz hb, Montigny-lès-Metz et Yutz environ 30 km entre les 3 le long de laMoselle

Moorgan9
Moorgan9
4 années il y a

@Bouboule00, c’est sur, ils l’ont prouvés… 8eme du général…… Si Caen a le niveau de la D2 (aujourd’hui), les premiers de la poule ont le niveau de la Starligue…

Philippe Marcet
Philippe Marcet
4 années il y a

L’Acbb ne serait pas maintenu en N1 Elite???
Un club sain financièrement,formateur ,à 1point de l’équipe qui le précède au classement et qui a fait la preuve qu’il tenait la route dans ce championnat (voir les scores accrochés des différents matchs.)Et tout ça pour faire monter un deuxième d’une poule de N1(poules beaucoup plus faciles que la poule Elite).Alons voyons cela n’est pas sérieux.La ffhb a t’elle vraiment des compétences???

16
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x